Fallout : New Vegas, crime city

3

Installez-vous messieurs dames, misez sur un numéro et une couleur, la roulette tournera, choisira votre sort et fera de vous une personne heureuse, ou peut-être pas…

Faites vos jeux…

002-650.jpg
Ne vous y trompez pas, la tenue de l’Abri 21 est un don, dans cet épisode on ne sort pas d’un abri.
Vous avez misé sur le 1 noir, joli coup, vous remportez un vrai scénario pleinement ancré dans la toile de fond qu’est New Vegas, une quête vengeresse qui révèlera bien vite d’autres enjeux beaucoup plus profonds. On ne pourra pas dire qu’il n’y a pas eu d’écriture derrière cette fois-ci.

008-297.jpg
Que serait Fallout sans le Vault boy ?
Quel sens du choix ! Vous avez mis vos jetons sur le 4 rouge, vous allez jouir d’une liberté de mouvements et d’actions purement jouissive, dans la lignée de Fallout 3 ! Où l’on peut aussi bien tuer un personnage important sans pour autant se retrouver le bec dans l’eau, que l’embobiner grâce à un discours de qualité, lui rendre un service, le soudoyer, pirater son ordinateur, lui faire les poches, tout est possible pour parvenir à vos fins, la seule limite est quasiment celle de votre imagination (et de vos skills). Vous pourrez toujours finir le jeu sans même avoir visité la moitié de la map et en ayant achevé même pas la moitié des missions principales, tout dépend de vos actes, de vos propres choix… Il y a plein de fins disponibles. Et les possibilités sont encore plus prononcées que dans le titre de Bethesda, vous pourrez même vous taper une pute robot (sexbot) ou une goule dominatrice…

005-484.jpg
Sur les panneaux publicitaires qui n’ont pas sombré suite aux attaques nucléaires, il arrive qu’il y ait également un certain humour.
Vous êtes un(e) sacré(e) veinard(e), vous avez choisi le 7 noir, vous allez bien vous marrer avec cet humour tonitruant qui parsème l’aventure. Sur les mêmes bases que les deux premiers Fallout (auxquels ont participés quelques-uns des développeurs de ce New Vegas, faut-il le rappeler ?), les vannes sont corrosives, ironiques, sarcastiques, absurdes, déjantées, parodiques (l’école de sosies d’Elvis, le « Rad Pack » etc), tout simplement bien trouvées. Un vrai plaisir. Vous vous délecterez également de références aux deux premiers épisodes… Les dialogues sont savoureux et définitivement matures, old school style !

011-159.jpg
Le système d’ordre pour ses compagnons est basique mais très efficace avec tout de même un certain nombre de possibilités.
Belle intuition ce 10 rouge ! Vous découvrirez une ambiance palpable, assez géniale. Non seulement de par le côté post-apocalyptique mais aussi pour le côté fou de New Vegas qui fera passer l’ancien Vegas, que nos ancêtres ont connu avant l’apocalypse, pour un couvent, tout en s’en inspirant pour le contexte mafieux et politique. New Vegas est d’une richesse incomparable, encore une fois dans la lignée des deux premiers épisodes (et les compagnons à recruter sont bel et bien là, le karma est séparé de la réputation etc).

009-248.jpg
Certains soldats de la RNC (République de la Nouvelle Californie, qui défendent et essaye d’imposer le capitalisme) sont diaboliquement équipés…
3 rouge, gagné ! Vieux briscard que vous êtes, la lassitude d’une facilité aberrante par rapport à ce que vous avez connu dans le jeu vidéo avant vous emporte, heureusement vous pouvez enclencher à tout moment le mode Hardcore. Ainsi vous aurez en plus des radiations à gérer la déshydratation, le sommeil, le manque de nourriture, les armes et objets qui pèsent un poids plus réaliste et les stimpacks qui ne pourront pas soigner des parties précises de votre corps (il faudra trouver des trousses de soin pour vous recoudre) et qui ne feront effet que sur la durée. (Bon courage quand même).

006-415.jpg
Pour rentrer dans le  »strip », ville où se situe tous les plus gros casinos dont celui de Mr House (un très gros bonnet assez mystérieux), il faut soit payer cher, soit obtenir un passeport…
20 noir, jackpot ! Il y a un nombre incalculable de missions et les secondaires se confondent avec les principales comme dans le précédent épisode. C’est très agréable et nous laisse en quelque sorte le libre arbitre de choisir celles qui nous plaisent le plus sans nous vendre le fait qu’elles sont secondaires (et donc faussement moins intéressante, même si en fait c’est le cas pour la plupart, puisqu’elles peuvent influer sur le scénario principal).

… rien ne va plus !

