Olli Olli World, changement de dimension

0

Au milieu de ce mois de Février surchargé de sorties c’est Olli Olli World qui file à toute allure et pointe son test en premier.

La série Olli Olli pour moi

Si j’ai toujours bien aimé les jeux de skate, je ne suis pas non plus un skater dans l’âme. Pareil, si j’ai toujours aimé les jeux d’arcade, je ne suis pas un puriste collectionneur non plus. Et pourtant je me suis retrouvé à acheter Olli Olli après avoir découvert Olli Olli 2 grâce au PS+ en mars 2015.

Ce jeu a principalement été l’occasion de duels acharnés avec mon frère, pendant toute la durée de vacances au ski tous les deux, à nous passer la manette chacun notre tour, à l’ancienne, pour battre nos scores sur des parcours toujours plus rapides, à maitriser les tricks et les combos dans des enchainements toujours plus fous jusqu’à ne plus comprendre ce que font nos doigts. Le tout en profitant d’une bande son qui font partie de celles qui donnent envie de fouiller un peu plus dans les B.O. de jeux tant certaines sont sympas.

le scoring est toujours là mais pas de manière obligatoire

Oui Olli Olli c’était un jeu simple mais avec un challenge super dur si on le souhaitait, efficace, diablement rapide, et franchement ça faisait l’affaire comme ça. Rien de plus.

Olli Olli World

Forcément quand j’entends parler de Olli Olli World, mon sang ne fait qu’un tour et je me vois déjà nous relancer des challenges tout un après-midi. Bon, depuis, il a eu 3 mômes, moi 1 et j’ai déménagé en Bretagne alors je pense que je peux me carrer mon envie au cul mais il est toujours bon de rêver.

Le monde est décomposé en 5 zones distinctes

Et rêver c’est un peu ce qu’ont fait les développeurs de Roll7 en passant à la dimension du dessus avec leur nouvel opus. Et pour ça, exit la notion de scoring à tout prix. On s’ouvre un peu plus au grand publique et on modifie la formule par petites touches :

Là où Olli Olli se contentait de nous faire enchainer des niveaux les uns après les autres, le nouvel opus nous fait évoluer avec un personnage, que l’on aura pris soin de personnaliser, à travers un monde haut en couleur et une histoire. Au final ça ne change pas grand chose puisque la progression est très linéaire et les niveaux s’enchainent un peu de la même manière mais ça donne un complément d’âme au jeu.

Le monde d’Olli Olli World est d’ailleurs très coloré, très édulcoré, divisé en 5 zones qui ont toutes leur identité visuelle. Ils sont plus riches et plus grands qu’avant. Là où le game-design était concentré sur la difficulté avant, ici Roll7 joue la carte de la diversité. On retrouve l’idée de base avec un décors qui défile (ultra vite) et qu’il faut appréhender en direct avec des réflexes toujours plus aiguisés. On met de côté les réceptions, notre personnage replaque maintenant tout seul ses figures et on ajoute toute une gamme de gameplay avec des wall-rides, des rampes qui vont nous faire faire des demi-tours dans les niveaux et autres changements de pistes qui sont là pour vous offrir un peu plus de challenge.

Les wall-rides sont de la partie

Saupoudrez le tout avec une bande son à la cool faite par des artistes indépendants et vous aurez compris tout l’univers de Olli Olli World. Je regrette quand même que la bande son soit un peu trop chill. Toujours dans l’ambiance mais aucun morceau marquant alors que c’était un des oints forts de la série.

Enfin, et l’on revient à la notion de scoring, ce nouvel opus s’ouvre au multi-joueur. Et s’il est le parfait exemple de jeu que l’on a envie de faire avec son frère ou un ami devant la télé à se passer la manette, on parle ici de confrontation de joueurs du monde entier. Non pas en direct via un mode prévu pour mais via des défis dans chaque niveau. À chaque fois que vous faites un score, le jeu va aller chercher un rival avec un score légèrement meilleur à battre. À vous de voir si ce challenge vous intéresse étant donné qu’il suffit de finir un niveau pour passer au suivant. En effet le jeu n’oblige plus du tout à la performance et vous laissera traverser l’univers sans encombre si c’est ce que vous souhaitez.

En conclusion

Olli Olli World est un digne représentant de la série. En prenant de l’ampleur, il s’ouvre à toute une gamme de joueurs plus casual sans oublier les forcenés qui souhaiteraient améliorer leurs scores sur chaque parcours. Plus riche, plus varié et largement plus accessible, ce nouvel opus réussit un drôle de paris de lier un jeu d’arcade exigeant et un jeu de skate amusant. La dimension Online reste encore a approfondir car elle n’apporte pas grand chose en l’état et j’attendais un peu mieux de sa bande son mais Olli Olli World est parfait pour venir se relaxer et finir par enchainer des combos que même vos doigts ne comprennent plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.