Walking Dead S02E01 : All That Remains, la nalyse

5

C’est reparti pour un tour !

La nalyse n’est pas systématiquement raccord avec l’actu, elle n’est pas objective, ce n’est pas une fiche technique, elle ne fait pas de détails ou en donne tout plein selon l’humeur, elle n’est pas faites pour influencer tes achats de consommateur fou parce qu’elle n’en tirerait aucun intérêt, elle est juste écrite pour te faire partager mes goûts à moi, ton K.mi qui t’aime (un peu comme un gosse qui fait popo et qui est fier et émerveillé de le montrer à tout le monde.)

Je vous l’introduis tout entier

the-walking-dead-saison-2-episode-1-all-that-remains-xbox-360-1387383335-024.jpg
Clementine se colle à nouveau des parents de substitution.
En mai 2012 lorsque je vous parlais du premier épisode de la première saison de The Walking Dead à travers une Nalyse que le monde entier nous jalouse, peu de personne croyait en ce jeu. Personne ne l’attendait. Rares étaient les médias à en parler. Fan du comics, il m’aura fallut une vidéo de gameplay diffusée quelques semaines avant pour croire en Telltale sur ce titre (malgré leur triste réputation), un peu envers et contre tous. Donc pour une fois je vais un peu me faire mousser d’avoir eu du nez – d’autant que le jeu a marqué l’histoire du jeu vidéo – à l’heure où cette saison 2 est désormais attendue par des millions de joueurs.

Le pitch dans ta potch

Bon alors si vous n’avez pas joué à la Saison 1 vous allez vous faire méchamment spoiler si je vous dis que Lee est mort et qu’on est dorénavant dans la peau de Clementine (en tout bien tout honneur). Faudra pas m’en vouloir mais faut avouer qu’il faut quand même être un sacré boulet pour ne pas avoir jouer à la saison 1 et venir lire ce qui suit. Toujours est-il qu’accompagnée par Christa et Omid quelques temps après le dernier drame en date, votre destin de petite fille s’annonce pimenté.

Attardons-nous là-dessus (enfin, moi, surtout…)

the-walking-dead-saison-2-episode-1-all-that-remains-xbox-360-1387383335-022.jpg
A l’image de ce qu’ils en ont fait dans The Wolf Among Us, les QTE ont été simplifiés mais restent envahissants et grossiers.
J’aurais aimé vous dire qu’avec les millions de dollars engrangés, Telltale a fait de cette nouvelle saison un chef-d’oeuvre de technique et de gameplay. Mais il faudra malheureusement toujours vous fader quelque chose d’assez bancal et rigide qui propose parfois des angles de caméra tellement savamment élaborés qu’on cherche pendant une demie heure un endroit où passer dans une pièce de 3 mètres carré à la con. J’aurais aussi aimé vous dire qu’avec les lingots d’or encaissés, Telltale a pondu une traduction française aux petits oignons dors et déjà disponible. Mais il faudra malheureusement toujours vous cogner une version full english en attendant une mise à jour officielle probablement filée à traduire à des roumains à moignons. J’aurais également aimé vous dire qu’il n’y a aucun bug mais (du moins sur 360) j’ai eu le malheur de découvrir des personnages inertes à des endroits où ils ne devaient vraiment pas être. C’est sûrement pour ça qu’on finira par se demander si Telltale ne se fout quand même pas un peu de notre gueule sur les bords.

the-walking-dead-saison-2-episode-1-all-that-remains-xbox-360-1387383335-020.jpg
Oui, Clementine aura le visage souillé plus d’une fois…

Sans_titre-1-8.jpg

the-walking-dead-saison-2-episode-1-all-that-remains-xbox-360-1387383335-042.jpg
Si tant est qu’un plan agaçant ne vous fasse pas passer à côté du bon endroit, les phases d’exploration sont très présentes mais courtes dans cet épisode.
Heureusement, même si l’équipe d’auteurs a changé, ils se sauvent par ce qui nous a tous bouleversé dans cette putain de série : l’écriture. Ce premier épisode n’est bien entendu pas suffisant pour savoir si les 4 prochains hisseront ce deuxième volet complet au rang de culte, mais les voyants sont au vert. Toujours basé, comme le comics, sur les rapports humains, ce début de reprise d’aventure vous fera vivre quelques moments particulièrement épiques et amorcera quelques mystères tout à fait intrigants. Pour une fois, on ne se méfiera plus des survivants qui viennent intégrer notre groupe, à la place on se méfiera nous-même du groupe qu’on va éventuellement intégrer en essayant de gagner leur confiance. Brillant.

the-walking-dead-saison-2-episode-1-all-that-remains-xbox-360-1387383335-033.jpg
Ce n’est pas chose facile de trouver des screens qui ne vous spoile pas le contenu de l’épisode. Là par exemple, vous saviez déjà tous que c’est une little bitch.
« All That Remains » offre même quelques instants couture et animalerie pour le moins mémorables (connard de chien), preuve que le studio américain n’a rien perdu de son inventivité et de sa cohérence d’écriture par rapport à l’environnement survie. On reste donc en terrain connu, pour le meilleur comme pour le pire. Mais le meilleur étant ce qui a fait de la première saison un bijou dont les éventuels petits enfants de mes tout aussi éventuels petits enfants entendront parler, on reste enthousiastes et on attend la suite avec impatience. C’est un vrai plaisir de retrouver Clementine et c’est une riche idée de nous proposer de l’incarner, elle qui est d’une fragilité physique certaine. J’aime être impuissant.

5 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.