Yakuza 3, l’orphelin

0

Cessons les critiques classiques, soyons originaux, de toute façon en vous les servant des semaines après les autres sites et magazines on est condamné à l’être !

Tombaba hkjah

yakuza-3-playstation-3-ps3-136.jpg
Yakuza ce n’est pas que des coups de latte dans la gueule, c’est aussi une véritable aventure humaine (si on comprend l’anglais).

Touka iki pu, trubobi équépa, jédévu doumé trajdmd. Chegui tja météon ané bruth kaki ecu ji mon alhaly kjgerfko ajlrjlkrjepzopf keozopjfizp. Hajpakdjhrb zkiahahf kiahdrhjha, ahaoodbe. Haolahcujebe, ahahbvrbve, paidzmnse hevgavdkdpe jalevahaj (makfhb bah ajhdfbjujbds). Halolajhvdjk kjgkalmzhaa xloanhrkjxbz, ajjhaldfvbzhj. Haf dknznoz jbzekhgsbikk ajkhkzv jkgdkjgzkwj navbdfkx jhabvqjid. Boihgcz ojdjgz fjkgfrkjo jeozpnr kabahjckele ilhrfkjbcf, zopekqkbf, qjhahajihdjs jebjqkjf. Hhebge khgkhfgzz, apapjdixinenh ehemojabge ôjahrhch njakjrh paioebebc hzbgebndhh. Chrkaprbejc rkela kahbrvd ajebeb. Tabbrhzke lapdjebe hegxye jejel jelepe. Porubhazbvrhd kzebgahd jksjhzjehrdjhd bampaicx avacvxodo ahbbaj. Hagvvdhdeje jkejeyxhsz jakpdiebek ejhavahdnx ajale. Hagrevsjuabv shahevhefe jhaghehshz jazgvgehe jabha.

yakuza-3-playstation-3-ps3-162.jpg
Autant dire que si vous ne comprenez pas l’anglais, ça va être difficile de jouer. N’assimiler qu’une partie des subtilités du jeu ou de l’histoire, j’vois pas à quoi ça sert.

Fafjeroez pijhghe kljwqgwuye oepprpej mlkjkjg lzjg « edkhg » fkegygevg jegeg ! Boi ahagruxg lkhezkopab johavzcde, ajhaga, zbevgehehe, rhje, hehehe… Poyebjv ajhakmcdz hgkagrg khvgjgfa, hvajhjgcv jhejfefje. Vaher, jezjgdlhe jkgzekgf dghhrgfq hqgheg. Gejgfehg hfekiox mabwhzode zgegehx heskbleb kgakgje kjgakllpe hemlkaom. Kgakgakga gjkggwvw jelopi.(Cette page n’a pas été localisée en français malgré l’année entière qui nous sépare de sa date de sortie d’origine en Troll-Land. Désolé.)

Shenmuïte

Yakuza3Cut.jpg
Ce PNJ n’est visible que dans la version japonaise, désolé.

Ce qu’il y a de marrant dans la saga Yakuza, c’est qu’elle a toujours été comparé à Shenmue parce que c’est un jeu d’action-aventure dans un monde semi ouvert mi aventure mi beat’em all et développé en interne par un studio de Sega (qui comprends d’ailleurs des anciens développeurs du jeu culte). Mais là où j’y vois la plus grosse similitude c’est que pour ce troisième épisode Sega n’a rien trouvé de mieux que de le sortir UN AN après sa sortie japonaise et qu’il n’est pas DU TOUT localisé en français même pour les sous titres. Ca rappelle le monument de Yu Suzuki non ? Et après je les vois déjà, chez Sega Japon, sortir innocemment et l’air autant effarouchée qu’une petite vierge qu’en Europe le titre a fait un four… Y a des claques qui se perdent. Et tenez-vous bien il y a même du CONTENU AMPUTE par rapport à la version japonaise, quelques sous missions et mini jeux précisément… Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise après ça ?

Yakuza-Shenmue.jpgC’est d’autant plus rageant que le titre est vraiment très sympa, c’est à découvrir absolument pour ceux qui sont passés à côté des deux premiers épisodes (et qui comprennent l’anglais). Pour les autres c’est un peu plus dispensable, le passage sur PS3 n’ayant pas spécialement chamboulé la formule même pour certains aspects vieillots et incohérents, et…

(Le contenu de cette page a été amputé par rapport à sa version d’origine. Désolé.)

La vidéo de gameplay sans la vidéo

GDYakuza3-1.jpg
Schéma illustrant le game design de Yakuza 3.

Début de la vidéo. Scène cinématique de 5 minutes bien foutue, dialogues, scène cinématique de 2 minutes bien foutue, dialogues, j’avance dans les rues pour un passage exploration quand tout à coup de vils gredins me cherchent des noises. Je les fracasse à l’aide de ce qui me passe par les mains du thon géant sur le marché au poteau de signalisation dans la rue, je n’oublie pas quelques prises bien senties et des finish move violents. Une fois leurs gueules amochées ils me filent de la thune en s’excusant le dos courbé et les lunettes de branleur cassées. Je reprends mon exploration en m’arrêtant dans un magasin pour acheter des trucs, voir en passant au karaoké, bowling ou autres lieux de détentes, je discute avec un type qui veut se suicider et je le convaincs de ne pas le faire, j’empoche des points d’expérience avec lesquels je peux acheter de nouveaux coups de tatanes, je rencontre à nouveaux des bouffons racketteurs, je les fritte, ils me filent des thunes, je continue ma marche en priant pour ne pas croiser d’autres relou parce que justement c’est un peu relou, j’arrive à destination. Pause, faut que j’aille pisser.

GDYakuza3-2.jpg
Deuxième partie du schéma. Vous répétez le tout pendant quelques heures et vous avez votre jeu.

Scène cinématique de 5 minutes bien foutue, dialogues, scène cinématique de 3 minutes, dialogues. Gros passage de baston, un boss à défoncer, je lui éclate la tête à coups de pieds, scène cinématique de 3 minutes, dialogues. Je reprends une phase d’exploration avec une nouvelle destination, je croise de vils chenapans, je les fritte, je m’arrête acheter et upgrader quelques armes, je tape des voyous qui voulaient encore me racketter, arrivage à destination, courses poursuites avec mon objectif, scène cinématiques de 5 minutes, dialogues etc ect etc. Fin de la vidéo. YAKUZA 3.

Et bien j’ai mis pas mal de temps à écrire le dialecte Troll et à faire les détournements de screen, sinon je dois dire que c’était assez plaisant, je me suis bien amusé. Hein quoi ? Un verdict sur le jeu ? En français ? Non, pas possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.