Wolverine, le Cooking Mama carnivore

11

Vous vous êtes fait une indigestion en claquant 10 euros au cinoche pour voir cette bouse ? Alors quitte à vous achever, n’hésitez pas à vous procurer le jeu officiel… parce qu’à 70 boules, c’est plus une indigestion là, c’est un cancer de l’estomac qui vous attend !

Retour aux sources

001-375.jpg
Sauter sur les ennemis à distance est le seul truc un peu fun du jeu.
Bon, déjà ça part mal… on ne peut pas dire que je sois le plus grand fan de Wolverine que dame nature a engendré. Déjà je ne comprends pas cet engouement pour ce nom américanisé d’un p’tit super héros en collants jaunes que je connaissais sous le nom de Serval. Il a troqué son costume ridicule pour un blouson en cuir de loubard et une coupe de cheveux hirsute, s’est laissé pousser les poils pour pouvoir être incarné par Hugh Jackman au cinoche et changé de nom pour que les lecteurs des Strange et Nova de la belle époque ne le reconnaisse plus. Non mais sans déconner, il m’a bien fallu dix bonnes minutes en matant le premier film X-Men pour comprendre que Wolverine s’était en fait Serval en version djeuns rebelle. Ouais je sais, on va me dire que ça fait bien longtemps que Wolverine porte ce nom dans les comics francophones… mais que voulez-vous, j’ai arrêté d’en lire dans les années 80, quand j’ai commencé la puberté (ouais j’avais cinq ans, j’étais super mature pour mon âge). Bref, tout ça pour dire que si vous vous attendez à un test objectif de la part d’un fan absolu des X-Men… vous vous fourrez les doigts bien profond dans les naseaux. Je me contrefous de Wolverine, des X-men et de manière générale, des super héros. Cette chronique de X-men Origins : Wolverine est donc avant tout la chronique d’un beat’em all comme tout autre, plus que celle d’une adaptation de film ou d’un jeu de super-héros.

Déjà vu

002-361.jpg
Ils ont beau être gros et imposants, les boss sont d’un ennui mortel.
On a dit beaucoup de choses dans les différents tests de ce jeu ; que ça soit dans les magazines ou sur les sites spécialisés. Tout le monde s’accorde à dire qu’il est meilleur que le film. Personnellement, je n’ai pas vu le film, mais je n’ai vraiment aucun mal à le croire : Un film avec Hugh Jackman ne peut pas être un bon film. Toutefois, cela ne veut pas dire pour autant que Wolverine soit un bon jeu. La mise en scène n’a rien de bien folichon, les dialogues sont dans la plus grande tradition des adaptations ciné, à l’image du style copier/coller sans inventivité des scénaristes hollywoodiens. Alors oui, avec ses super pouvoirs, Wolverine est sympatoche à manier (notamment celui qui te permet de sauter sur un ennemi à distance), mais malgré le petit coté RPG des évolutions, on en revient toujours à un simple button smasher où tu passes ton temps à bourriner les ennemis avec plus ou moins de subtilité. Rien de très nouveau, rien de très original, rien de très grisant. Même la violence, parfois très gore, des exécutions n’a pas la portée d’un bon gros finish him de Kratos ou d’une fine découpe presque artistique, d’un Hayabusa. Et comme le jeu est tout ce qu’il y a de plus facile et de plus redondant, on progresse dans les niveaux en tapant sur tout ce qui bouge et en se laissant porter par le semblant d’histoire sans trop s’en rendre compte. Alors franchement, oui ce n’est pas totalement nul… mais en même temps, avec le nombre de beat’em all/hack’n slash déjà sortis (sans parler de la légion à venir) et à moins que vous ayez un compte en banque à rallonge et les ayez déjà tous essayé, même en occase je ne vois pas l’intérêt de se laisser tenter. A moins bien sûr que vous ayez un faible pour Jackman, Wolverine et/ou les torses virils bien poilus.

Un jeu d’action comme on en a vu des millions et comme on en verra encore. Le genre de jeu où on avance dans une sorte d’état second, proche de la léthargie, jusqu’à ce qu’on se rende compte qu’on est arrivé à la fin sans être capable de retracer le chemin parcouru. Rien qui ne vaille la peine de s’y attarder… surtout dans un paysage vidéoludique déjà très chargé en jeux de ce genre.

11 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.