Un salon presque parfait… Le festival du jeu vidéo

5

Pour sa 3ème édition qui s’est tenu les 26, 27 et 28 Septembre derniers porte de Versailles à Paris, le festival du jeu vidéo à mis les petits plats dans les grands. Au programme : Bombasses, hits de fin d’année et files d’attentes interminables.

Organisation

1-2.jpg
Dès l’arrivée c’était déjà le boxon.

A peine arrivé sur place et première tuile: une queue énorme (je ne parle évidemment pas de mon anatomie) composée de boutonneux, de gosses, de geeks, de gens normaux (eux, à mon avis, ils ont vu du monde alors ils sont venus sans trop savoir ce qu’il se passait) et bien évidemment il y avait quelques filles. Tout ce beau monde attendant dans un joyeux bordel, les uns passant devant les autres pour être le premier à entrer. Conseil pour la quatrième édition: Faites des petits circuits dans le pur style Euro Disney. Heureusement, j’avais un pass me permettant de passer sous le nez de tout ces glands tout en me moquant ouvertement d’eux. Une fois à l’intérieur, même bordel. Des files d’attente à n’en plus finir devant chacun des gros titres. Faut avouer que quatre consoles pour dix milles joueurs à la diète depuis plusieurs mois, ça fait pas beaucoup. Heureusement que près de chaque stand étaient mises à disposition pour nous faire patienter, de belles hôtesses plutôt court-vêtues et aux formes généreuses.

Note : 5 / 10

Décoration

P1000580.jpg
Le problème quand tu veux prendre une charmante demoiselle en photo, c’est que t’as toujours un gland qui s’incruste.
Alors là, le minimum syndical était assuré. Bon on n’est certes pas à l’E3 ancienne formule et les éditeurs ont peut-être des budgets serrés, mais sur ce point je suis grandement déçu. Mis à part le gros stand MMO désespérément vide qui diffusait en boucle la superbe cinématique de Warhammer Online et deux ou trois affiches géantes, c’était plutôt la dèche. Je sais pas moi, je m’attendais à un truc plus Hollywoodien, du genre reconstitution de la savane Africaine avec de véritable lions en liberté pour le stand Far Cry 2 (il y aurait peut-être eu moins de monde comme ça). On se contentera donc de petits stands cloisonnés aux couleurs des hits de fin d’année. Bon, on pardonne car c’est encore un jeune salon et qu’il faut avouer que les hôtesses étaient vraiment court-vêtues et avaient vraiment des formes généreuses.

Note : 5 / 10

Les jeux

Là par-contre, on sort l’artillerie lourde. Il y en avait pour tous les goûts et toutes les consoles. Bon, il fallait jouer des coudes pour pouvoir mettre la main sur les jeux les plus attendus, mais pour vous, j’ai bravé le danger. Petit tour d’horizon des coups de coeur et des déceptions des jeux qui sortiront entre tout de suite et Noël.

FAR CRY 2 sur PC et PS360:

P1000544.jpg
Bon je sais la qualité est pourrie mais c’est pour montrer à K.mi que les jambes et les mains du perso sont modélisés. Y va être content.
Attente: Seulement cinq minutes grâce à un regard de serial killer jeté à un enfant de dix ans. Pour le coup, je suis pas très fier de moi…

Avis: J’ai enfin pu mettre les mains dessus et ce n’est un secret pour personne, Far Cry 2 s’annonce d’ores et déjà comme un futur Hit. Le moteur graphique fait des merveilles et la gestion du feu est tout bonnement hallucinante. Ce que les gens savent moins, c’est qu’il s’annonce extrêmement difficile, voir hardcore. Très peu d’indications à l’écran, on meurt très rapidement et les ennemis sont nombreux et sans pitié. Les bourrins devront changer leur façon de jouer au risque d’en chier pour terminer l’aventure. Autre point fort, le multijoueur est doté d’un éditeur de niveau très complet permettant un renouvellement presque infini des maps. Coup de coeur !

MIRROR’S EDGE sur PS360:

Attente: Une heure à attendre comme un gland que les PS3 sur lesquelles tournait le jeu arrêtent de planter.

Avis: A la base, je ne savais pas trop quoi penser de ce jeu. Après une quinzaine de minutes de jeu, je ne suis pas plus avancé. Graphiquement c’est plutôt intéressant, la prise en main est simple et les actions réagissent au doigt et à l’oeil. Le problème vient du fait qu’il n’y ait aucun choix d’itinéraire. J’espère que ce ne sera pas le cas pour tous les niveaux. J’espère également que EA a prévu de joindre un gerbibag à la boite de jeu car le fait de rendre réaliste tous les mouvements entraîne une caméra virevoltante qui peut parfois donner la nausée.
Pas conquis…

P1000531.jpg
Bon des images de Fable 2 on en a déjà vu des tonnes…
FABLE 2 sur 360:

Attente: Une vingtaine de minutes en compagnie d’une charmante demoiselle dont j’ai du refuser les propositions coquines par fidélité (mais quel con !).

Avis: Fable 2 est l’épisode de Monsieur plus. Plus de liberté, plus beau et plus long. En gros, plus mieux bien que le premier ! Peter semble avoir tenu ses promesses. Pour plus d’infos, je vous laisse lire l’article de Fylodindon que vous retrouverez ici.
Coup de coeur ! (le jeu hein, pas l’article de Fylo)

Les jeux deuxième partie

LEFT 4 DEAD sur PC et 360:

Attente: Pas plus de cinq minutes car j’ai fais du charme à une hôtesse pourtant peu souriante. Que voulez-vous, on est des stars chez Polygamer.

