Portal 2, the cake was a lie

8

Nous avons le plaisir de vous annoncer que votre candidature forcée au poste de cobaye dans l’expérience Portal 2 a été acceptée.

Bienvenue dans la zone de test Portal 2 d’Aperture Science. Oh, mais votre tête et votre surcharge pondérale me semblent familières… Quelle malpolie je fais, bien sur nous nous sommes déjà rencontrés lorsque vous m’aviez détruite il y a quelques années, le temps passe si vite quand on est morte, veuillez m’excuser de ne pas vous avoir reconnu tout de suite. Vous remarquerez peut être quelques changements par rapport à votre dernière venue, nous n’avons pas encore pu totalement terminer de réparer le complexe et ses zones de tests depuis que vous y avez semé le chaos. Nous n’avons pas non plus vraiment apporté d’améliorations esthétiques aux décors, j’espère que cette apparence un peu datée ne vous empêchera pas de mener à bien nos petites expériences.

portal-2-01.jpg
Les locaux d’Aperture ont légèrement morflé deppuis notre dernier passage.
portal-2-02.jpg
Le jeu explore toujours une palette de couleurs et de textures assez impressionante.
portal-2-03.jpg
Qui vote pour que la prochaine fois ils utilisent le CryEngine plutôt ?
portal-2-04.jpg
Wheatley, notre nouveau sidekick robotique névrosé.

Je suppose que je n’ai pas besoin de vous ré-expliquer le fonctionnement du générateur de portails dont vous vous êtes servi pour me tuer la dernière fois, vous n’avez pas oublié n’est ce pas ? De toute manière ce n’est pas comme si c’était compliqué même pour votre cerveau sous-dimensionné de comprendre que cet appareil permet de placer deux portails sur des surfaces permettant aux objets de passer de l’un à l’autre en conservant leur vitesse. Évidement vous ne pouvez pas placer de portail sur tous les types de matière comme le métal par exemple, cela défierait les lois les plus élémentaires de la physique. Apprenez à différencier ces matières car il vous faudra parfois plus user de votre bonne vue que de votre logique pour résoudre les puzzles du complexe d’Aperture.

Concernant les salles de tests nous arrivions un peu à court d’idées d’autant que nous ne voulions pas trop vous compliquer la tache étant donné que vous semblez avoir quelques problèmes de coordination, du coup nous avons décidé d’incorporer quelques inventions que nous avons retrouvées au fond d’un placard du département R&D. Il y a par exemple le pont de lumière tangible qui permet de canaliser la lumière afin de lui donner une consistance et ainsi marcher dessus. Vous ne saviez pas que c’était possible ? Vous êtes vraiment idiot. Vous pourrez aussi utiliser différents gels permettant d’accroitre la vitesse, de rendre rebondissant ou de générer des portails sur les zones qui en sont recouvertes. Evitez toutefois le contact avec la peau car ces gels ont quelques effets secondaires et surtout en aucun cas vous ne devrez en ingérer, mais vous ne vouliez pas d’enfants de toute façon ?

portal-2-05.jpg
Le pont de lumière tangible, une des nouveautés de cette suite.
portal-2-06.jpg
Une autre nouveauté dont j’ai oublié le nom.
portal-2-07.jpg
On est amené à visiter d’anciens endroits d’Aperture et ainsi en apprendre un petit plus sur l’histoire du complexe.
portal-2-08.jpg
Les héros du mode coop sorte de Laurel et Hardy version robot.

Vous arrivez déjà au bout de l’expérience ? Ne vous en faites pas j’ai prévu pour vous d’autres salles de tests à résoudre en coopération avec un ami. Vous avez des amis au moins ? Ah, votre soi-disant ami Nachcar qui participe également à l’expérience Portal 2 a mieux à faire que de vous tenir compagnie pour explorer ces niveaux sous prétexte qu’il doit aller au travail ou s’occuper de sa fille, vous les humains vous êtes vraiment pitoyables. Puisque vous êtes seul et abandonné vous pouvez toujours mettre fin à vos jours, vous ne voulez pas ? Non, vous êtes sur, tant pis alors. Dans ce cas vous pouvez toujours essayer de trouver un ami de circonstance quelque part d’autre dans le monde au hasard, mais pour une vraie coopération je vous conseille alors plutôt la méthode à l’ancienne dont vous vous rappelez sans doute vu votre grand age, de partager votre expérience avec un ami physique à coté de vous si vous en trouvez un.

Les nouveautés de gameplay sont intéressantes, mais elles arrivent un peu tard et les niveaux sont globalement moins prises de tête. L’humour si particulier est toujours là, mais plus l’effet de surprise. On en apprend plus sur l’histoire d’Aperture, mais pas tant que ça non plus. Enfin les environnements même hors zones d’expérience sont trop dépouillés et le moteur quand même daté. Portal 2 ça reste très bon, mais ça aurait pu être encore mieux.

8 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.