The Wolf Among Us : Episode 2 – Smoke & Mirrors, la Nalyse

3

Après un premier épisode intriguant et très ambiancé, voici venu le temps de la confirmation.

La nalyse n’est pas systématiquement raccord avec l’actu, elle n’est pas objective, ce n’est pas une fiche technique, elle ne fait pas de détails ou en donne tout plein selon l’humeur, elle n’est pas faites pour influencer tes achats de consommateur fou parce qu’elle n’en tirerait aucun intérêt, elle est juste écrite pour te faire partager mes goûts à moi, ton K.mi qui t’aime (un peu comme un gosse qui fait popo et qui est fier et émerveillé de le montrer à tout le monde.)

Je vous l’introduis tout entier

the-wolf-among-us-episode-2-smoke-and-mirrors-xbox-360-1390935401-004.jpg
Les choix narratifs sont toujours une sorte d’illusion de choix, mais toujours efficace.
Le premier épisode, Faith, a fait mouche à travers une ambiance polar new-yorkais façon fin 80’s / début 90’s et permettait en prime à ceux qui ne connaissaient pas encore les comics Fables de s’accoutumer à cette espèce de coulisse déjantée mais adulte des contes de notre enfance. On attendait à travers « Smoke & Mirrors » la confirmation d’une intrigue prenante et quelques moments mémorables.

Le pitch dans ta potch

L’après midi suivant les événements du premier épisode, on retrouve Bigby en garde à vue sommé de dire ce qu’il sait au sujet de la décapitation de Blanche Neige…

Attardons-nous là-dessus (enfin, moi, surtout…)

the-wolf-among-us-episode-2-smoke-and-mirrors-xbox-360-1386354891-001.jpg
Les blondasses dans les bars… Un classique.
Avec quelques petits twists plus ou moins surprenants et une ambiance toujours aussi sale et adulte, ce « Smoke and Mirrors » assoit The Wolf Among Us comme un jeu d’enquête faussement libre mais vraiment passionnant. Il est toujours aussi surprenant à mon sens que l’on puisse être porté par les mécaniques de Telltale, alors que l’on sait pertinemment que si nos choix paraissent lourds de conséquences ils ne le sont au fond que très peu. Ca tient d’une maîtrise d’écriture peut-être pas parfaite en toutes circonstances mais au moins remarquable la plupart du temps. Ce qui m’impressionne le plus c’est que les auteurs changent souvent d’épisodes en épisodes et de saga en saga, sans que ça ne se ressente plus que ça.

the-wolf-among-us-episode-2-smoke-and-mirrors-xbox-360-1386354891-002.jpg
L’accent anglais à couper au couteau de ce mec est vachement bien.

the-wolf-among-us-episode-2-smoke-and-mirrors-xbox-360-1390935401-005.jpg
Bigby a toujours le chic pour se mettre dans des situations à la con.
Il est aussi appréciable que Telltale ait absolument tout fait pour que ceux qui n’ont jamais lu Fables puissent tout comprendre. Par exemple, ici, on restait sur le meurtre de Blanche Neige. Comment expliquer que le personnage meurt alors qu’il s’agit d’une préquelle à la BD dans laquelle le dit personnage se retrouve ? Les amateurs de l’oeuvre de Bill Willingham savent que tous les personnages de contes importants peuvent revivre si l’on raconte suffisamment leur histoire. Sûrement un peu trop tendu à raconter en jeu vidéo sans trop vite l’expédier de manière bidon façon lapin qui sort du chapeau, les développeurs ont trouvé une pirouette remarquable et parfaitement crédible dans l’univers Fables. Et en prime c’est hyper cohérent avec l’ambiance polar adulte de ce The Wolf Among Us. Brillant. En résumé, si la technique, toujours aussi limitée, n’a pas bougé et ne bougera pas de la saison, si les sous titres français n’arriveront probablement pas avant X mois, ce deuxième épisode vient confirmer une histoire merveilleusement bien ambiancée et dont le dénouement parait impossible à deviner. Chose importante pour susciter un suspense primordial dans un jeu d’enquête, avouons-le. Autre chose importante, l’histoire ne stagne pas. On termine cet épisode sur une idée plus que claire du suspect numéro 1.

Les trucs à ressortir en société pour susciter de nombreux fantasmes chez les personnes de ton choix

– Si vous êtes un possesseur de la première heure du season pass du jeu sur Xbox 360 comme moi, non seulement vous vous êtes fait arnaquer suite à la disponibilité gratuite du premier épisode quelques semaines après ainsi que d’une réduction sur le pass, mais en plus ce deuxième épisode n’était pas disponible pour vous alors qu’il l’était à l’unité (et donc en payant). Il aura fallu attendre 48 heures de plus pour pouvoir enfin télécharger Smoke & Mirrors grâce à un code envoyé par MP par Microsoft, le season pass n’étant toujours pas réparé. Le tout sans aucune compensation. Enervant n’est-ce pas ?

– Dave Fennoy, la voix de Lee dans la première saison de The Walking Dead interprète celle de Bluebeard dans ce The Wolf Among Us.

3 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.