Shadow Complex, de la (presque) 2D comme on l’aime !

6

Pour le dernier jeu de l’opération Summer of Arcade, le studio Chair soutenu par Epic décide de dépoussiérer le jeu d’action 2D. Et il le font bien !

Préjugés !

cliff_bleszinski.jpg
Meuh non il ne se la pète pas le gars Cliff.
C’est lors du dernier E3 que Microsoft annonça fièrement la sortie prochaine de ce Shadow Complex. Il faut avouer qu’après avoir vu les présentations de Modern Warfare 2 et du projet Milo on s’est bien fendu la gueule avec mes glands de collègues quand on a vu Cliffy débouler et nous parler du prochain shoot 2D tournant sur l’Unreal Engine 3. Puis au gré des différentes vidéos visionnées entre l’E3 et la sortie du soft l’intérêt que je lui portais n’a fait que s’accroitre. C’est donc sans hésitation aucune que je me suis jeté dessus lors de sa sortie sur le Live Arcade il y a une semaine. Et franchement je ne dirais qu’une chose: Pardon Cliffy ! Pardon de m’être moqué de toi (enfin de ton jeu parce que toi t’as franchement une tête à claque).

02210026-photo-shadow-complex.jpg
Là les vilains terroristes viennent d’assassiner le vice président des États-Unis.
shadow-complex-xbox-360-003.jpg
Pas le temps de ramasser des champignons, je dois une fois de plus sauver le monde !

shadow-complex-xbox-360-01.jpg
Le héros ressemble tout de même pas mal à Nathan Drake de Uncharted.
C’est donc confiant que je me mets aux commandes d’un Nathan Drake Jason Fleming volant au secours de sa gourdasse de copine spéléologue capturée par de vilains terroristes fomentant un vaste coup d’état depuis leur labyrinthique base souterraine. Ça y est me voilà de nouveau dans la peau d’un mec ordinaire face à une situation pas ordinaire. Et devinez quoi ? Je vais encore devoir sauver le monde ! Enfin l’Amérique parce que le reste du monde on en a foutrement rien à carrer.

Ode au shoot 2D

super-metroid-wii-002.jpg
Impossible de ne pas penser à Metroid quand on joue à Shadow Complex.
Me voici donc déambulant dans des couloirs de droite à gauche et de haut en bas, dessoudant de nombreux ennemis à grand coups de gâchette droite (ou de bouton B pour de belles attaques au corps à corps), upgradant mon armure et mon équipement telle une Samus Aran dans Métroid pour pouvoir accéder aux divers niveaux de la base. Simple voir basique mais tellement efficace. Un véritable retour aux sources du jeu d’action 2D. Vous vous doutez bien que le vieux con nostalgique que je suis est totalement comblé. Alors qu’on s’acharne à nous vendre des jeux de plus en plus chiadés et complexes avec quinze milles touches à presser pour sortir son arme, le studio Chair (c’est un peu nase comme nom de studio vous trouvez pas ?) préfère nous pondre un truc Old School pour un résultat tout aussi plaisant. Mais ce n’est pas parce que l’on reprend des vieilles recettes qu’il faut s’endormir sur ses lauriers. Heureusement, les développeurs l’ont bien compris et proposent de petits ajouts qui ne rendent le jeu que meilleur.

shadow-complex-xbox-360-001.jpg
Il y a un petit coté Ghost in the shell dans le design des Mechas.
shadow-complex-xbox-360-012.jpg
Le design de certains ennemis et l’ambiance générale du jeu font également penser à la série Metal Gear.

shadow-complex-xbox-360-005.jpg
Le héros à un peu plus de classe avec son armure.
Tout d’abord, production Epic oblige, le jeu tourne sous l’Unreal Engine 3. Si à l’exception de quelques phases de Shoot 3D et d’ennemis se baladant sur un plan différent de celui du héros, l’utilisation du moteur d’Epic ne change pas fondamentalement le gameplay du jeu mais permet d’afficher de très chouettes graphismes faisant de Shadow Complex le plus beau jeu Xbox Live Arcade. Ensuite si il est évidement possible de renter dans le tas comme un bourrin (ce que je suis), il y a régulièrement moyen de contourner les ennemis pour les prendre par surprise. Un peu d’infiltration dans ce monde de brute ça ne peut pas faire de mal. Quelques énigmes viennent également calmer mes pulsions guerrières, rien de bien compliqué mais ça permet de varier un peu. Dommage que l’aventure ne soit pas plus longue… 5h ! C’est à peu prêt le temps que j’ai mis pour terminer le jeu. Pour me consoler il ne me reste plus qu’à terminer les différents défis du mode entrainement ou à jouer à Trials HD l’autre bombe de l’opération Summer of Arcade.

Le petit studio Chair épaulé par le mastodonte Epic clôture l’opération Summer of Arcade en beauté avec un shoot 2D Old School de très grande qualité. De loin le meilleur et le plus beau jeu du Xbox Live Arcade.

6 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.