1210722132_left4dead_1.jpg
Dans une situation pareil, si tu as Fylo et K.mi comme coéquipiers, t’es dans la merde.
Avis: Bon bah encore une petite bombe. Graphiquement ça tue pas spécialement la tronche mais c’est nerveux et on est sans cesse sous pression. Les zombies lorgnent plus du coté de 28 jours plus tard que du zombie de Roméro, soit des infectés en nombre conséquent qui courent et sautent à une allure de sprinter. Attention tout de même au tir ami (dans la panique une balle perdue est vite arrivée dans le buffet de votre coéquipier). La coopération semble indispensable pour survivre, car une fois au sol seul un allié pourra vous soigner et vous protéger. Ca promet de bonnes parties en réseau tout ça.
Enorme coup de coeur !

DEAD SPACE sur PC et 360:

Attente: Pas plus de cinq minutes car comme j’avais déjà fais du charme à l’hôtesse de Left 4 Dead, sa copine de Dead Space m’a laissé entrer.

Avis: Avec Dead Space, on à l’impression de jouer à un nouveau Resident Evil 4 sauce Alien. Tout y est, de la caméra à l’épaule aux gerbes de sang, en passant par les clefs à trouver et le coup de latte dévastateur. Violent et bourrin, il faut juste espérer que le décor du vaisseau fantôme ne soit pas toujours le même sous peine de lassitude. Espérons également que la claustrophobie et l’angoisse que le lieu peut procurer soient bien rendues et on aura à faire à une valeur sûre de cette fin d’année. Pas encore un coup de coeur mais presque !

GEARS OF WAR 2 sur 360:

gears-of-war-2-xbox360-26062008-sc017.jpg
Ca y est, Marcus s’est enfin débarassé de son ver solitaire !
Attente: Pas eu le courage de faire la queue.

Avis: Et puis de toute façon, est-il nécessaire d’en parler ? On sait tous qu’il va cartonner… Allez, encore un article de l’ami Fylo par-là.
Coup de coeur assuré !

Les jeux suite et fin

LITTLE BIG PLANET sur PS3:

5541-68896-sackboyknit2jpg-550x.jpg
J’ai demandé à K.mi de me trouver une image d’illu’ pour Little Big Planet, il m’a sorti ça. Il est fort ce mec, c’est mon idole.
Attente: Une demi-heure car il y avait deux glands qui devaient penser qu’ils étaient chez eux et ne lâchaient pas la manette. Après un coup de boule à chacun, ils ont enfin accepté de me laisser la place.

Avis: Voilà un jeu qu’il est frais, qu’il est beau, qu’il est original. Un jeu qui va cartonner et faire du bien à la PS3. Un jeu que j’attends avec une certaine impatience. Ici pas de monstre à tuer, pas de guerre à gagner. Non, il suffit simplement d’arriver au bout d’un niveau composé de bric et de broc en déjouant pièges et autres casse-têtes. La gestion de l’inertie est très poussée et déroutante au début, rendant certains sauts difficiles. Graphiquement c’est très beau et le design général est quant à lui très original. L’autre point fort (que je n’ai malheureusement pas eu la possibilité de tester) est son aspect communautaire. Grâce à un éditeur simple et poussé, chacun pourra laisser libre court à son imagination et partager avec les autres joueurs ses niveaux créés de toutes pièces. Si le public suit, la durée du soft semble infinie. Coup de coeur ! (Oui je sais, ça fait beaucoup de coups de coeur mais cette fin d’année s’annonce riche en grosses sorties)

FALLOUT 3 sur PC et PS360:

P1000589.jpgAttente: Deux minutes car le jeu ne semblait pas passionner la foule…

Avis: Pour terminer, parlons de Fallout 3. Que dire si ce n’est: grosse déception. Tout d’abord nous sommes face à un Oblivion post-apocalyptique. Même moteur graphique et même étendues désespérément vides de vie. Ensuite, le système de visée lorsque l’on est en vue première personne est tout sauf précis. Je ne parle même pas de la vue à la troisième personne au moins aussi ridicule que dans Oblivion. Pour finir, parlons du système dont j’ai perdu le nom qui, d’une simple pression d’un bouton, met le jeu en pause et permet de viser précisément les différentes parties du corps de l’adversaire. Quand le tir est une réussite, nous avons le droit à une belle cinématique bien gore. Malheureusement, ce système hache complètement l’action. Personnellement je n’ai pas envie de rejouer à un Oblivion-like. En l’état, Fallout 3 ce sera sans moi. Grosse déception !

LE RESTE sur un peu toutes les consoles:

Attente: Pas beaucoup d’attente en général.

Avis: Au milieu des titres qui m’intéressaient, se trouvait également une multitude de jeux plus ou moins attendus tels que le prochain Red Faction qui semble inintéressant, Darksiders à la maniabilité et à la caméra capricieuse. On pouvait également mettre la main sur Resistance 2 et Motorstorm 2 mais ceux-la, je les ai vu trop tard. Dommage.

Note : 8 / 10

5 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.