Fable 3, une histoire de révolution régressive

17

Tapis dans l’ombre d’un pub de Bowerstone, j’ai pris une bière et je me suis laissé aller à la poésie. Enfin juste après avoir négocié le prix de ma binouze en dansant avec le proprio du pub…

K.Mi en concert les 12 et 13 décembre à New York

Vous le savez, le premier Fable je l’ai beaucoup aimé
Le deuxième était dans la même droite lignée
Leurs seuls défauts c’est qu’il n’y avait pas de scénario
Mais les à-côtés étaient réalisés avec brio
Que ce soit le système d’expressions très drôle et intuitif
Ou les multiples systèmes d’évolution du héros très créatifs
Dans Fable 3, presque tout a été repensé
Ce jour là malheureusement, ils auraient presque mieux fait de pioncer
En effet, si le scénario est enfin intéressant et immersif
Même s’il n’est pas non plus susceptible de mouiller nos calcifs
On prend plaisir à mener le peuple à une révolution
Mais en contrepartie les à-côtés subissent une vraie régression
On ne peut plus choisir nos expressions et les réaliser devient peu pratique et chiant
Le héros n’évolue plus physiquement et reste du début à la fin le même pauvre gland
Seules les armes changent franchement selon nos actions
Ce qui est parfaitement inutile et diminue considérablement leurs nombres déjà pas folichon
Parlons aussi de l’idée soi-disant vectrice d’émotions permettant de prendre un PNJ par la main
Dans les faits c’est d’une inutilité déconcertante et d’un ridicule qu’on espère sans lendemain

007-341.jpg
Le design est toujours enchanteur, même à cet âge industriel.
002-660.jpg
Les tatouages (moins nombreux et beaucoup plus moches qu’avant) deviennent phosphorescent, c’est le seul changement physique que j’ai pu constater…
004-570.jpg
Prendre par la main ne sert à rien, c’est chiant, c’est buggué et c’est ridicule.

Tournée mondiale prévue début 2011

On s’aperçoit tout au long du titre
Qu’il est finalement moins amusant de faire le pitre
Alors que jusqu’ici c’était une fantastique
Et admirable marque de fabrique
Même si ce n’est pour autant pas un four
Puisque l’écriture et les quêtes ne sont pas dénuées d’humour
La carte est par contre absolument illisible pour se repérer
Nous obligeant à utiliser strictement le chemin étoilé
Les combats ont toujours une non difficulté détestablement bidon
J’ai fait tout le jeu sans mourir une seule fois, et ce n’est pas un don
Le chien représente de moins en moins d’intérêt
Puisque ses capacités n’ont pas le moins du monde évoluées
La partie en tant que roi est bien pensée
Mais à mon goût pas assez poussée
Et sans vouloir spoiler, si la trésorerie a des problèmes de fric
Les répercussions finales sont très anecdotiques
Je n’oublie pas de parler du problème qui suscite de nombreux vomissements
Les temps de chargement nombreux et surtout les importants ralentissements
Reste un mode coop’ enfin jouable
Où votre partenaire est comme les PNJ : baisable

005-494.jpg
Les gardes d’élite sont aussi faciles à battre que tout le bestiaire (boss compris) du jeu.
006-425.jpg
Les choix en tant que roi sont chouettes parce qu’ils ont une répercussion sur le monde d’Albion. Mais le contexte financier qu’il comprend ne sert malheureusement à rien, que la trésorerie soit en déficit au final, rien à branler.
003-629.jpg
Le mode coop’ est enfin parfaitement jouable. Se marier et avoir des gosses ensemble est amusant (même si tout ce que ma partenaire a trouvé à faire quand on s’est marié c’est de me rôter à la gueule, p’tain je joue pas pour faire comme das la vraie vie merde !).

EDIT : Après quelques jours de recul, je revois mon verdict à la baisse, Fable 3 est une déception pour moi, presque tout ce qui faisait sa marque de fabrique a été supprimé ou modifié en moins bien. Même si le scénario offre enfin une aventure sympathique et agréable (et relativement originale aussi).

17 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.