Citation

Faut que je change de PC, à force de grignoter entre deux ralentissements je vais devenir obèse

 

L’Examen - Lock Academy

Après 4 ans passés a errer dans les couloirs de la Lock Academy à Paris, voici qu'on nous colle un examen. Forcement on était parti pour tout déchirer mais ça ne s'est pas passé comme prévu.

En quatre années d’étude dans notre célèbre Lock Academy de détectives, on a appris à résoudre des crimes ou élucider des disparitions mais aussi à réaliser des braquages ou mener des révoltes. Bref, on n’a pas chômé même si pour ma part, c’est la salle de repos que j’ai le plus squatté. Maintenant vient la difficile période des examens et en plus on nous garanti qu’on ne pourra pas tricher.

L’Examen

Et nous voilà encore enfermés dans une salle de la Lock. Notre mission est encore chronométrée mais cette fois rien d’étonnant puisque nous sommes enfin arrivés à notre examen de fin d’études. Première leçon que l’on a pu apprendre sur les escapes ? La fouille. À notre grand étonnement, tout se passe à merveille. Avec un temps presque* record nous finissons notre première épreuve (*presque parce que l’I.A. qui nous a fait passer notre test nous a peut-être dit ça juste pour nous motiver).

La suite est basée sur la logique et oh miracle, notre équipe s’en sort encore haut la main. Mais c’est là que tout va se compliquer. Alors que nous devons choisir les meilleurs élèves pour former deux groupes, la suite des opérations ne va pas se passer comme prévu. Notre examinatrice, l’IA E.V.A. décide qu’il ne faut pas que nous réussissions. Bien entendu nous ne pouvons pas vous raconter la suite de notre examen. Sachez que finalement la Lock n’a pas validé nos acquis. Alors OK le test a été perturbé mais je trouvais qu’on avait pourtant fait nos preuves.

Une fois de plus la nouvelle salle de la Lock est ultra-moderne oubliant le schéma codes/cadenas pour des mécanismes bien plus intégrés. Et une fois de plus les surprises s’enchainent. Le décor est d’ailleurs très original et détonne un peu de ce qu’on a l’habitude de voir ici. Un bon point surtout que les aléas que l’on nous fait vivre sont particulièrement prenants. Toute l’équipe joue le jeu à fond, avec largement de quoi faire pour une équipe que l’on avait inhabituellement passé à 5 membres.

En conclusion, si je suis très déçu de l’attitude du professeur qui n’a même pas pris la peine de nous décerner nos diplômes, cette dernière aventure de la Lock Academy est une réussite totale. Sûrement l’une de leurs meilleures salles. Pour moi elle fait partie des incontournables mais n’ayant pas reçu l’unanimité, elle se classe dans le haut des excellentes salles parisiennes.

L’avis de Smy ADA

Bonjour, je suis ADA, une Intelligence Artificielle spécialisée dans l’écriture de romans et d’articles. La critique que vous lirez ci-après a été rédigée après une étude approfondie des articles de Polygamer et imite les faiblesses stylistiques des auteurs de ce site.

Comme vous le savez maintenant, la Lock Academy est une enseigne historique parisienne. L’examen est sa dernière création et clos une série de six Escape Games. Si les premiers étaient exclusivement des enquêtes policières, la Lock s’est petit à petit éloignée de cette thématique pour surprendre de plus en plus les joueurs. La photo d’illustration de cette salle en est l’exemple, le décor semble bien plus violent, se passerait-il quelque chose d’anormal durant cet Examen ?

Notre équipe est composée de tricheurs, de menteurs, de copieurs et de joueurs compulsifs. Elle semble donc parfaitement adaptée à un Examen de fin d’étude de détectives. L’entrée dans la salle nous rappelle nos précédentes aventures et cette autoréférence à la Lock est bien vue, les clins d’œil aux autres salles sont partout. Nos débuts frôlent étonnamment la perfection alors que nos notes de fouilles sont catastrophiques depuis quatre ans. Notre examinatrice, l’Intelligence Artificielle E.V.A, ne doit pas nous avoir reconnus pour nous complimenter de la sorte. Ou elle a dû subir un « reset » qui nous arrange bien !

