Nos sales pattes sur la bêta de TitanFall

11

A quelques semaines du lancement, et alors que EA se faisait plutôt discret sur la com’ du jeu, TitanFall s’offre une bêta qui met tout le monde d’accord.

L’avis de Fylodindon

001-884.jpgQuand on sait à quel point Microsoft compte sur TitanFall pour enfin démarrer cette génération, titre dont il a sans doute chèrement acquis l’exclusivité console auprès d’Electronic Arts, on ne peut que s’étonner de sa relative discrétion dans les médias. A un mois de sa sortie, on ne sait pas officiellement combien de modes ni combien de maps seront proposés ; ni même si un ersatz de mode solo, façon tuto à la Brink/Chromehounds, sera d’actualité. L’arrivée de cette bêta, est donc l’occasion idéale pour Respawn, EA et Microsoft, de dévoiler au monde leur ogre vidéoludique. Oui ogre, car il ne suffit que de quelques secondes pour s’apercevoir de l’aura de Killer App qui émane du titre. Les ex-Infinity Ward ne sont pas de retour pour faire de la figuration, mais pour clairement s’imposer dans le secteur embouteillé du FPS multijoueur compétitif. Et ils sont bien partis pour réussir leur pari, les bougres. A titre de comparaison, je retrouve des sensations sur leur jeu, qui ne sont pas sans me rappeler celles ressenties avec le premier Gears of War. Cette jouissance presque bestiale de découvrir une nouvelle licence, puissante et brutale. Souvenez-vous, « Badass », c’est le mot que l’irritable Cliffy B. avait systématiquement à la bouche lorsqu’il parlait de Gears. Et bien « Badass », c’est également un mot qui colle à merveille à TitanFall.

002-854.jpg
On ne le dira pas assez : Le Parkour dans les FPS, DOIT devenir la norme.
Pourtant, malgré l’aspect bien bourrin du jeu – notamment lorsque plusieurs Titans se retrouvent dans un petit périmètre – il n’en reste pas moins un titre intelligent. Bien sûr, on attendra de voir la version finale pour crier au génie, mais la bêta tord déjà le cou à pas mal de ces boulets qui gangrènent les FPS multi, et nous ont tous énervés à un moment ou un autre. Par exemple, on n’y rencontre quasiment pas de cette sale race qu’on appelle la campouze. Certes, il existe bien des fusils de snipe et certains se font plaisir de temps à autres, sur le toit d’un building. Mais compte tenu de l’intensité quasi-constante de l’action, les snipers ne font généralement pas de vieux os. Alors vous je ne sais pas, mais pour moi c’est pratiquement un argument de vente. L’apport de bots dans les modes multi est également une chouette idée, qui vient dynamiser les parties, et permets aux joueurs moins pourceaux que les autres, de s’amuser tout de même et de progresser relativement vite. Et que dire du gameplay « Parkour », plus poussé encore que dans Brink, qui permet aux joueurs de ne plus être entravés dans leurs mouvements. Enfin, si les Titans représentent une force de frappe non négligeable, ils ne sont pas tout puissants non plus. Là encore, on évite le syndrome Battlefield, où quand t’es le seul con à pieds au milieu des chars et hélicos, ton espérance de vie est réduite à néant. Déjà, parce que toutes les classes sont équipés d’armes anti-Titan, ensuite parce que détruire un Titan quand on est à pinces, n’a rien d’insurmontable… loin de là. Tout cela promet donc énormément, même si on se gardera bien de trop s’enthousiasmer. Car souvenez-vous, Brink, Chromehounds, Shadowrun, jamais un jeu exclusivement multijoueur n’a réussi à s’imposer sur consoles… la faute à un contenu toujours trop chiche pour des jeux sans mode solo.

L’avis de Nachcar

Tout comme mon comparse du dessus et après plus de 10 heures sur la bêta de ce TitanFall je dois admettre que je suis carrément enthousiaste et impatient de découvrir le jeu complet. Histoire de ne pas faire une redite de ce que Fylo a écrit je vais me pencher sur les points négatifs et mes craintes concernant cette future référence en devenir. Car non, tout n’est pas parfait au royaume des Titans.

Tout d’abord, et c’est probablement ce qui m’inquiète le plus au sujet du jeu, quid du Teamplay ? Ne sachant jamais réellement où se trouve nos coéquipiers il me semble difficile de mettre une stratégie en place. Pas facile non plus de différencier les joueurs adverses des bots ennemis, difficile donc de donner des infos à ses partenaires. Le fait qu’il y ait tout ces bots n’aide finalement pas à la lisibilité du champs de bataille. J’ai très peur que le jeu soit atteint du syndrome Call of Duty où chacun fait un peu ce que bon lui semble sans se soucier de ses alliés. Un mode de jeu sans bot pourrait peut-être remédier à ça.

003-806.jpg
Une fois gagné ou perdu, place à l’épilogue, où les vaincus doivent tenter de s’enfuir.
Plus un point d’interrogation qu’un point noir, on se pose encore la question du contenu. Même si le nombre de maps et de modes de jeu semble avoir fuité (15 maps et 7 modes de jeu) on ne sait pas réellement ce qu’on aura pour 70€. Pour un jeu 100% multi on peut craindre le pire (rappelez-vous de Brink). Là avec ce qui a fuité je trouve le contenu un peu juste. Si je ne me trompe pas Battlefield Bad Company 2 proposait autant de cartes pour son multi et un solo (tout moisi). Peut-être que la campagne multi (on ne sait pas encore ce que c’est) me fera changer d’avis mais pour le moment c’est un peu léger. On se doute que pléthore de DLCs vont « remédier » à ça !

Allez je termine cet article avec une question que tout le monde se pose : C’EST QUOI CES TEMPS DE CHARGEMENT ?!!!!?!!! Non mais sérieux ! 1 minute 30 entre chaque partie et 30 secondes de chargement de map c’est pas un peu abusé messieurs les développeurs ?

11 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.