FIFA 15, l’abécédaire des bugs

14

Depuis plusieurs années, tout Polygamer (sauf Nachcar avant qu’il fasse un scandale) saigne les FIFA les uns après les autres. Depuis plusieurs années on est 4 sur 5 à enchainer les carrières. Et depuis plusieurs années on râle sur EA, on jure sur ses développeurs à cause de tous les bugs qu’on rencontre opus après opus au moins depuis l’édition 2008.

A: comme « Absents », comme certains joueurs recrutés en fin de contrat et pourtant absents lors de la reprise.

B: comme « Bloquée », comme la progression de nombreux joueurs du mode Carrière.

C: comme « Commentaires », ça doit pourtant pas être sorcier de programmer des commentaires sans se tromper sur le score ou sur le poste d’un joueur, en même temps Bale est peut être défenseur au fond de lui sans le savoir.

D : comme « Dupliquée », valable pour la configuration personnalisée des manettes des joueurs, en multi offline, si le joueur 1 la change le joueur 2 en hérite, c’est cadeau.

E: comme « Extra-time » (ouai le « A comme arrêts de jeu » étant déjà pris…). Bloqué à 5 min sur FIFA15 pour 95% des matchs.

F: comme « Freeze », celui-là était facile, disponible depuis l’édition 2008 sur tous les supports, pas de jaloux à l’horizon.

G: comme « Gardiens », je ne parlerai pas de leur niveau proche d’un bug mais du gardien qui sort au milieu de terrain à l’engagement. D’ailleurs tous les joueurs semblent aimantés à la balle. Apparemment réservé à la version PC.

H: comme « Héros », ce que EA vous propose de devenir en aidant les autres joueurs avec leurs bugs car eux ils en ont rien à carrer.

heros-2.jpg
le SAV EA c’est mieux que le mode carrière. Accumulez de l’XP et devenez un héros.

I: comme « Invisible », c’est valable aussi bien pour certains joueurs que pour leur maillot ou le ballon, ça dépend de votre chance.

ou I: comme « Ignite », le nom du moteur graphique d’EA qui nous offre un véritable florilège de bugs.

J : comme « Jamais ». Non pas comme le nombre de fois où EA à écouter les joueurs mais comme le moment où t’arrives à obtenir le bon joueur sur une attaque quand on joue à deux alors qu’on est en configuration manuelle.

K: comme « Kameraman », comment ça ça s’écrit pas avec un « K ». En tout cas il n’est pas non plus censé prendre parti au match. Au moins il doit avoir des images jamais vues auparavant.

L: Comme « Langue », comme celle que les joueurs ont l’air de vouloir glisser n’importe où durant les célébrations.

Jeux_de_langues.jpg
Qui a dit que le foot était plein de haine ?

M: comme « Maillots », parfois invisibles ou remplacés par une chasuble. PS : ce bug est aussi valable pour le ballon.

ou M : comme « Mains », une des nouveautés de FIFA 15 où elles ne sont pas sifflées même quand on prend la peine d’aller les activer dans les paramètres. Pourtant tout marchait bien dans FIFA 14.

N: comme « Nom », certains joueurs du mode carrière ont tendance à perdre leur nom au profit de leur numéro id de la base de donnée. En général quand vous avez ce bug ça précède de peu le freeze programmé de la console sur une date précise du calendrier (cf. F: comme freeze).

O: comme « Ouvertures », tout comme les sélections de joueurs à deux, avez-vous déjà obtenu le bon joueur sur une ouverture.

P: comme « Patch », le sésame attendu espéré chaque année.

Q: Là je sèche, finalement, Electronic Arts a encore de la marge pour inventer de nouveaux bugs qui commenceraient par Q.

R: comme « Remplacement », en mode « be a pro », vous serez souvent remplacé par le deuxième gardien quand vous demandez à sortir. Surement pour contrebalancer l’excellent travail que vous avez fait.

S: comme « Sortie », combien de sorties du gardien sans attraper la balle ?

T: comme « Trophées », certains sont bloqués, d’autres vous seront accordés sans les réaliser, bref accrochez-vous si vous les collectionner.

U: comme « Ultimate Team », où de nombreux joueurs se plaignent de bug sur leurs packs de cartes. Et même sur leurs achats en ligne. Moi j’en sais rien, comme Fylo, je ne collectionne plus les images panini depuis longtemps.

A partir de là ça se corse :

V: comme « Vélodrome », disparu du dernier opus. Alors que l’OM inaugure enfin son beau stade flambant neuf, EA le retire du jeu. De meilleure augure un an avant FIFA 16 et l’euro en France. Ok, il s’agit plus ici d’un nouveau manque de travail de la part d’EA plus que d’un bug mais bon comme je l’ai dis au dessus pour les dernières lettres ça se corse.

W: comme « Waterloo », parce que la correction des bugs chez EA est surement la plus grande Bérézina de l’histoire depuis Waterloo.

X: comme « X-ray », car des radios, les joueurs vont en avoir besoin s’ils n’ont pas fait assez de yoga (cf. Y: comme Yoga).

Blesures.jpg
ça doit quand même être douloureux

Y : comme « Yoga », la discipline favorite des joueurs étrangement contorsionnistes, si on en croit les bugs graphiques offert par le nouveau moteur Ignite d’EA.

Et le meilleur pour la fin :

Z : comme « Zéro », le nombre de bugs corrigés d’une année à l’autre.

Et ça c’est cadeau car je me suis vraiment bien marré en rédigeant l’article. Comme quoi je peux insulter les programmeurs de FIFA (vous pouvez demandez à ma copine) et les remercier de bien nous faire marrer malgré eux.
N’hésitez pas à commenter votre préféré moi j’ai un faible pour le penalty et la goal line technologie :

14 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.