Tribes of Midgard, les dix commandements du Viking

0

Petit guide pour réussir le mode Saga de Tribes of Midgard sous forme de commandements qu’il vous faudra absolument suivre sous peine de subir le courroux d’Odin

1er Commandement : Du temps, tu économiseras

La première chose à comprendre quand on veut réussir une Saga sur Tribes of Midgard c’est qu’on n’est pas là pour blaguer. Que ce soit en coopération ou surtout en solo, le temps est votre principal adversaire. Quelqu’un vous appelle, tant pis vous avez un répondeur, votre conjointe vous demande un renseignement, y’a environ 3 milliards et demi d’autres femmes qui vous attendent (ça marche aussi avec les hommes). Bref, pas de temps à perdre. Le timing est assez calibré, premier jour, ramasser de quoi construire une hache et une pioche ainsi que du cuir sur les premiers ennemis croisés et le plus d’âmes possible. Avec le kit de démarrage des ressources vous devriez être capable de rénover la carrière dès le jour 1. Ensuite façonner une arme niveau 1 et un équipement du villageois. A partir de là, il vous faudra continuer d’explorer, vous occuper du 1er Jotün, trouver un biome avec de l’argent (les marais brumeux) pour améliorer votre hache et votre pioche, améliorer votre base, vos archers, vos portes, rénover la scierie puis la ferme, remplir une quête et un évènement…

2ème Commandement : Des ressources, tu ramasseras

Vu la liste qu’on vient de voir sur tout ce que vous allez devoir faire, il vaut mieux looter tout ce qui est possible pour cela. La règle de base c’est d’explorer la map pour trouver les sanctuaires et avoir accès au plus grand nombre de biomes possibles rapidement. Mais on récolte tout ce qu’on trouve sur son passage. Au moins au début. Après vous pourrez vous concentrer sur les ressources manquantes (la pierre, le fer et le bois restent vitales toute la partie ou presque). La rune lucky loot est très utile en début de partie. Vous pourrez la remplacer plus tard. Enfin il faut savoir qu’en améliorant rapidement hache et pioche, vous augmenter la quantité de ressources ramassées à chaque action.

3ème Commandement : Des ressources, tu partageras

Bon c’est bien beau de TOUT ramasser sur votre passage mais il faut bien avouer qu’une grosse partie de ce que vous aurez sur vous ne vous servira à rien. Mais ce n’est pas forcément le cas de votre compagnon qui joue plutôt armure de feu ou de celui qui se fait un stuff glace. Bref on met TOUT dans le coffre afin que tout le village puisse s’équiper de ce dont il a besoin. Il en va de même pour le bois, la pierre et le fer. Rénover le village avec les ressources de tout le monde est bien plus rapide que si chacun garde ce qu’il a looté dans son coin.

4ème Commandement : Trop gourmand, tu ne seras pas

Allez y critiquez mais oui je vais me contredire. Mais tout est une question de timing. Si on commence par ramasser absolument tout ce que l’on croise, ce n’est pas la peine de faire ça toute sa partie. Si vous savez que vous allez jouer armure de feu et hache de feu, il ne sert à rien d’aller looter des régions entières de glace ou des villages côtiers. Quand vous remplacerez votre équipement niveau 1 par du bleu ou violet, commencer à concentrer votre exploration dans les régions nécessaires.

5ème Commandement : Efficace, tu seras

En fait j’aurai pu me contenter de celui-ci avec un titre comme ça. Ce que je veux dire par être efficace c’est qu’il ne sert à rien de se perdre dans trop d’exploration, de changer de stuff 4 fois (ce qui coute très cher en ressources) ou encore de faire 15 évènements ou 6 quêtes personnelles. Pour ouvrir le portail qui va mener au boss, vous aurez besoin de faire un évènement, une quête, un Jotün et un repaire. Pas besoin d’en faire plus. Si le Jotün se fera naturellement, pensez à faire un évènement dans les premiers jours quand vous êtes à proximité. Pour la quête personnelle, prenez la plus facile (à moins qu’une récompense soit exactement la pièce d’armure que vous désirez). Le repaire est souvent ce que l’on découvre en dernier et donc que l’on fait en dernier. Il est d’ailleurs sensiblement plus difficile et vous demandera un meilleur équipement. Une fois que c’est fait, direction le portail de boss.

6ème Commandement : Les portes, tu fermeras

Pas grand chose d’autre à dire. Quand on quitte le village on ferme les portes. Si on améliore en temps et en heure les archers et les portes, sachez qu’il n’est pas nécessaire de revenir défendre la nuit (à part les soirs de lunes de sang). Et même si on décide de défendre les portes, il y a toujours un retardataire pour revenir au camp. Et si la porte est ouverte ça peut vite être une fin de partie alors que tout se passait bien.

 

7ème Commandement : Le Jotün, tu surveilleras

Attaquer le Jotün très tôt quand il apparait. Dans tous les cas, jetez-vous dessus quand le message « proche du village » arrive. N’oubliez pas que, s’ils ne sont pas compliqués, ce sont de vrais sacs à PV. Quand ils sont trop près il sera tout simplement trop tard. Ce ne sont pas vos portes ou vos archers qui y changeront quelque chose. Donc on l’attaque vite et fort mais… Mais ne le tuer pas. Il réapparait 2 (ou 3 j’ai un doute) jours après être mort. Donc, une fois qu’il est à moins de 1.000 points de vie, on le laisse avancer jusqu’au village. Ca vous fera potentiellement gagner un jour avant le prochain. N’oubliez pas le finir quand vous recevez le message « le Jotün est dans votre village » ou au moins de venir ramasser le loot si vous laissez vos archer le finir.

8ème Commandement : Au froid, tu résisteras

Si le mode Saga est chronométré c’est à cause du Fimbulwinter (l’hivers permanent) qui s’installe. Avec une bonne partie bien maitrisée en temps, ce ne sera pas un gros problème vous aurez toujours besoin de résister un minimum (ou plus) au froid. 4 solutions qui sont toutes viables selon vos besoins. 1° Faire des potions de résistance au froid s’avère une bonne solution si vous décidez de simplement traverser les zones froides. 2° La rune qui rend de la vie dans les zones froides annule plus ou moins la perte de vie (vous pouvez la cumuler pour augmenter votre soin). 3° Jouer Voyant, sorte de Médecin qui ne ressent pas les effets de température. 4° Investir dans un meilleur équipement sur la résistance au froid.

9ème Commandement : Bien équipé, tu seras

Ne cramez pas toutes les ressources du camp pour vous faire une épée violette ou dorée en début de partie. Ca ne sert à rien ! Par contre n’oubliez pas de vous équiper de ce genre d’arme à la fin du jeu. Je veux dire accumuler des ressources ça sert bien à ça. Faut juste le faire au bon moment.

 

 

10ème Commandement : Abandonner, tu sauras

Le Bifrost ça vous parle ? C’est bien beau de mourir vaillamment au combat mais si vous voulez gratter quelques cornes d’or au passage il faut savoir reconnaitre le moment où vous allez être débordé (et accessoirement anéanti). Et quand c’est le cas on oublie tout et on court sans s’arrêter. Et on file au Valhalla. En plus c’est comme ça que vous débloquerez le Voyant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.