The Walking Dead Episode 3 : Long Road Ahead, la nalyse

5

Qui aurait pu croire qu’un titre de Telltale allait être aussi bon ? C’est un peu la question à 100 millions de dollars après le plaisir de jeu qui monte crescendo d’épisode en épisode.

La nalyse n’est pas systématiquement raccord avec l’actu, elle n’est pas objective, ce n’est pas une fiche technique, elle ne fait pas de détails ou en donne tout plein selon l’humeur, elle n’est pas faites pour influencer tes achats de consommateur fou parce qu’elle n’en tirerait aucun intérêt, elle est juste écrite pour te faire partager mes goûts à moi, ton K.mi qui t’aime (un peu comme un gosse qui fait popo et qui est fier et émerveillé de le montrer à tout le monde.)

Je vous l’introduis tout entier

the-walking-dead-episode-3-long-road-ahead-pc-1346333036-009.jpg
Un épisode remarquable.
Après un premier épisode étonnement encourageant et intriguant, après un deuxième épisode mouvementé et passionnant, je bavais et tremblais fébrilement dans l’attente de ce troisième épisode

Le pitch dans ta potch

Toujours dans le Motel, le petit groupe survit péniblement. Les denrées se font rares mais il y a surtout une tension de tous les instants – principalement entre Lily et Kenny – et une paranoïa bien installée. Il va falloir (ré)agir…

Attardons-nous là-dessus (enfin, moi, surtout…)

the-walking-dead-episode-3-long-road-ahead-pc-1346137357-006.jpg
Je vais éviter de vous mettre des screenshots qui pourraient vous spoiler. Allez hop, j’suis comme ça moi.
Que les choses soient claires, si cet épisode ne brille pas forcément par le nombre de choix à disposition, il est de loin le mieux écrit depuis le début. Un peu plus action dans l’ensemble et beaucoup plus émotionnel, difficile de rester de marbre face aux situations rencontrées. Evidemment, comme le suggérait la bande annonce et le titre, « Long Road Ahead » voit la troupe de Lee bouger et ce n’est pas sans encombre. Là où la série TV semble parfois se perdre, il est foutrement intéressant de voir à quel point le jeu colle de plus en plus à l’ambiance de la BD originelle.

A chaque fin d’épisode, tout le monde a morflé et tout le monde s’attend à continuer à morfler. « Long Road Ahead » surprend dans le relationnel entre les personnages et nous place bien souvent sous tension. Là où je me suis rendu compte à quel point l’écriture était très bien réalisé c’est lorsque j’ai réagi à voix haute à ce qu’il se passait à l’écran, totalement immergé, étonné, déçu, presque choqué. Lee subit très souvent les évènements lors de ce pan de l’aventure ce qui nous laisse complètement à la merci du scénariste. C’est très plaisant.

the-walking-dead-episode-3-long-road-ahead-pc-1346137357-005.jpg
Alors que la première partie de l’aventure la laisse un peu de côté (et pour cause…), la deuxième replace la relation entre Lee et Clementine au centre de l’aventure. Elle est votre pilier (ou votre boulet, c’est selon).

D’autant qu’encore une fois, les faits du jeu vont bien au delà de ce que la quasi totalité des jeux boîtes peuvent proposer en terme d’histoire. Ce que l’on vit dans « Long Road Ahead », je ne l’ai jamais vécu dans un jeu. J’en viens à attendre avec curiosité et méfiance la fin de cette saison (encore deux épisodes), comme je le ferais pour une BD ou une série, histoire de savoir si les dernières minutes ne viendront pas gâcher tout le plaisir que j’ai eu à arriver jusque là par une maladresse d’écriture.

Reste toujours l’éternel gros point noir et mon éternel coup de gueule : tout est intégralement en Anglais, sous titres compris.

5 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.