FIFA 20, Fucking Irrespect For Assholes (puissance 20)

0

Cette année encore nous plongeons dans notre nouvelle édition de notre jeu de foot préféré. Cette année encore on rage… mais cette fois c’est pas juste parce qu’on aime se plaindre.

J’ai longuement hésité à résumer mon test comme suit :

Une édition à oublier

Chaque année EA nous promet monts et merveilles mais on finit par se rendre compte qu’on paie 70€ pour une simple mise à jour. Cette fois, ils ont carrément oublié de faire la mise à jour.

titre.png
Chaque année la couleur des menus est choisie après un concours de bon goût

Finalement par « conscience professionnelle » ou masochisme, j’ai décidé de persister un peu et de proposer un vrai test.

FUT

Profitant de la version Ultimate, je pars plein de bonne volonté pour tester FUT. Je constitue mon équipe à coup de pack or qui m’attendent bien gentiment dans les menus atroces du jeu. Je m’en sors bien mieux que l’an dernier (où sans pack Or de base, mes meilleurs joueurs étaient Aouar 78 et Coutadeur 72), du coup je peux aligner Lopez aux cages, Marcelo, Van Dijk (en prêt), Acerbi, Desailly (prêt), Pogba (prêt), Guerreiro, Dzeko ou encore Gignac. Pas forcément l’équipe de rêve mais de quoi bien s’amuser. Sauf que les menus me foutent la gerbe, ça part dans tous les sens et ne me donnent pas envie de fouiller. Bref je fais quand même l’effort de tester les clashs d’équipes, les ligues multijoueurs, je m’intéresse au marché des transferts sur lequel EA garde tout controle pour ne surtout rien perdre de sa poule aux oeufs d’or. Du coup impossible d’échanger des joueurs avec mes amis, mes transferts sont taxés de 5% de frais pour éviter l’achat revente. Ici si on veut faire du profit il faut enchainer les matchs, plus de 50 par sessions ou alors sortir la CB pour espérer toucher un joueur rare. EA a bien protéger son FUT et tout est fait pour vous pousser vers la boutique. Je ne comprendrais donc jamais pourquoi tout le monde ne jure que par ce mode.

fifa_20_accueil_fut_dans_les_menus__2.jpg
2 scandales en 1, Un doublon dans mes packs or de départ de l’édition Ultimate et 5% de frais à la revente de ce doublon. Ou comment garder la main sur la poule aux oeufs d’or pour EA.

Finalement FUT est Trop cher ou Trop long pour moi au choix mais je suis incapable de plonger dans ce mode.

Volta

Scénario encore plus inintéressant que le mode aventure qu’il remplace. Volta a la bonne idée d’exister. A part ça pas grand chose de positif. Comme indiqué le mode histoire n’est pas captivant, la maniabilité n’est pas dingue, le jeu est finalement bien plus collectif et moins fun qu’un Fifa street et on ne peut même pas profiter du mode pour jouer en multi joueur avec des amis. Mais bon, le mode à l’avantage d’exister encore une fois et au moins EA n’a pas songé à le vendre séparément.

La Carrière

Le grand drame de cette édition. Lorsqu’EA a largement communiqué sur les nouveautés de cette année, j’avoue que j’ai été complètement stupide, j’y ai cru. Certes j’attendais pas une révolution mais j’étais hypé par les news sur le mode carrière. Enfin du nouveau et tout va dans le bon sens en plus.
Au final la plus grande nouveauté est la modélisation d’un restaurant au lieu de votre bureau pour la négociation de transferts (qui reste elle identique) et l’éditeur pour votre avatar d’entraineur. Mince très mince.

Par contre côté négatif là on a le droit à plein de nouveautés. Déjà le plus important, à sa sortie, le jeu n’est pas à jour mais alors pas du tout à jour. Lille n’est pas en Ligue des champions mais Monaco oui, les transferts ne sont pas faits on a donc juste pour l’exemple Icardi qui n’est pas à Paris, Aréola lui si, Luis Gustavo à l’OM ou encore Falcao à Monaco mais ni Slimani ni Augustin. Bref, si vous avez l’impression de jouer à Fifa 19 c’est normal. Ensuite les compétitions européennes en plus de ne pas être à jour ne sont pas jouables pour ceux qui s’y qualifient la saison suivante. Les effectifs ne sont pas respectés (on trouve même des équipes nationales) et les gros clubs jouent avec leurs remplaçants (ou les remplaçants des remplaçants).
Et pour la blague, EA a même retiré le raccourci « triangle » pour lire ses mails juste pour le plaisir de vous faire suer.

fifa_20_carriere_dans_les_menus__1.jpg
Paris 16e, une seule victoire… Mais oui bien sûr. (Pour les mauvaises langues le résultat est le même après plus de journées)

Et le gameplay dans tout ça ?

