Shaun White Snowboarding : snow devant !

5

C’est l’hiver, c’est bientôt noël et devinez ce qui arrive à cette période : les jeux de snowboard. Cette année, Ubisoft se lance dans la course avec Shaun White Snowboarding. Entre Simulation et arcade, le jeu peut-il faire son trou ?

Vive le hors piste

1-3.jpg
Voici Shaun White que vous ne verrez quasiment que dans la scène d’intro du jeu
Un mois avant l’ouverture des pistes, Shaun White débarque sur vos écrans pour vos donner des leçons de snowboard. Bénéficiant du moteur graphique d’Assassin’s Creed, vous évoluerez dans des univers complètement ouverts. Départ au pied des pistes, vous aurez le choix entre utiliser les remontées mécaniques ou prendre l’hélico pour découvrir tous les meilleurs spots disponibles.
2-2.jpg
Le sensation de vitesse n’est pas toujours extra
Si certains préfèrent rester dans la station pour faire des batailles de boules de neige, tout est possible. En tout c’est quatre stations qui vous attendent vous et vos amis.

Une fois lancé sur le domaine, vous pourrez soit surfer tranquillement (la descente depuis le sommet est bien longue est très plaisante) soit remplir les objectifs afin de pouvoir participer aux défis ultimes. Vos missions si vous les acceptez, seront les suivantes : concours de freestyle

3-2.jpg
Les batailles de boules de neige chères à Tsokoa
(vous êtes libre de faire des points comme bon vous semble), concours de jibs (Il s’agit de grinds mais le jeu utilise tout un tas de termes techniques que seuls les vrais surfeurs comprendront sûrement), courses de vitesse, concours de sauts, de figures aériennes, de ramassage d’objet et j’en passe. Pour le coup, débloquer l’épreuve ultime ne change pas grand chose tant elle ressemble à une autre épreuve (big air, boardercross ou autre).

Piste bleue ou piste noire ?

4.jpg
Et ça c’est vous, l’éditeur n’est pas très poussé mais au mois il est présent
Côté prise en main, le jeu fait un drôle de pari entre la simulation et l’arcade. Autrement dit, tous les nouveaux amoureux du snow qui pensaient pouvoir s’éclater sur un jeu accessible risquent de rester à peu près à mon niveau (1 à 2 médailles sur 4 à toutes les épreuves). Pour les autres, les acharnés, ils arriveront à faire décoller les scores après de longues heures d’entraînement. Il en va de même pour le fun, moins présent que dans un SSX mais il vous faudra peu de temps pour envoyer vos premiers backflips. De ce côté, l’impression reste donc assez mitigée. Ce qui m’a le plus dérangé est l’habileté qui faut avoir pour gérer les rotations au stick gauche et les grabs au stick droit.

sws5.jpg
Et oui, on voit loin devant, pratique pour choisir la cible de cette jolie boule de neige
Heureusement, le jeu se rattrape sur les graphismes et sur l’ambiance. La musique est assez variée et les morceaux qui ne vous plaisent pas peuvent facilement être zappés grâce à la croix directionnelle. Les graphismes, eux, mettront à peu près tout le monde d’accord. Profitant du moteur d’Assassin’s Creed, Shaun White semble un cran en dessous visuellement mais reste très joli avec une superbe profondeur de champ.

sws6.jpg
L’hélico est le seul moyen d’atteindre le sommet de la station pour tripper seul dans la poudreuse
Testé sur Xbox 360 et sur Playstation 3, le titre offre une prestation équivalente et la préférence ira vers la meilleur manette (je vous laisse décider). L’expérience en ligne est enrichissante mais limitée. A moins que vos amis (véritables) possèdent le jeu, le fait de voir d’autres riders sur le domaine vous servira principalement à remplir les objectifs multi-joueurs (comme pas mal de courses). Finalement, Shaun White est un jeu fort sympathique qui donne plus envie de partir aux sports d’hiver qu’autre chose. La progression reste assez linéaire et son principal point fort est sans aucun doute le plaisir de rider sur ces domaines 100% ouverts.

Shaun White réussit une entrée remarquée dans la cour des sports extrêmes. Seul jeu de snow sur console next gen, il ne souffre d’aucune comparaison mais les vrais fans de SSX tout comme les nouveaux venus resteront surement sur leur faim à cause de la difficulté du jeu. Les initiés, par contre, vont y trouver leur compte avec un jeu fait pour eux.

5 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.