MAG, premiers pas…

5

Comme on est des stars sur Polygamer on a eu des clefs pour la bêta de MAG mais comme j’ai une vie aussi mouvementée que celle d’un Sam Fisher cet article a mis un peu de temps à débouler. Voilà cette impardonnable faute réparée.

Plus on est de fous…

mag-massive-action-game-playstation-3-ps3-042.jpg
Jamais on ne verra une équipe aussi soudée… Bon là en même temps groupés comme ils sont ils ne vont pas faire long feu.
Imaginez que Call of Duty 4 et Battelfield s’accouplent (oui je sais c’est une drôle d’idée). Imaginez malgré tout ; eh bien le rejeton de cette odieux acte sexuel se nommerait sans aucun doute MAG. Jugez plutôt : deux équipes de 128 soldats se foutent joyeusement sur la tronche dans des maps relativement grandes. Chaque joueur, à l’instar d’un Call of Duty pourra customiser sont troufion comme bon lui semble en dépensant les points gagnés durant les combats. Ça sent un peu le déjà vu non ? Oui mais voila, 256 joueurs sur une seule map ça c’est nouveau ! Bon sur la bêta on n’était pas plus de 128 mais ça suffisait pour confirmer l’une de mes craintes : le grand n’importe quoi des affrontements !

mag-1.jpg
Mais oui c’est ça Jean-François, reste à découvert !
Le plus désespérant c’est que ce n’est pas du au jeu, bien au contraire, celui-ci est plutôt bien pensé. Chaque armée est composée de plusieurs groupes de 8 soldats sous les ordres d’un chef. Si les joueurs suivent les ordres de leurs chef, ceux-ci gagnent plus d’expérience. Plutôt simple et efficace quand les coéquipiers ne font pas n’importe quoi. C’est là qu’on se rend compte qu’il y a une sacrée dose de boulets sur les jeux en ligne. A noter qu’avec l’augmentation des grades il sera possible de commander l’ensemble des 128 coéquipiers. Mais bon comme je le disais juste avant c’est pas gagné. Entre les glands qui partent à l’opposé de l’objectif ou ceux qui foncent tête baissée sans attendre leurs alliés on n’est pas prêt de voir de belles batailles rangées bien organisées et parfaitement coordonnées.

…plus on meurt

950933_20090603_790screen001.jpg
Bah vous voyez les gars au fond, bah je veux que vous restiez groupés comme ça quand vous défendez un point stratégique.
Pas évident de faire quoi que ce soit dans un tel bordel ; Pas évident non plus de rester en vie plus de 30 secondes. L’idée de faire évoluer son personnage est plutôt bonne, le système a même fait ses preuves sur les 2 derniers Call of Duty mais là il est plutôt frustrant. Les gros gorets qui passent leur vie sur le jeu sont clairement avantagés. Increvables, possédant des armes surpuissantes, il est clair que le jeune père de famille qui joue une fois de temps en temps n’a que peu de chance de s’en sortir. Évidemment avec les points d’expérience gagnés il y a moyen de rattraper le retard accumulé mais il faut s’accrocher et persevérer. Une seule solution pour espérer faire monter son capital de point d’XP quand on est un débutant : faire la campouse ! Et ça, jouer les snipers qui bougent pas leur cul de la partie ça me gonfle.

950933_20090825_790screen003.jpg
Le super général qui donne les ordres à l’ensemble des joueurs peut demander un largage de troupes et des frappes aériennes.
Au final, même s’il ne reprend presque que des recettes ayant fait leurs preuves ailleurs, le jeu est plutôt bon et pas trop moche. Étant donné qu’on est en phase de bêta on ne tiendra pas rigueur des différents bugs (dont environ 8000 de moins grâce à une récente mise à jour). Non, il faut surtout applaudir la performance, car accueillir autant de joueurs sur console c’était pas gagné. Ceci dit la PS3 toussote tout de même un peu par moment. Malheureusement ce sont les boulets qui risquent de gâcher le plaisir des teams qui veulent s’y mettre à fond. C’est déjà pas toujours évident de faire du bon boulot en 8vs8 alors je vous laisse imaginer à 128… Les joueurs ne sont définitivement pas prêt à accepter une telle discipline militaire.

5 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.