Test Express, The Swapper

2

Comme son nom l’indique, le Test Express vous permet de retrouver un avis bref et concis sur un jeu. Ce mois ci, toujours grâce au PS+, j’ai aimé « swapper » d’un clone à l’autre. Voilà donc mon avis sur « The Swapper »

Vite joué, bien joué

The Swapper n’est pour moi rien de plus qu’un « Puzzle game », mis en scène dans une station spatiale avec une histoire assez anecdotique sur l’âme humaine, l’intelligence et la vie (ouai anecdotique quoi !). Mais qu’est ce qui est le principal élément d’un Puzzle Game ? Ce sont les Puzzles justement. Et là le jeu s’en sort parfaitement bien… tellement bien que vous vous demanderez vite si vous devenez fou ou si c’est bien faisable avec les contraintes imposées.

the-swapper-psn_1393439013.jpg
Voici le principe de base. Je marche, tout le monde marche et je peux créer un clone à l’endroit de la silhouette.

Maintenant faisons un point sur les principes du jeu. Vous êtes donc perdu dans une station spatiale vide (ou presque) et dès le début de votre progression, vous allez trouver un pistolet. Sauf que ce « pistolet » tire en fait des clones. De là vous allez devoir avancer dans la station pour éviter qu’elle ne se crash (si ma mémoire est bonne). Sauf que la progression passe par de nombreuses salles avec des consoles et des orbes à récupérer. C’est dans ces salles que les puzzles vont apparaitre. Au début c’est simple, vous faite apparaitre un clone grâce à votre instrument sur la plateforme qui ouvre la porte et vous récupérez l’orbe. Mais plus on avance et plus les salles se complexifient. En plus de faire apparaître des clones, vous pouvez aussi transférer votre âme dedans. Ceci vous permettra d’incarner le nouveau clone pour atteindre des zones inaccessibles jusque là. Autre contrainte, tous les clones se déplacent en même temps. Vous allez à droite… Tout ce beau monde va à droite. Or, vous avez jusqu’à cinq personnages en même temps. Vous et 4 clones, et pas un de plus. Non seulement c’est pas toujours facile de prévoir le déplacement des 5 personnages en même temps mais parfois vous devrez réussir à en tuer un pour pouvoir faire naitre le dernier clone qui permettra de résoudre l’énigme. Histoire de faciliter encore la chose, les développeurs ont ajouté des petites lumières. Une lampe rouge et vous ne pourrez pas cloner. Une lumière bleue et vous ne pourrez pas incarner. Une lumière rose mélange le rouge et le bleu ainsi que ces contraintes. En avançant vous aurez aussi à prendre en compte la gravité. Tout un programme croyez moi.Très vite les situations deviennent vraiment complexes et la solution ne vous semblera évidente qu’une fois trouvée. J’ai pour ma part passé plus d’une demi-heure sur certaines salles. The Swapper a également une esthétique très soignée, un univers plaisant et une ambiance bien posée. Rien ne vient donc gâcher le plaisir. Seul bémol, son prix pour ceux qui ne profiteraient pas du PS+ car personnellement je ne mettrai pas 25€ pour un puzzle game qui reste assez court alors même que le jeu m’a vraiment convaincu.

2040653-678790_20130528_002.jpg
…après ça vous retourne le cerveau.

the-swapper-3.jpg
Au début ça va encore…

ibtE8art4l7ujx.png
Pas mal pour un petit Puzzle game.

2 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.