The Next Big Thing est-il the Next Runaway ?

0

Après avoir ressuscité le Point & Click avec la trilogie Runaway, Pendulo revient avec un nouveau couple de héros et une histoire monstrueuse.

Un nouveau couple

001-739.jpg
Et encore, là elle est presque normale… d’habitude, c’est pire.
Vous le savez, Runaway c’était avant tout l’histoire d’un couple que tout oppose, Brian le nerd timide et Gina la bombasse sulfureuse. Au fil des épisodes, leur relation s’est étoffée au point de littéralement transformer Brian, qui a acquis à force de déboires, plus d’assurance qu’il n’en aurait jamais rêvé. Et bien pour The Next Big Thing, Pendulo a décidé de ne pas changer une formule gagnante et nous ressort donc la bonne vieille histoire du couple inimaginable : Dan Murray, journaliste sportif de la vieille école, et Liz Allaire, jeune chroniqueuse mondaine. Si on peut regretter cette facilité scénaristique prise par les développeurs, il faut avouer qu’ils ont acquis pas mal d’expérience en la matière, nous servant alors une histoire entre les deux protagonistes, presque plus passionnante en un seul épisode, que celle de Brian et Gina en trois. Il faut dire que les personnages sont particulièrement bien pensés, entre un Dan insolent et rustre et une Liz totalement folle à lier.

002-715.jpg
D’emblée, on sent que Dan et Liz sont faits l’un pour l’autre.
Les dialogues n’en sont alors que plus savoureux, d’autant plus que, comme toujours avec Pendulo, la brochette de personnages secondaires n’a pas grand-chose à leur envier. L’univers quant à lui est totalement différent, beaucoup plus fantaisiste. Il nous dépeint un monde dans lequel les monstres de cinéma ne sont pas des hommes en costumes ou des effets spéciaux, mais de véritables créatures vivantes, jouant la comédie pour tenter de s’intégrer à la population. Entre deux messages de tolérance nous ramenant directement aux haines raciales qui gangrènent la plupart des pays dits « civilisés », l’histoire nous conte l’ascension d’un monstre producteur, véritable prophète pour les siens, qui se destine à faire de la politique et de l’enquête qui en découle, menée tambours battants par la doublette Dan & Liz.

Minimum syndical

003-682.jpg
Ce gros bébé est un poète qui exprime en vers les nombreuses souffrances physiques qu’il s’inflige.
Cependant, au delà des personnages drôles et charismatiques, The Next Big Thing souffre d’un scénario peu engageant. Du moins, si on se laisse aller à suivre l’histoire avec plaisir, elle ne nous laisse pas pour autant un souvenir impérissable. Il n’y guère de grands rebondissements ou de suspense insoutenable pour nous tenir en haleine, ni même de situations véritablement enthousiasmantes. C’est d’autant plus vrai que la durée de vie est particulièrement courte. En effet, la demi-douzaine de chapitres qui le composent, s’achève en autant d’heure sans jamais bloquer sur une énigme, ou presque. Heureusement, l’humour ravageur de Pendulo ne manquera pas l’occasion de nous faire sourire, voire franchement marrer. Même constat pour le gameplay, très classique, et la réalisation sans surprise. Ceux qui ont joué à Runaway ne seront pas dépaysés, tant ce nouveau titre en reprend les mécanismes à l’identique.

004-618.jpg
Le moins qu’on puisse dire, c’est que Dan va passer du bon temps dans le temple égyptien.
Bien sûr, difficile de faire sa révolution avec le Point & Click, tant le genre et codé et immuable et les joueurs, paradoxalement peu aventureux. Du coup, c’est certes joli mais pas à s’en décrocher la mâchoire. Et surtout, peu d’efforts ont été consentis pour animer tout cela et, régulièrement, les développeurs passeront par des écrans de transitions pour faire évoluer une scène. D’accord, ce genre d’astuces était courant dans les années 90, mais aujourd’hui on est quand même en droit d’attendre mieux, non ? Il est grand temps je pense que le genre se modernise, que ça soit dans les mécaniques ou la mise en scène. Au moins, avec Dan et Liz, Pendulo tient là un couple qui mérite d’être revu tant ils sont drôles et bien trouvés… J’ai hâte de les retrouver, même si j’espère qu’ils seront dans de meilleures dispositions.

The Next Big Thing a beau être un excellent jeu d’aventure, le meilleur sorti dernièrement, on en attendait sans doute plus… plus qu’un simple « Runaway avec des monstres » en tout cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.