Et si on enlevait la défense ? C’est la bonne idée qu’un ingénieur d’Electronic Arts a eu cette année. Le truc c’est qu’ils ne comprennent pas l’humour. Du coup ils l’ont pris au mot et ont développé leur jeu sans défense.

Autre nouveauté, le système de coup-de-pied arrêté a été revu. Vous vous en doutez j’aimais mieux avant mais là je laisse sa chance à la modification et je vais tenter de m’améliorer avant de juger. On notera aussi la physique de balle améliorée qui est plaisante en match.

Pour le reste, pas de nouveauté du coup je vous renvoie donc à mon test de l’an dernier qui a la relecture me parait toujours pertinent :

Bon je ne suis pas du genre à écouter les avis des autres personnes. Mais il suffit d’aller faire un tour sur n’importe quel site avec des commentaires pour comprendre que le gameplay de cette année est peut-être la pire nouveauté du jeu. Entre des phases de jeu complètement ping-pong où vous vous ferez balader par Dijon qui joue mieux que Barcelone, un pressing insurmontable quand la console l’a décidé, les contres favorables en veux-tu en voilà, les retournées acrobatiques à gogo, le nouveau système de tir, les arbitres qui ne sifflent jamais rien (j’ai dû avoir 3 coups francs en 2 saisons pour de vrai) et j’en oublie. C’est simple j’ai essayé de modifier quasiment tous les sliders du jeu pour voir si je pouvais trouver un équilibrage et non. D’ailleurs niveau difficulté, le jeu me semble aussi mal réglé. En mode champion on a vite tendance à prendre le dessus et enchainer les buts. Les matchs finissent souvent en score de tennis. Du coup j’ai vite laissé tomber pour le niveau supérieur. En légende c’est mieux mais l’augmentation du niveau est frustrante car on a plus l’impression que la console « triche » pour équilibrer le match plutôt que de mieux développer son jeu par exemple. Et je ne suis pas un rageux quand je dis ça c’est juste qu’on sent certaines actions où même en prévoyant tout, impossible de mettre le pied sur le ballon. Impossible de mettre son défenseur sur la trajectoire et si par miracle vous interceptez, votre première passe sera automatiquement ratée. En modifiant certains paramètres on arrive à équilibrer un peu les scores mais le mieux que j’ai trouvé pour avoir des scores plutôt réalistes est complètement faussé puisque si je fini avec 1-0 ou 2-0 je fini aussi avec 24 tirs contre 0. Donc c’est pas parce que je ne marque pas que le match est plus équilibré.

capture_d_ecran_2019-10-19_a_14.08.16.png
Le tireur de corner sanctionné d’un hors jeu ?! Ah… FIFA…

Enfin pour ceux qui vont penser que je suis juste un rageux, je ne demande pas un gameplay où il suffit de lancer un joueur rapide. J’aime le jeu posé, construit et la difficulté. Je n’aime juste pas quand celle-ci est artificielle. D’ailleurs que le jeu soit plus lent c’est chouette mais qu’on ne puisse pas enchainer 3 passes sans que ça parte n’importe où, ça casse un peu la construction.

Le royaume de la mise à jour

Heureusement, le grand sauveur est là, le royaume de la mise à jour. Et EA a bien commencé à faire son travail après la sortie du jeu et les premiers tests catastrophiques. Du coup tout n’est plus tout à fait vrai et quiconque bénéficie d’une connexion Internet pourra également bénéficier des dernières mises à jour qui incluent par exemple les derniers effectifs (enfin entendez : ceux qui auraient dû être dans le jeu au lancement). Les groupes de Ligue des champions ont également été revus pour coller à la réalité et faire participer les bonnes équipes. Et plein de trucs sur FUT parce qu’il ne faudrait surtout pas perdre la poule aux oeufs d’or. Pour tout le reste des bugs il faudra encore attendre mais EA indique travailler à un patch pour le mode carrière. Wait & see.

fifa_20_dans_les_menus_.jpg
Message de l’équipe FIFA :

Mise à jour du 16 Octobre : Les développeurs qui ont travaillé sur la mise à jour sont donc soit plus nombreux soit plus doués que ceux qui ont fait le jeu puisque la version 1.0.5 apparait comme étant enfin un vrai correctif. Même mon triangle pour lire les mails en carrière est revenu. Merci EA. Une pensée émue à ceux qui n’ont pas Internet.

En conclusion

On oublie l’opus de cette année et on se donne rendez-vous en 2020 pour voir si EA a entendu tous les retours négatifs contre son jeu et s’est enfin sortis les doigts du c… En l’état, le jeu est un total manque de respect pour les joueurs qui sont bien cons de continuer à l’acheter.

ribery-fifa20.jpg
Juste pour le plaisir on se quitte là dessus.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *