Pure, sans édulcorant

10

Je me demande combien de sites d’abrutis ont fait un jeu de mot à base des « sensations » pour le test de Pure tout en se croyant originaux. Ou ceux qui ont sortis « c’est de la bonne » aussi. Pfff, aucun style.

BANZAAAAAAAAAAAAAAAAIIII

001-193.jpg
Ils ont pas foutu de rétroviseur sur mon quad alors j’improvise.
Bon alors qu’on se le dise tout de suite, Pure est génialement fun, c’est le nouvel empereur de la course Arcade. Faut dire que jusqu’ici sur cette génération de machines ce n’est pas un genre pleinement exploité mais bon, quand même. A mon sens il se place devant Sega Rally en terme d’amusement pur, de classe, alors c’est pour dire. Il m’a même rappelé par moments un certain Road Rash, les tatanes dans la gueule en moins (dommage d’ailleurs). A 16 sur la ligne de départ, le quad rutilant, la bave de l’acharnement aux lèvres, le gros carnage à chaque bosse,
002-188.jpg
Pure expliqué en un screenshot.
chaque virage. Pure c’est du cross, de la boue qui gicle, des sauts gigantesques à la SSX, un graphisme et des animations franchement magnifiques, une maniabilité instinctive mais un minimum technique… Comment vous faire ressentir la jouissance que j’ai éprouvé en jouant à ce titre ? Imaginez-vous star du hard rock en train de beugler vos trippes devant 500 000 fans en délire et vous serez peut-être proche du truc. Nan vraiment, j’ai trop kiffé ma race.

005-161.jpg
Nan y a pas à dire, c’est beau.
006-148.jpg
Dans ces moments là j’ai très très envie de coller des pains, un vieux réflexe d’adepte de Road Rash.
007-136.jpg
Le pire dans tout ça c’est quand même de salir son futal.

003-184.jpg
Le petit sac c’est parce que j’ai mis des mouchoirs en papier pour si je saigne du nez (au passage admirez le niveau de détails).
Alors ouais c’est sûr il aurait mérité d’être bien plus riche en nombre de circuits, surtout quand on voit le travail réalisé sur ceux présents, plein de dénivelés, de raccourcis, des petits bijoux. Il aurait pu être un peu plus dur aussi, bien que pas forcément facile on arrive avec un peu de volonté à finir premier partout… Il aurait pu avoir un système de création de personnage au lieu d’en proposer un tout petit panel clichesque. Mais bon faut parfois savoir se contenter de ce qu’on a et l’apprécier à sa juste valeur. C’est-à-dire ENORME. Je soulignerai également le système de création de quad vraiment super bien foutu et intéressant. Pour le reste c’est du grand classique de la
004-176.jpg
Allez vas-y Michel, prend l’aspi prend l’aspi, tu vas les avoir !
course Arcade avec un championnat divisé en catégorie de puissance sur 10 étapes (déblocables au fur et à mesure) comprenant chacune plusieurs circuits et modes (courses, freestyle, sprint). Bref, du grand classique j’ai dit. Reste le mode online (à 16) nickel et jubilatoire comme il faut (toujours sympa de railler son prochain qui se gaufre comme une crotte de bique), on peut même foutre des bots si y a pas assez de joueurs.

Une bonne claque dans la gueule équivaut à une session de jeu sur Pure. Et une claque de cow-boy hein, ou de palefrenier, voir de charpentier, pas la claque de chochotte ! Rock n’ roll !

10 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.