003-620.jpg
Le système de tirs n’a pas changé d’un iota depuis Fallout 3, c’est resté coincé le cul entre deux chaises.
8 rouge, pas de veine l’ami ! Fallout : New Vegas utilise une version améliorée du moteur de Fallout 3 qui utilisait lui-même une version améliorée du moteur d’Oblivion. On a connu plus moche mais c’est loin d’être superbe, ça rame parfois pas mal, ça plante, y a plein de temps de chargements, les animations sont horribles, et comme n’importe quel jeu à monde ouvert d’envergure c’est assez buggué… Ok, c’est beaucoup buggué…

010-204.jpg
Ce genre de rencontre n’est pas rare en crapahutant pendant des plombes dans le wastland, et parfois (souvent ?) c’est franchement chiant.
Aïe aïe aïe, 17 noir, c’est pas votre jour… Si vous avez toujours rêvé d’être réincarné en Emile Zatopek vous y trouverez votre compte, mais pour la personne normale que vous êtes les simulation de course à pieds c’est pas trop votre truc. Du coup courir dans les terres dévastées pendant des heures pour rallier un point A à un point B encore non découvert (et donc impossible de s’y téléporter), c’est un vrai calvaire. Surtout que sur votre Pip-Boy la topographie n’est pas indiquée alors se retrouver face à une montagne infranchissable après 30 minutes de marche et être obligé d’en faire le tour pour une demie heure de plus, c’est assez énervant… Putain pourquoi pas un véhicule ! ? Rien n’empêchait de mettre une gestion d’essence pour rendre le tout plus réaliste (et faire de l’essence une denrée rare et importante, comme en vrai…). Ou des animaux sauvages à domestiquer, ou des esclaves porteurs !

004-561.jpg
Oui, ce super mutant existe… A  »Black Mountain » si vous voulez tout savoir.
Holaaaa le 2 noir, c’est mauvais ça… Ben ouais, le GPS du Pip-Boy n’est vraiment pas terrible et d’une façon plus globale la lecture de la carte n’est pas ce qui se fait de mieux (copie carbone du système de Fallout 3). Pour un jeu avec une map aussi grande, c’est vraiment mal venu même si on s’y habitue (surtout quand on a joué au 3).

001-672.jpg
A chaque entrée du  »strip » et entre chaque zone à l’intérieur il y a des robots et vaut mieux pas trop les faire chier…
Le syndrome typique des missions de RPG frappe malheureusement aussi New Vegas, vous vous en apercevez en ayant misé sur ce malheureux 13 rouge… Dans les missions (hors scénario surtout, mais pas que) on passe son temps à rendre service à quelqu’un… J’suis pas Casimir merde ! C’est super chiant et même si on peut ruser et tirer profit grâce aux nombreuses possibilités offertes on n’échappe pas à ce syndrome qui rallonge la durée de vie, certes, mais qui fait parfois baisser grandement son intérêt… Alors bien sûr on peut rusher et systématiquement envoyer gratter le cul du chat (ou buter) les assistés de la vie, mais on est quand même en droit d’exiger autre chose que d’intervenir sans cesse dans la vie de l’humanité survivante dans chaque campement pourri qu’on traverse ! Surtout lorsqu’il s’agit d’être envoyé à perpette retrouver tel objet ou telle personne…

007-336.jpg
Le symbole de la RNC est tout ce qu’il y a de plus cool, non ?
Ahaha, une telle poisse devient amusante, le 9 noir… D’office le jeu propose une sauvegarde automatique sur chaque passage intérieur/extérieur (nombreux), chaque temps de chargement etc. Une bonne idée à première vue sauf quand on fait un truc qu’on voulait pas sans faire exprès, ou qu’on est victime d’un bug de merde, et que le jeu enregistre automatiquement la partie derrière… Le niquage de nombreuses heures de jeu plane au-dessus de votre tête à chaque instant… Heureusement on peut désactiver la save auto, mais alors on passe son temps à sauvegarder de peur de perdre de nombreuses heures de jeu en cas de mauvaise rencontre ou d’actes non contrôlés… D’un côté comme de l’autre, y a rien de pratique.

012-146.jpg
Oups…
Le 11 rouge, c’est malheureux. Si les doublages français sont en partie corrects, la traduction laisse parfois bien à désirer. On peut pardonner étant donné les innombrables lignes de texte, ce qui noie le défaut dans la masse, mais c’est quand même aberrant. Il y a même des morceaux qui ont été oubliées et qui restent en anglais au milieu d’autres phrases en français…

New Vegas reprend la plupart des tares de Fallout 3 mais grâce à sa richesse, son ambiance, ses inspirations et son ton drôle et mature, il est le digne héritier des deux premiers épisodes là où Fallout 3 s’est quant à lui vautré… Je dirais même que c’est sans doute le meilleur jeu de l’année 2010 (juste derrière Red Dead Redemption bien entendu), spéciale dédicace à Fylodindon.

3 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.