Halo Reach, le meilleur ?

9

Après le décevant Halo 3 et le plutôt moyen ODST, les braves gens de chez Bungie se devaient de nous quitter avec un vrai bon épisode, car oui, Halo c’est fini pour eux !

L’équipe gagnante

Pour clôturer leur saga, les développeurs ont eu la drôle d’idée de nous faire vivre les aventures de l’équipe Noble. Aventures se déroulant avant Halo: Combat Evolved; Le premier épisode de la saga quoi; Épisode qui est sans conteste le meilleur de la série (celui qui ose me contredire se prend un coup de crosse derrière les oreilles !). Donc point de Master Chief ici, à la place il nous est proposé d’incarner un parfait inconnu, appelé tout connement numéro 6 et dont on ne verra jamais le visage. On repassera pour l’originalité et le charisme. Avouez que ce n’est pas évident de s’identifier à un mec (ou une nana c’est au choix) qui porte un numéro comme prénom. Coté charisme on n’est pas beaucoup mieux loti avec les 5 autres membres de l’équipe. On a le droit aux stéréotypes habituels : femme au caractère bien trempé, gros balèze au grand cœur etc… C’est donc à ces 6 Spartans qu’il incombe de sauver la planète Reach. Et ça ne va pas être de tout repos.

3-6.jpg
Une fois de plus il va falloir trucider du Covenant.
2-6.jpg
Ça c’est la femme super sexy et féminine comme on en voit dans les productions bourrines.
1-9.jpg
Fini les missions en solitaire.

Et c’est parti pour onze missions variées et rythmées, ce qui était rarement le cas dans Halo 3 et quasi jamais dans ODST. De plus, fini de sauver le monde tout seul comme un grand, fini les longues traversées de niveau en solitaire, là c’est au minimum accompagné d’un « Noble » qu’il va falloir casser du Covenant. Régulièrement ce seront même des petits bataillons de troufions qui prendront part au combat (ne les laissez surtout pas conduire !). Et là, ça tire, ça pète de partout et ça rame un peu (il fallait bien trouver un défaut). Oui ça rame, pourtant on ne peut pas dire que graphiquement ce soit l’extase totale. Alors c’est quand même plus beau que les précédents volets et les niveaux sont nettement plus ouverts mais on sent que le moteur commence à subir le poids des années. Ça a beau ramer par moment et être moins beau que certaines productions actuelles on prend tout de même son pied. Peut-être que le fait qu’on ait le droit pour la première fois à une vraie mise en scène y est pour quelque chose. L’enchainement des niveaux parait plus logique, plus construit. L’histoire, bien que plus simple, est du coup beaucoup plus facile à suivre.

Alors c’est le meilleur ?

En solo, clairement, non. Il est très bon certes, mais pas meilleur que Combat Evolved. Je l’ai déjà dit, le 1er est et restera le meilleur ! Même avec les quelques nouveautés tel que les mods qui apportent des compétences particulières comme la possibilité de voler grâce au jet-pack ou l’invisibilité qui rend… invisible. Au final cette préquelle est tout de même bien au-dessus des autres (Halo 2 – le plus mauvais -, Halo 3 et ODST – quand même assez mauvais mais pas autant que le 2 qui lui est quand même très mauvais), on retrouve enfin ce coté épique qui était si bon dans Combat Evolved (je ne sais plus si je vous ai dit que le premier est selon moi le meilleur de la saga). Concernant le multi par-contre Reach est largement au dessus du lot.

4-5.jpg
Il est toujours possible de conduire des véhicules.
5-4.jpg
Le mode coop fait toujours des merveilles.
6-4.jpg
Et les modes multi vont encore faire le bonheur des joueurs sur le live.

Halo 3 a longtemps trusté le top 10 des jeux les plus joués sur le xbox live se tirant tout de même régulièrement la bourre avec Modern Warfare. Il aura fallu que Reach déboule pour mettre tout le monde d’accord. Imaginez que Monsieur Plus ait mis le nez dans le mode multi de Halo 3. Eh bien ça donne plus de mode de jeux, plus de possibilités de création grâce à la nouvelle mouture du mode forge, plus de customisation de notre avatar en dépensant les crédits gagnés au cour de nos parties multi comme solo. Plus de tout quoi ! C’est bien simple, on a rarement fait aussi complet. Évidemment le mode coop est toujours de la partie et, une fois de plus c’est du tout bon (à condition de ne pas jouer avec les tocards de lecteurs ou rédacteurs de Polygamer).

Ça y est, Halo c’est fini pour Bungie. Et pour un adieu à la série ses géniteurs n’ont rien trouver de mieux que d’en signer le meilleur épisode après Combat Evolved.

9 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.