Splendor, Splendid… version digitale

9

Et oui le titre reste le même car le jeu reste le même. Splendor débarque avec une super adaptation digitale qui colle parfaitement au titre des Space Cowboys.

C’est quoi ?

Testé par Nach’ par ici et évoqué par Fylo par là, le jeu n’est plus vraiment à présenter. Pour faire bref, il s’agit d’un jeu de chez Space Cowboys créé par Marc André. Ici adapté par Days Of Wonder car appartenant à Asmodée. J’espère que vous suivez car moi non. Je ne comprends plus rien mais bref.
(Ndlr : Splendor est donc un jeu édité par Space Cowboys qui est distribué par Asmodée en France tout comme Days Of Wonder qui se retrouve en charge de l’édition numérique de Splendor. Pas si compliqué que ça au final.)

IMG_0241.jpg

Dans la boîte tablette

L’adaptation de jeux de société sur tablette n’est pas toujours une réussite. Non pas que j’ai des exemples vraiment ratés (genre RISK d’EA) mais disons que les adaptations sont plus ou moins bien faites. Surtout au niveau des graphismes et de la jouabilité. Car afficher un plateau et avoir une interface pratique et adaptée au jeu n’est pas gagné d’avance. Ici on retrouve tout ce qu’on veut. La gestion des cartes, des ressources et la lisibilité des ressources de chacun sont très bien rendues. On note en plus que l’interface est complètement modifiable (taille des éléments, taille des ressources, des avatars…)
sp-ios-6-leaderboards_FR.png

Comment on joue ?

Niveau des règles, heureusement rien ne change. Il s’agit toujours d’accumuler des pierres pour acheter des cartes pour avoir plus de pierres et acheter plus de cartes et hop 15 points, j’ai gagné.
La version tablette propose :

  • le jeu en solo contre l’IA avec des parties de 2 à 4 joueurs.
  • Et le jeu contre d’autres joueurs, également de 2 à 4 en mode « joue et passe ». (On notera qu’il est dommage de ne pas pouvoir lancer une partie à 2 avec un troisième joueur géré par l’IA).
  • Un mode « apprendre à jouer »
  • Et un mode « Défis » qui contient des parties avec des règles ajustées (18 défis pour être précis). Vous devrez par exemple gagner 15 points en moins de 24 tours avec une pioche de cartes prédéterminée, des nobles qui rapportent 10 points ou encore un nombre de jetons de couleurs limité.
    sp-ios-7-Challenges_FR.png
    IMG_0242.jpg

(Ndlr : Il est confirmé sur les forums de l’éditeur que le mode de jeu « en ligne » arrivera prochainement, le temps d’être développé par DoW et que la mise à jour avec le mode « multi » sera gratuite donc patience !)

Pour conclure

Que dire de plus sur Splendor. En soit, le jeu est toujours aussi bon (comme tous les Space Cowboys à mon humble avis).
L’adaptation de Days est une de ces adaptations qui vous donne envie que ce principe se généralise. C’est tellement agréable de retrouver l’âme d’un jeu bien rendue et de voir que les développeurs connaissent le jeu pour pouvoir bien rendre toute la jouabilité et la lisibilité. A la façon d’un SmallWorld – un vrai compliment car c’est sûrement mon meilleur exemple d’adaptation de jeux de société réussie – Splendor passe le pas et arrive de la plus belle des manières sur nos appareils iOs et Android.

9 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.