Ne massacrez pas… Mirror’s Edge 2

0

« Innovant » voilà ce que l’on retiendra avant tout du premier Mirror’s Edge qui si sa suite est encore à peine annoncée est inévitable, et maintenant que la licence a un certain prestige c’est là où EA est le plus à craindre…

001-234-2.jpg
Jamais un jeu en vue FPS n’aura autant donné la sensation d’avoir un véritable corps.
Mirror’s Edge prend vraiment tout son sens lorsqu’on refuse volontairement de se servir d’une arme à feu et qu’on base toute sa façon de jouer sur les déplacements. Le boss du projet chez DICE a balancé à la presse après la sortie du jeu que l’achievement distribué pour une partie finie sans tirer un seul coup de feu avait gâché le titre à plein de joueurs… Ha bon ? Pitié ne faites pas de Mirror’s Edge 2 un Battlefield avec un corps !

Le scénario de Mirror’s Edge était assez classique et pas assez en accord avec ce qui entoure le personnage, on nous donne un univers futuriste semblant plutôt intéressant mais tout au long du jeu on ne l’aborde quasiment pas ou alors en second plan, comme un prétexte au parti pris graphique (alors qu’au début on se disait que l’un justifiait l’autre de belle façon). Mirror’s Edge 2 est obligé de nous donner un rôle en rapport avec sa ville ultra fliquée sans liberté, pitié oubliez les histoires à la con type « sauve donc ta sœur/la princesse/ton chien » et assumez donc pleinement le côté science fiction/anticipation de l’univers via le scénario. Faites nous un truc aussi ambiancé qu’un Blade Runner, faites nous triper.

003-222-2.jpg
Quitte à avoir des jambes autant qu’elles soient sexy non ?
Maintenant qu’on a apprivoisé le gameplay, ça serait plutôt chouette de nous faire vivre des situations encore plus grisantes en rapport. Des scènes vertigineuses, des passages anthologiques, des courses poursuites dans la rue et pas forcément juste au sommet d’un toit, des cambriolages de haute voltige… Y a tellement de possibilités, ne transformez pas l’or en plomb bordel à cul (ho c’est beau c’que j’dis).

Quitte à donner une jouabilité calquée sur les jeux de courses, pourquoi ne pas refiler un véritable mode courses à plusieurs en ligne ? On attend que ça. (Avec des coups de coude dans la gueule et tout, et des coups d’épaules pour faire tomber les adversaires dans le vide ahahah, nan ?)

Une scène de cul avec le système du body-awareness première personne ça serait fun nan ?

Et Faith en shorty, par exemple, peut-être que ça serait intéressant, enfin je… peut-être quoi, par exemple, hein dites… bon ok laissez tomber.

Et Faith avec des gros nibards pour se payer un jeton chaque fois qu’on baisse la tête ? Nan ? Nan mais je… enfin je… bon ok, cet article est terminé alors si c’est comme ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.