Entretien avec Orioto, du fan art au jeu indie

5

Le roi du fan art revient avec nous sur son art déviant et son projet de jeu indépendant Swimming Under Clouds

Me_by_Orioto.jpg
Orioto, c’est lui. Avec son tricot préféré.
Orioto est un artiste à part dont les œuvres ne sont pas à proprement parlé originales mais des « remakes », comme il peut les appeler, dédiés aux jeux vidéo. Pour résumer il se base sur l’image d’un jeu et change tout « simplement » sa direction artistique… ça donne des tableaux franchement magnifiques, très prisées notamment par IGN qui lui passe des commandes régulières… (Jetez un œil aux images qui illustrent cet article ou à la galerie d’Orioto pour vous en convaincre.) Mais ce n’est pas tout puisqu’il s’est aussi lancé dans le développement d’un jeu indépendant fraîchement annoncé…

Pour commencer tu peux peut-être nous faire une rapide bio ? Qui tu es, d’où tu viens, ta marque de slip préférée etc.
Mikaël Aguirre, 28 ans (déjà !), j’ai fait des études de ciné en fac et en école privée. Je me destine à la création en générale, ciné ou jeux vidéo. J’aime donner naissance à un univers, raconter une histoire… Je vis à Paris, et je ne portes pas de slip mais plutôt des boxers en solde chez Celio ou H&M…

Ouais ça compresse moins les couilles.
Oui et c’est plus classe.

007-268-2.jpg
Donkey Kong Country par Orioto.
Comment t’es venue cette idée de « remaker » des images de jeux ? Il y a une raison particulière à ça ?
Bah j’suis très fan de jeux déjà, depuis tout petit, c’est vraiment une grosse partie de ma culture
et pour moi le jeu vidéo est en grande partie question de fantasme. On y donne vie à des choses fantaisistes, avec lesquelles on interagit. Du moins c’était ça y a quelques années. Maintenant on cherche plus à y reproduire la réalité. Moi ce qui m’intéresse, c’est d’amener la fantaisie à nous, pas l’inverse. J’ai donc toujours été fasciné par l’idée de donner « corps » à de vieux jeux.

Justement ta réponses rejoins un peu une question que j’avais prévu de te poser un peu plus tard mais tu travailles souvent sur des images de jeux 2D old school, c’est ton p’tit cœur de fan qui parle ou c’est juste que c’est plus intéressant de travailler là-dessus que sur des jeux 3D qui seraient fantaisistes aussi ?

Hm, disons que d’une part oui c’est la nostalgie, mais je suis aussi très amateur de la 2D, en terme de forme de mise en scène et plus particulièrement de sidescroller. Il y a la perspective déjà, la profondeur de champ, et le côté théâtral. Puis la 2D se rapproche plus de l’illustration et de la peinture. D’une part, c’est plus dans mes cordes, et d’autre part, surtout, ça a une force picturale bien plus grande je trouve. Ca frappe notre imaginaire beaucoup plus… On peut faire ça aussi en 3D mais c’est très très dur et rare.

012-54-2.jpg
Ne pas être fan de Jet Set Radio est un crime immonde.
Parce qu’en fait j’me suis mis à rêver avec curiosité d’un screen de Jet Set Radio retouché à ta manière de façon réaliste, ou autre jeux au design atypique et pas forcément old school… Du coup j’peux m’asseoir dessus ?
Non ça peut m’intéresser de faire des artworks de jeux en 3D après, tant qu’il y a un truc intéressant à faire, à ré-imaginer… Mais je suis pas fan de Jet Set Radio

Ca mériterait presque le bûcher… C’est quand même incroyable que tu ne dessines pas, je suis un peu tombé sur le cul quand tu m’as dit ça l’autre jour. Ton travail est essentiellement basé sur la retouche d’image, du coup le travail est gigantesque non ?
C’est surtout dur de tout rendre cohérent, de changer les couleurs, de rajouter de l’éclairage pour que ça fonctionne. Parois je galère vraiment, mais c’est ce qui fait que ça fonctionne au final.

