Il faut sauver le soldat The Last Guardian

0

Le développement de The Last Guardian est vraiment chaotique. Après Fumito Ueda qui n’est plus salarié par Sony, mais qui « vient toujours au bureau » et reste […]

Le développement de The Last Guardian est vraiment chaotique. Après Fumito Ueda qui n’est plus salarié par Sony, mais qui « vient toujours au bureau » et reste pourtant au coeur du projet parait-il, après les officiels de Sony qui reconnaissent que les progrés sont sur un « rythme assez lent » (non, sans déconner on s’en était pas du tout rendu compte) et qui n’ont aucune idée de quand ça pourra sortir, ils en sont maintenant à appeler d’autres studios à la rescousse. On apprend en effet dans une interview de Shuhei Yoshida, le chef de Sony Worldwide Studios, que plusieurs studios de développement first party au Royaume Uni et aux US (dont Sony Santa Monica, les dev de God of War) donnent un coup de main à leurs collègues japonais un peu à la ramasse. La solidarité c’est bien, mais je suis pas sûr que ça soit un méga bon signe sur l’état du développement du jeu, j’espère au moins qu’on ne finira pas avec un jeu où perché sur son piaf chelou il faudra latter des ombres de corbeaux géants à coups de chaine et de QTE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.