Nos sales pattes sur la PS5

0

Malgré les retards et les mensonges du SAV de la FNAC, j’ai enfin pu me frotter à la nouvelle bête de Sony.

Après avoir dressé le bilan de la génération précédente, l’idée est d’évoquer nos premières heures sur la nouvelle, au travers de la PS5 cette fois-ci. Pas d’avis des autres membres de la rédac’ puisque Fylo a déjà fait son troll dans son article sur la Série X. Il était temps que quelqu’un de sain remette les pendules à l’heure en parlant de la supériorité de la PlayStation :

À droite moche à gauche très moche.

Avec ou sans lecteur

Contrairement à sa concurrente, la machine de Sony, si elle se décline tout de même en deux versions, n’a pas fait le choix de la puissance. Les deux modèles sont en effet totalement identiques à une exception prêt, la présence d’un lecteur Blu-Ray. Ayant pour ma part cédé aux sirènes du tout dématérialisé (je sais j’irai bruler en enfer pour être responsable de la fin du marché physique qui permet d’acheter moins cher et de faire vivre le circuit de l’occasion mais je suis feignant au point de ne pas vouloir changer un disque) je profite donc de la version numérique de cette PS5 qui bénéficie d’un look légèrement plus réussi que sa soeur même si je ne viendrai jamais à saluer ce choix de design. L’avantage est tout simplement qu’elle vous reviendra 20% de moins (ou 100€ pour les personnes fâchées avec les maths) soit 399 au lieu de 499€.

Premiers pas réussis

Je veux pas dire mais même si ce ne sont pas des jeux PS5, elle a de la gueule cette collection !

S’il on omet un petit détail, à savoir une petite histoire de stocks absolument ridicules qui implique qu’il n’y a toujours pas de PS5 aujourd’hui dans le commerce et que de nombreux grands enfants ne profiteront pas de la console de Sony à Noël, ou que j’ai dû me prendre la tête avec les menteurs de la FNAC qui vendent plus de consoles qu’ils n’ont de stocks et qui mentent ouvertement lorsqu’on contacte le SAV en donnant des dates farfelues de disponibilité, on peut dire que le lancement de la console a été un véritable succès. Déjà elle était surement la console la plus attendue vu le succès de la PS4 et les pré-commandes se sont accumulées. Ensuite les chiffres parlent d’eux-même et confirment le carton plein de Sony qui vend sa machine à la pelle un peu partout dans le monde. On parle ici et là de 2,5 millions de PS5 contre 1,5M de Série X au 21 Novembre.

Mais on peut également saluer son line-up de départ, oui j’ose le dire. Car pour une génération que l’on critique comme sans jeux, la PS5 offre tout de même de quoi s’amuser sans être frustré. Pas de « killer-app » selon certains mais quand on joue à Spiderman Miles Morales ou quand on lit les critiques de Demon’s Souls on peut remettre en cause cette idée reçue. Personnellement je ne parlerai pas de Killer-app en effet mais je me rappelle pas que le lancement de la PS4 fut plus riche et entre Astro, Sackboy, Miles Morales, Rainbow 6, Fifa 21 et AC Valhalla, je peux vous dire que je me suis pas ennuyé depuis que je l’ai reçue. Et j’ai d’ailleurs pu constater que les temps de chargement sur cette nouvelle génération sont vraiment très courts. Ils existent toujours mais quel plaisir de les voir si courts. J’en ai même changé mes habitudes et je ne me sers (presque) plus du mode repos de la console tellement il n’est plus utile de la laisser en veille pour gagner quelques secondes seulement.

La version PS5 de Demon’s Souls a l’air de convaincre tout le monde sauf Fylo

Autre point positif la collection PS plus qui permet tout de même de jouer à tous les cartons de la gén précédente gratuitement. Ok ce ne sont pas des versions PS5 et ok ce ne sont pas des sorties Day-One (pour les pro Game pass) mais ce nouvel ajout permet tout de même de rattraper certains loupés si jamais vous êtes passés à côté des grandes aventures de la PS4. Et quand on vous offre The Last of Us, Uncharted 4, Detroit, God of War, Final Fantasy XV, Crash Bandicoot, Days Gone ou encore Résident Evil 7 (pour ne citer qu’eux) il y en a pour tout le monde.

Enfin, vu qu’on est au rayon réussite et nouveautés, comment ne pas parler de la Dualsense qui m’a juste bluffé. Astro’s Playroom est le jeu parfait pour mettre la manette en avant puisqu’il a clairement été développé dans ce but. Déjà la manette est très sympa visuellement, si je n’aime pas la console je trouve la manette blanche bien plus sympa qu’une DualShock 4. Ensuite les nouvelle fonctionnalité ne sont vraiment pas gadget. Les vibrations retravaillées apportent de la localisation qui fait son petit effet en jeu, il en va de même pour les fameuses gâchettes adaptatives qui selon les situations changent complètement et vous font ressentir le jeu sous différents aspects. Toujours pour Astro, être aux commandes du robot ou du vaisseau ne se retranscrit pas du tout de la même manière manette en main. Ajoutez à cela la détection de mouvement et le pavé tactile et on a une panoplie bien riche pour apporter des nouveautés au gameplay.