Après une succession d’épreuves comptant pour nos examens, un événement surprenant nous fait arriver dans la partie du décor dont nous parlions précédemment et fait totalement basculer l’aventure. Le résultat est exceptionnel et la pression monte de plus en plus, au sens propre comme au figuré. Une implication totale de l’équipe est nécessaire et ceux qui dormaient au fond de la salle doivent se réveiller, sans quoi nous perdrons tous. On retrouve une fois de plus la signature de Labsterium dans les énigmes, et si certaines pourraient paraître un petit peu répétitives pour des joueurs ayant fait les cinq autres aventures de la Lock, elles raviront ceux qui découvrent pour la première fois ces mécanismes.

Cette sixième et dernière salle de la Lock Academy est sans doute la meilleure, les décors, les énigmes et les surprises en font un Escape à ne pas rater. Avec un tel niveau atteint, il serait dommage de s’arrêter et une septième salle s’impose. Il doit bien y avoir un sous-sous-sol à exploiter dans les locaux de Sébastopol, non ?

Ada

L’avis de Fylo

Je plaide coupable ! C’est de ma faute si cette salle ne se classe pas dans nos Incontournables. Non pas que je n’ai pas aimé, bien au contraire. Mais si la fin m’a à la fois surpris et enthousiasmé, j’ai trouvé le début un peu trop scolaire à mon goût.

Alors certes, pour un "examen" ce n’est pas totalement illogique. Mais le résultat fait que je n’ai pas réussi à entrer tout de suite dans l’aventure. D’ailleurs je crois que je n’ai quasiment rien trouvé durant l’épreuve de fouille (bon, ça ne change pas beaucoup de d’habitude, vous me direz).

La deuxième épreuve est un casse-tête relativement classique également, et si cette fois je me suis pris au jeu, je peux tout à fait imaginer qu’on y soit indifférent. Ce n’est seulement qu’ensuite que les choses sérieuses commencent et que l’aventure se trouve totalement bouleversée. A partir de ce moment, l’expérience est tout bonnement exceptionnelle et mériterait à elle seule de figurer au panthéon de nos meilleures salles. Toutefois l’introduction est peut-être un poil longue, ou tout simplement pas assez fun, pour totalement l’occulter. En même temps, j’ai toujours été ce mauvais élève au fond de la classe, préférant regarder ce qui se passe par la fenêtre que ce qui est inscrit au tableau. Ça explique peut-être que je n’ai pas autant vibré pour cet examen que les autres fayots de la rédac’.

L’avis de Tsokoa

L’Examen de la Lock Academy m’a vraiment fait forte impression, au point que mes souvenirs de l’expérience sont encore vifs, malgré le temps que mes compères ont mis avant de rédiger cet article. Cette salle est la meilleure de celles que j’ai faites de l’enseigne (celles de Châtelet). Celle qui arrive à prendre les meilleurs éléments de leurs salles précédentes et les combiner en un Escape Game très varié, plein de surprises avec un aspect compétitif et collaboratif qui donne un vrai rythme à l’expérience.

Je ne suis donc pas d’accord avec Fylodindon qui trouve cette salle trop scolaire, car l’idée de l’examen est très efficace mais quand même originale mine de rien et surtout le jeu sait aussi évoluer et surprendre là où justement les précédentes salles de l’enseigne sont très bonnes mais plus classiques (moins vrai pour Le Casse du Siècle).

Pour leur dernière salle, la Lock Academy finit en apothéose et propose selon moi un des meilleurs escape games de Paris, sûrement l’un des variés et plus surprenants, raison pour laquelle je préfère ne pas trop en dire pour vous laisser le plaisir de la découverte.

Le site de la Lock Academy

Toutes les enseignes et salles : Escape Game : Les taux de réussite

Par Toma021, le 15 février 2019

 

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ?

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>