FIFA 21, Les vérités de Polygamer sur les modes Solo

0

Derrière ce titre de pute à cliques digne de Footmercato, on fait simplement le point sur le contenu des modes offline, « Compétition » et « Coup d’envoi » en tête.

Le mode Coup d’envoi

À l’instar du mode Compétition, le Coup d’envoi est le mode que vous n’utiliserez que lorsque vous invitez un ami. C’est ici que vous pourrez l’affronter en choisissant librement vos équipes pour un match unique mais aussi pour une ligue des champions, une coupe libertadores ou une compétition personnalisée. Vous pourrez même vous affronter sur Volta lors d’un match de street en 3-3 sans gardien, en 4-4, en 4-4 sans gardien, en 5-5 ou en Futsal. Vous pourrez également choisir des rencontres Volta avec des règles particulières, le ballon mystère, la survie ou le « premier à… » qui apportent un peu de fun et de diversité à vos rencontres.

De la même manière, le mode coup d’envoi permet de modifier les règles classiques du foot. Le « ballon mystère » permet à son porteur de bénéficier d’un puissant avantage, « défends ton terrain » vous incite à jouer la possession de balle dans une zone spécifique, « tête et volées » ne validera que les buts marqués ainsi, « survie » vous enlèvera chaque buteur au fur et à mesure rendant le match plus compliqué pour l’équipe qui mène, « distance » où vous marquez un point pour un but dans la surface et 2 en dehors, « premier à… » dont le nom est assez clair et enfin « sans règles » où il n’existe ni hors-jeux ni fautes. Si cette variété est intéressante et je ne reprocherai jamais à du contenu d’être présent dans un jeu, son utilité reste toute fois anecdotique car je ne sais pas qui passe des soirées entre potes à faire des matchs de foot avec des règles imaginaires.

À noter également dans ce mode la présence de ce que je réclame depuis toujours comme « entrainement ». En effet, une option de Flashback est disponible pour recommencer une action. Le principe est simple, en appuyant sur L2+R2+Start vous ouvrez le même menu que les ralentis mais vous pouvez sélectionner le moment où vous souhaitez rejouer l’action. Clairement rien de mieux pour apprendre à mieux maîtriser le jeu. Vous venez de rater un lob devant le goal… hop… petit retour en arrière et on re-tente sa chance. Vous avez un coup franc superbement placé mais vous n’en faite rien car personne ne comprend ce nouveau mode de coup de pieds arrêtés, c’est le moment de le frapper 10 fois de plus pour enfin saisir comment la mettre au fond. Bref plutôt que des jeux techniques (pas besoin de les supprimer pour autant) ou un mode entraineur qui pourri la visibilité en jeu, le Flashback est L’Option parfaite pour mieux maîtriser le jeu. Contrairement à mon idée par contre, le résultat de l’action est changé alors que dans ma tête cette option ne sert qu’à s’entrainer avant de revenir au match tel qu’il s’est déroulé mais bon rien d’important. Passant tout mon temps sur le mode carrière c’est exactement la petite option que j’aimerai me voir proposer (encore une fois sans pouvoir modifier le cours de la partie, juste pouvoir m’entrainer).

Le mode Compétition

Pour le coup je n’ai toujours pas compris l’intérêt de ce mode en solo. Le but est de participer à l’une des 50 compétitions proposées par FIFA c’est à dire, jouer un championnat, une coupe de l’un des pays du jeu mais aussi la coupe du monde féminine (les équipes internationales masculines sont d’ailleurs étrangement absentes de ce mode). Autant vous dire que si j’ai envie de faire une Ligue 1 Uber Eats je vais privilégier le mode carrière plutôt que de lancer une saison unique via ce mode. Tout comme « Coup d’envoi » ce mode se montre donc utile uniquement pour le multi-joueur à l’ancienne avec un(des) ami(s) chez vous. Dans ce cas chacun sélectionne son équipe et c’est parti pour une FA Cup mémorable. Attention tout de même car vous ne pourrez pas sélectionner toutes les équipes de cette compétition historique et il faudra limiter votre nombre d’invités à… 65. Oui ça va je plaisante y’a de la marge.

La deuxième option proposée est une compétition personnalisée et là on commence à avoir un peu de liberté (et accessoirement on retrouve les équipes nationales si vous voulez faire une coupe du monde). Vous pourrez alors choisir de remplir automatiquement ou non votre tableau depuis n’importe quelle sélection d’équipes, choisir la notation de ces dernières, le stade de la finale, le design du trophée, les paramètres de votre compétition, rencontres aller-retour ou non, groupes ou élimination directe, nombre d’équipes qualifiées par poule… Le mode parait bien complet et devrait satisfaire n’importe quel groupe souhaitant batailler entre amis.

Les modes Champions League et Libertadores

Il s’agit ici de simples raccourcis qui reviennent exactement au même que le mode compétition pour ces deux coupes sous licences. Rien à ajouter donc.

Le mode Jeux techniques

Ils vous proposent des entrainements sur pas moins de 61 exercices différents. Le but est simplement d’obtenir la meilleur note possible sachant que les scores de vos amis sont enregistrés et qu’une petite compétition peut donc se créer naturellement. Si les A pleuvent facilement il est en effet plus compliqué d’affirmer sa supériorité sur ses amis à chaque exercice. En dehors de cette rivalité qui peut créer un attrait pour ce mode, très peu d’exercices peuvent être intéressants. Peut-être encore une fois les coup de pieds arrêtés qui posent souvent problème.

En Conclusion

FIFA 21 propose une diversité assez importante de modes offline même si selon moi le mode carrière occupe 90% de cette utilisation solo. Le reste est utile pour des soirées avec des amis et si la richesse du contenu est là, surtout par rapport à son concurrent direct, FIFA 21 propose beaucoup de contenu assez anecdotique. Ajoutez à ça le mode Volta qui peut aussi bien être joué en ligne qu’en solo et je pense qu’on peut dire qu’il y en a pour tous les goûts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.