Zero Time Dilemma revient vous torturer l’esprit

6

J’aime d’amour la série Zero Escape, sur DS, 3DS et PSVita. Je l’aime au point que je vais vous en parler, deux mois avant la sortie du troisième opus, quitte à faire râler K.mi qui trouve que je passe trop de temps sur Polygamer…

Zero-Time-Dilemma-key-art.jpg
Tout de suite, ça pose l’ambiance…
Déjà, si vous ne savez pas de quoi je parle, arrêtez-vous tout de suite de lire et cliquez sur mes critiques de 9 Hours, 9 Persons, 9 Doors et de Virtue’s Last Reward, les deux premiers épisodes. Ensuite, vous pourrez revenir ici, des étoiles plein les yeux…

Prévu pour le 28 juin prochain sur 3DS et PSVita (et sur PC, plus tard), Zero Time Dilemma est donc le troisième épisode de la série Zero Escape. On y retrouve quelques têtes connues, comme Junpei (le héros de 999) ou Sigma (celui de Virtue’s Last Reward), ainsi que quelques autres comme Phi ou Akane, mais cette fois le jeu est encore plus cruel.

En effet, Zero a prévu de mettre les neufs participants à rude épreuve, dans un jeu mortel opposant trois équipes de trois. Pour s’échapper, les séquestrés vont devoir récolter six mots de passe leur permettant d’ouvrir les portes qui mènent à l’ascenseur central. Simple, non ? Toutefois, pour obtenir un mot de passe, la seule solution sera de tuer l’un des leurs. Six d’entre eux sont donc condamnés à mourir pour permettre la survie des trois autres.

Si les deux premiers opus de la saga sont relativement similaires, celui-ci devrait être drastiquement différent. D’un point de vue technique déjà, puisque les textes interminables feront désormais place à des cinématiques entièrement doublées, partant du principe que les joueurs sont plus enclins à regarder leur jeu comme une série, plutôt qu’à le lire comme un roman. D’un point de vue psychologique également, puisque le joueur n’aura désormais le choix qu’entre une mauvaise option et une autre mauvaise option (d’où le concept de dilemme). De plus, le hasard devrait s’inviter dans les parties, afin de varier les expériences vécues par les joueurs (par exemple, un flingue à six coups aura trois balles dans le barillet, mais d’une partie à l’autre, elle ne seront pas placées dans le même ordre).

2016-02-22-192757-0.jpg
On jouera des scènes sans savoir où elles se situent, chronologiquement parlant.
De plus, les montres bracelets aux poignets des neuf participants, leur injecteront une drogue toutes les 90 minutes, afin de leur faire perdre la mémoire. Pour le joueur, la résultante sera de lui faire perdre toute notion de chronologie, en le faisant jouer des séquences baptisées « fragments », sans savoir à quel moment de l’aventure elle se situe.

Bien entendu, les meurtres des autres participants devraient être au cœur de vos décisions. Et à ce titre, les développeurs promettent un jeu beaucoup plus sombre et gore que ses prédécesseurs, comme en témoignent les premiers trailers diffusés, particulièrement sanguinolents.

Bref, tout cela à l’air très prometteur sur le papier, et connaissant le talent des scénaristes de la série, nul doute que ce Zero Time Dilemma marquera à nouveau ma vie de gamer. Pour tout dire, j’ai rarement eu autant hâte de jouer à un jeu qu’à celui-là. La bonne nouvelle étant que je n’aurai pas à racheter une 3DS, car malgré la traversée du désert ludique qu’elle subit aujourd’hui (depuis qu’elle est sortie d’ailleurs), je n’ai cette fois pas revendue la mienne !

6 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.