Vanquish, la recette

3

Vous avez toujours rêvé de faire une Vanquish ? Pas de problème, nous vous donnons la recette.

Cuisine américaine à la japonaise

vanquish-xbox-360-005.jpg
Ce gros branleur, c’est le héros, Sam Gideon.
Pour faire une bonne Vanquish il vous faut :
PlatinumGames.
Shinji Mikami en forme.
Une PlayStation 3 ou une Xbox 360.
Un pad en adéquation avec la console que vous avez choisie.
Une télé.
Un peu de dextérité.
Quelques idées.
Du Whisky.
(Optionnel) Des petits lardons si vous souhaitez faire une Vanquish aux lardons.

vanquish-xbox-360-050.jpg
Lui c’est  »Burns », avec son armée (américaine), il vous épaule. J’sais pas si ça vient de Platinum ou de la localisation mais un des soldats se nomme  »Smithers »…
vanquish-xbox-360-001.jpg
Se mettre à couvert sert bien évidemment, mais ce n’est pas le gros du système de jeu.
vanquish-xbox-360-002.jpg
La glissade est bien pratique et assez classe.

vanquish-xbox-360-007.jpg
Elena est votre Cortana Vanquishette, mais en humaine.
Commencez par prendre une gorgée de Whisky. Ayez l’ambition de faire un titre américanisé à mort, mettez donc l’action au cœur d’un conflit où l’on doit sauver les Etats-Unis, mais dans le futur et sur une station orbitale. Ajoutez un héros typiquement américain (crétin insolent aux répliques nazes) dans une armure design. Donnez-lui une gimmick un peu stylée où il fume une cigarette. Reprenez un peu de Whisky. Donnez à votre scénario un côté beaucoup moins niais qu’on ne pourrait le penser en goûtant à Vanquish à la première bouchée, surtout sur la fin (n’oubliez pas de ne pas vraiment faire de fin tout de même pour laisser le joueur sur sa faim, justement, et lui faire attendre une suite, c’est pas très fin). Mais n’oubliez quand même pas que c’est américanisé donc il faut qu’en apparence ce soit simpliste. Prenez un grand verre de Whisky.

A manger très épicé

vanquish-xbox-360-006.jpg
Certains passages offrent des boss impressionnant.
Ajoutez une grosse partie de TPS extrêmement nerveux avec un héros qui se manie avec beaucoup de souplesse, et une cuillère à café de bullet time, de cover et de glissades. Mélangez le tout au mixer. Ajoutez, tout en pétrissant la pate, une cuillère à soupe de somptueux graphismes avec un gros bol d’effets de particules de dingues. Saupoudrez le tout de boss très grands et très mécaniques pour donner un côté vertigineux à votre Vanquish. Laissez un peu reposer le tout quelques minutes et pendant ce temps là, prenez un verre de whisky ou deux.

vanquish-xbox-360-003.jpg
C’est assez agréable de ne pas se sentir seul au combat, il y a souvent beaucoup de monde.
vanquish-xbox-360-004.jpg
Les tatanes dans la gueule sont surpuissantes.
vanquish-xbox-360-027.jpg
Que serait un shooter sans des passages à la tourelle.

vanquish-xbox-360-012.jpg
Il n’y a pas vraiment de QTE mais c’est une variante.
Laisbez un beu temps bour voir un beu se leber la pate. Et pu… et pu… et puis, ajou…tez un côté très très très brès arcade hihihihih. Ne laissez au… auc… aucun temps mort ! C’est bah pien sinon, alors attention, aucun temps mort dans vot’ Vanquish ! Faisez tout péter de par, de par… de partout. Que le gars quand y goûte, il s’en brend plein dans la gu… dans la gueu… dans la gamelle. Faites bien gaffe, hips, à varier les actions en y ajou… jou… en y ajou… en y mettant des situations qui sont pas, hip, toutes très pareilles à chaque bois. Buvez une bouteille de bhisky. Mettez z’y, z’y… hihihi j’ai dit zizi hihi ! Mettez une durée de vie pas suber à la consomoz, consu, con-so-maaa-tion (moins de 7 heures en normal j’ai tout fini manger ma Vanquish) où le seul intérêt de, burp, de tout recommencer, c’est le high score (et le Whisky). Et voilàààààà, fourrez tout ça, mais alors au four hihihihi… et puis hop, votre Vanquish est prête !

Nerveux, souple, impressionnant, voici « le Bayonetta du third-person shooter » comme dit la presse.
Hips !

3 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.