Le contre-coup ? Les éditeurs bien-sûr. Car avant qu’un studio ne fasse l’effort de travailler aussi bien sur la manette je pense qu’on peut attendre longtemps. Ainsi dans Fifa, les gâchettes se durcissent de temps en temps. Si j’ai cru au début que c’était aux contacts des joueurs adverses, ce qui serait plutôt sympa, il s’avère que non c’est aussi sans aucune raison par moment. Du coup après une demi-saison en mode carrière, je désactive l’effet des gâchettes pour jouer à FIFA (D’ailleurs pour les gars d’EA, au moins Rainbow a pensé à mettre une option dans son jeu pour ça pour nous éviter de le faire directement dans les paramètres de la manette.) En parlant de la manette, petite mention très bien aussi pour le micro intégré et le bouton mute directement sur la manette qui se révèle fort utile en jeu.

 

Les points noirs

Ils ne sont pas nombreux et s’il faut reconnaitre que je suis agréablement surpris par la facilité de passage de la PS4 à la PS5 étant donné que tout est compatible et qu’un jeu commencé sur PS4 peut être continué sur PS5, tout n’est pas parfait non plus à ce niveau. Par exemple pour une aventure commencée sur old-gen et continuée sur mon nouveau jouet, je n’ai jamais réussi à activer les missions de mon season pass sur Valhalla. Je ne sais pas si la faute revient à Ubisoft ou Sony mais j’ai beau désinstaller et réinstaller je ne reçois jamais le courrier que je suis censé avoir pour lancer la mission. Pareil pour la synchronisation des trophées, s’il s’est bien effectuée sur Rainbow Six par exemple (que j’ai l’honneur d’avoir platiné instantanément sur PS5) ceux de Valhalla ont l’air divisés en deux et certains accomplis sur un support n’apparaissent pas effectués sur l’autre.

Autre point similaire, la lisibilité de cette compatibilité. Je m’explique. Quand vous avez Rainbow Six par exemple sur votre console et que la version PS5 est disponible, il faut aller chercher dans le store pour la télécharger. Sauf que rien ne vous y emmène directement, vous tombez sur la version gold du jeu qui n’est pas la mienne, du coup ça m’indique un prix comme si je devais racheter le jeu au premier abord. Vous êtes alors obligé de cliquer sur les « … » pour avoir plus d’options. Là vous trouverez la version de mise à niveau, bien indiquée gratuite. Une fois installée, vous vous retrouvez avec deux jeux sur votre console (et il en était de même pour AC Valhalla et Fifa 21). Deux jeux oui mais une seule icône sur votre accueil. Il faut donc lire le titre du jeu pour être sûr de lancer la bonne version. La version PS5 n’est pas signalée alors que la version PS4 est indiquée par un |PS4 à la fin du nom. Si vous voyez la ps4 il faut cliquer sur les « … » à nouveau pour changer de version.

Si vous voyez |PS4 c’est que vous ne jouez pas à la bonne version

 

Ne rigolez pas je me considère pas trop nul pour ce genre de chose et j’ai quand même réussi à tester la version Next-gen de Rainbow six en jouant au jeu PS4. Autant vous dire que je ne trouvais pas la différence marquante (elle ne l’est pas d’ailleurs si vous n’avez pas de télé compatible 120fps, la 4k est jolie mais sans plus). Je conseille donc à tous les utilisateurs d’aller faire un tour dans Paramètres/Stockage/Jeux et applications, pour supprimer tout simplement les versions PS4. Ca évite de se tromper et ça économise de la place car avec son disque de 825Go (dont seulement 667,2 de dispo) vous n’aurez pas tellement le luxe de stocker pour rien. On espère d’ailleurs que les jeux vont réellement être plus petits que sur la gén précédente. Ce qui semble être plus ou moins le cas pour le moment (R6 42,72 Go au lieu de 63,59 mais AC Valhalla 46 au lieu de 49 et Fifa 42 au lieu de 46).

Autre point négatif et on en a entendu parler sur les réseaux sociaux assez largement, il s’avère que la PS5 n’est pas complètement silencieuse contrairement au joujou de Fylo venant du concurrent. Apparement il existe plusieurs sortes de ventilateurs utilisés pour la console de Sony et certains feraient un bruit plus important. Je vous le donne en mille j’ai tiré le mauvais numéro et je peux confirmer que l’on entend comme un petit bruit « plastique » de rotation de ce ventilo. Heureusement elle est très loin du bruit que fait la PS4 et donc on peut complètement ignorer ce paramètre car à moins d’avoir une petite fille qui dort et de jouer sans casque en volume 3 sur votre téléviseur vous ne risquez pas d’entendre ce bruit qui est couvert par n’importe quel bruit ambiant ou de jeu.

God of War fait parti des jeux de 2021 qui vont probablement finir de valider mon choix.

En conclusion

Je vais tout simplement copier coller Fylo et sa série X car peu importe votre « camp » il s’avère que tout le monde à l’air satisfait de son achat. Je dirai donc que ces premiers pas avec la PlayStation 5 ne m’ont pas déçu, d’autant que je n’avais pas fait l’acquisition d’une PS4 Pro ; du coup le gap technique est suffisamment important pour ne pas regretter mon achat. Pour ce qui est du conseil je serai par contre plus diabolique que lui en vous poussant à la dépense… sauf si vous avez cette PS4 Pro qui peut vous faire patienter encore un bon moment avant que de vrais jeux fassent la différence et vous poussent à l’achat de la PS5. Sinon pour le passage à la 4k, la nouvelle manette et les temps de chargements quasi-nuls foncez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.