009-199-2.jpg
Kid Icarus par Orioto.
Tu mets combien de temps en moyenne à réaliser un tableau (parce que ce sont des tableaux numériques en fin de compte) ?
Je mets entre 20 et 30 heures mais essentiellement parce que je suis nul. J’ai besoin de beaucoup tâtonner et puis je fais des recherches, j’étudies le sujet, je cherche de bonnes approches, j’ai besoin d’être motivé pour vraiment me lancer. Là je cherche une approche pour ma prochaine image IGN par exemple (Kirby). Je regarde les images du jeu, je me demande ce que je préfère comme rendu etc…

Tu procèdes toujours de la même façon pour la conception de tes images ? Tu as un genre de procédé étape par étape ou c’est plus selon l’envie ?
Ca dépend … Ca dépend du type de rendu que je vais vouloir. Parfois je pars d’une illustration ou d’une photo de référence, et d’autres fois je pars d’un screen du jeu.

008-237-2.jpg
Sonic par Orioto (un de mes préférés de personnellement moi-même).
D’une photo ?
Oui si je trouve une photo de paysage qui m’inspire, j’peux partir de cette photo et la recréer (niveau lumière, perspective) dans l’univers du jeu. Je marche vachement à l’impulsion visuelle, je vois un splendide coucher de soleil sur une plaine et je me dis, tiens, avec ces courbes et cette perspective, ça ferait une bonne image Sonic ! Par exemple. (Même si en l’occurrence mes trois images Sonic ont été réalisées plutôt à partir de screen du jeu.)

Ah ouais quand même, c’est là que je comprends pourquoi ça prend autant de temps à réaliser…
Oui c’est un processus assez long, pour moi en tout cas. Mais je suis le seul à faire alors bon…

Le résultat en est d’autant plus impressionnant… Quel est le tableau dont tu es le plus fier ?
Hmmm, ma dernière de Metroïd, j’en suis très content. Car en fait le dessinateur raté et frustré que je suis essaye en permanence de ressembler aux jolis artworks qu’il voit sur deviantart ou ailleurs, d’imiter les techniques et tout et cette image Metroïd est très très moody, et fait vraiment très concept art de film, très mûre, sombre, elle décontextualise vraiment le jeu même si au final j’aurais du rajouter plus de trucs dedans, elle fait un peu vide.

Non sois pas si exigeant, elle défonce ! J’te propose de revenir dessus plus en détail, décrit-nous comment tu as abordé la création de ce tableau.

010-167-2.jpg
Le tableau préféré d’Orioto par Orioto c’est celui-là, sur Metroïd. C’est vrai qu’il tue bien !
En l’occurrence là c’est intéressant car j’ai fait trois images de Metroïd, avec 3 styles différents. La première reprenait un screen du jeu, assez sombre, mais j’ai pas eu le courage de terminer le boss et j’ai voulu des couleurs assez vives, un rendu très « notie de jeu 90’s » intéressant mais qui ne me plait plus trop et puis j’en ai fait une seconde qui se démarquait des jeux et se rapprochait de l’univers de Nausicaa, qui se prête très bien à Metroïd selon moi, j’en étais très content.
Mais IGN m’en a demandé une autre, et j’suis donc parti sur l’idée de refaire une image sombre, plus proche du début de Super Metroïd, mais tout en faisant très illustration, et en rajoutant vraiment une dimension réaliste au jeu, j’ai donc fait des essais avec différentes photos de grottes et j’ai fini par trouver ce compositing assez cool, avec deux photos comme référence (à droite et à gauche), qui donnait à la fois l’idée d’une grande entrée vers une grotte, dans laquelle Samus avait l’air toute petite, et l’idée d’un niveau vertical ensuite. C’est un peu deux screens en un mais j’ai du énormément jouer sur la lumière pour que tout fonctionne.

004-416-2.jpg
Another World par Orioto.
C’est assez impressionnant ! Je le répète mais c’est fou, c’est plus de la retouche à ce niveau, ça part dans quelque chose d’autre, de beaucoup plus créatif. Tu touchais quand même déjà pas mal à photosop et compagnie avant d’avoir l’idée de faire ça non ?
J’avais jamais touché photoshop à la sortie du bac. On m’a acheté un PC et j’ai plus lâché l’affaire.

Ca fait combien de temps d’ailleurs que tu fais ça, ce genre de deviantart ?
Ca fait 5 ans à peu près, mais pour la série sur les jeux vidéo, j’ai commencé en Juillet 2008.

