Lara Croft Go, petit plaisir tactile

0

Pour changer un peu, parlons du support Tablette. Et pas de jeux de société non, mais bien de jeux vidéo. Lara Croft débarque en version « Go » pour un petit casse tête – plateforme fort appréciable et adapté avec une ambiance réussie. La preuve en image avec un peu de texte quand même.

Qu’est ce que c’est ?

Lara Croft Go est un « Puzzle Game » édité par Square Enix et qui vient de sortir sur tablettes et téléphones. Proposé pour 5€ sur iOs et Android, Go est un casse tête tour par tour ou plutôt case par case assez enivrant. Dès l’intro, l’ambiance sonore et visuelle vous plonge dedans. L’envie de découvrir le titre est vraiment instantanée. Entre curiosité et interrogation. Aucune consigne n’est donnée lorsque vous débarquez, à la recherche d’une relique rare, dans le temple du gros serpent rouge (ouai j’ai pas noté son nom donc ça sera « gros serpent rouge »). Les premiers mouvements sont instinctifs, puis l’on comprend finement tous les mécanismes du jeu. Sans « tuto », Go nous introduit au fur et à mesure tous les éléments du gameplay. De ce fait on est jamais perdu et le jeu se complexifie en avançant.

menus.jpg
Les menus du jeu rappelle l’inventaire des anciens Tomb Raider.

niveau_1.jpg
L’intro du jeu est très appréciable entre l’ambiance graphique et sonore et le fait d’être un peu plongé dans l’inconnu.

Les mécanismes sont donc assez simples. Dès que Lara avance d’une case, le reste des éléments réagit. Certains monstres, comme les araignées vont avancer d’une case. Les piégeuses scies circulaires vont suivre leur rampe pour avancer aussi, toujours selon le même parcours. Ce qui vous permettra de pouvoir anticiper leur mouvement et de vous calculer un passage. D’autres ennemis sont statiques mais vous attaqueront si vous passez à une case d’eux en étant de face. Il faudra donc réussir à les prendre par derrière (ou sur le côté mais c’est moins drôle à écrire). Enfin, classique parmi les classiques, des piliers et des leviers viennent complexifier les puzzles pour que vos calculs de déplacements deviennent vraiment des casse-têtes sérieux.

serpents.jpg
Il n’y a pas de tuto mais les premiers niveaux introduisent les nouveaux éléments au fur et à mesure.

Le plaisir tactile

Torche.jpg
La torche dans les jeux vidéo est encore plus efficace qu’au cinéma !

Les contrôles sont donc très simples et parfaitement adaptés au support. Avec une réponse parfaite (en tout cas sur iOs) il vous suffira d’un glissé dans une direction pour que Lara vous obéisse au doigt et à l’œil. Tout est instinctif et on découvre sans aucune difficulté comment avancer, comment tirer sur un adversaire ou encore comment tirer un pilier ou actionner un levier.
La patte graphique imprimée au jeu me fait penser au sublime monument valley. Ce qui est un compliment. Les animations sont simples mais fluides (à part le niveau en photo où l’on avance sur des pierres au dessus d’une inquiétante lumière rouge qui faisait légèrement ramer mon iPad3 sans raison apparentes).
puzzle.jpg
Ce niveau casse un peu le rythme du jeu et renouvelle les puzzles.

Les décors, eux, changent d’un livre à l’autre alors que l’aventure est pourtant dans un seul temple. Mais rien ne choque et quand on passe d’un décor à l’autre c’est un vrai plaisir visuel. Côté scénario, rien n’est narré mais on comprend tout seul que Lara en quête de relique va encore devoir éviter les pièges et braver les dangers pour trouver ses merveilles archéologiques. La progression se fera accompagnée d’un gros serpent rouge que l’on finira bien sûr par affronter.
boss.jpg
Le boss est un peu plus gros que les autres ennemis. Je ne pense pas avoir spoiler en révélant ça.

En résumé pour les flemmards

Finalement, le jeu est assez envoutant, l’ambiance est réussie, aussi bien sur le plan sonore que visuelle, les contrôles sont adaptés au support et les énigmes sont vraiment bien fichues avec une difficulté croissante qui saura vous proposer un certain challenge.

soluce.jpg
Si vous êtes vraiment bloqué une icône d’aide vous propose ça : #y’a pas de petits profits

D’ailleurs si vous êtes vraiment bloqués, Square pense jouer au plus malin en vous vendant la solution 5€, comme le jeu. Sans commentaire. Oh puis si, franchement de qui on se fout ? Déjà on ne va pas payer le prix du jeu pour se débloquer. Ensuite, quel intérêt de regarder la solution d’un casse tête ? Autant ne pas l’acheter si ça vous énerve. Et enfin la durée de vie ne permet pas de gâcher ce plaisir. Personnellement je l’ai fini en deux soirs mais j’avoue que j’ai pas mal bloqué dessus. Je trouve que les 5€ d’achat ne sont pas à regretter. Et pour les plus déterminés vous pouvez toujours partir à la recherche des nombreux artefacts cachés pour prolonger le plaisir et avoir la super opportunité de changer les vêtements de Lara.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.