Aujourd’hui tu publies sur IGN qui te passe des commandes, on parle de toi à travers le monde, la magie internet opère. C’est du forum de jeux-vidéo américain Neogaf où tu as publiés tes travaux que tout est parti ?
Oui en partie, mais essentiellement oui. C’est mon côté fin stratège. J’ai vite compris que c’était là-bas que les choses se passaient. Beaucoup de gens du métier et de la presse trainent là-bas. C’est comme ça que des sites comme Kotaku ou 1up ont parlé de moi. Apres c’est le site lifehacker qui a enclenché la vitesse supérieure, c’était la folie, ils ont fait une news sur moi qui leur a fait 350,000 hits et ça m’a ramené 200,000 visiteurs en 2 semaines sur deviant… C’est à ce moment que j’ai eu une proposition d’IGN et que Nintendo Power a voulu m’interviewer.

005-363-2.jpg
Ecco the Dolphin (rhaaa quel jeu !) par Orioto.
Jusqu’au jour où Polygamer est arrivé et là putes et drogues vont frapper à ta porte !
Je sais pas si c’est ce que j’attends le plus.

Justement t’attendrais quoi vis à vis de tout ça ?
Dans un premier temps de pénétrer le marché des jeux video, en tant que créateur, pas que technicien. J’aime bosser sur la mise en place, imaginer des choses. Je me fondrais mal à un projet externe en tant que technicien. Puis dans un second temps, faire du cinéma ! Mais je bosse sur les deux en parallèle, j’adorerais faire des adaptations en CGI de jeux et de mangas.

006-316.jpg
Street Fighter II par Otario (avouez quand même qu’avoir des tableaux de ce genre accrochés à votre mur ça en jetterait non ?)
T’as jamais pensé à imprimer tes tableaux en haute qualité et à les revendre ? Je suppose que tu as de la demande à ce niveau.
Je viens d’essayer là, avec ebay. J’ai mis une copie (pas encore imprimée) d’une image, que j’imprimerais en 90×56 sur une toile, signée et numérotée. Mais vu ce que ça me coûtera à moi le prix de base est déjà cher (150 euros) et donc ça intéresse pas tellement mon public habituel, qui n’est pas habitué à mettre de l’argent dans de l’art…

C’est un peu con… Peut-être qu’un de ces jours tu exposeras, j’pense que ça intéresserait beaucoup de gamers une expo du genre, enfin bref.
Oui j’aimerais exposer, mais bon… Tu sais à chaque fois tout le monde est là « oui on adore ce que tu fais tatati tatata » pis quand je fais appel aux gens y a plus personne… Mais je vais essayer d’exposer sur Paris à l’occasion, ça serait la classe ! Juste pour me la péter !

Carrément, tiens nous au courant !
Oui j’y manquerai pas.

001-488.jpg
Swimming Under Clouds s’annonce au moins original visuellement parlant.
Changeons (presque) de sujet, tu joues beaucoup ?
Je joue plus trop, trop de choses à faire et rien ne me séduit énormément ces temps-ci, je vais essayer de faire Uncharted 2 quand même, j’ai pas mal aimé le premier… Pis j’vais peut-être racheter une Wii pour New Super Mario Bros et Mario Galaxy 2 surtout. Et Super Street Fighter IV !

Oui fais donc Uncharted 2, c’est une bonne idée ! Je sais que tu travailles également sur un jeu indépendant, c’est le moment d’en parler vu qu’il vient à peine d’être révélé ! Qu’est-ce que c’est ? De quoi ça parle ? Le gameplay ? Tu fais quoi dessus ? Balance tout !

002-474.jpg
Un poisson qui se déplace hors de l’eau grâce à une bulle d’eau qui l’entoure c’est plutôt amusant comme idée non ?
Ca s’apelle Swimming Under Clouds. C’est un plateformer avec un moteur physique, mâtiné de puzzle à la Toki Tori. On y contrôle une bulle avec un petit poisson dedans. Toute l’histoire tourne autour d’une petite fille et de ce petit poisson qui cherche à la retrouver dans un monde un peu imaginaire. J’ai accepté de bosser avec Yacine Salmi, ancien programmeur chez Criterion et Havoc notamment, car le projet était assez prometteur, et je pouvais faire un peu ce que je voulais au niveau artistique. J’ai donc écrit l’histoire, imaginer l’univers… et je suis aussi très impliqué dans le gameplay. C’est tout à fait ce que je recherche comme expérience. On vient de donner une démo au festival du jeu indépendant, mais le jeu est encore à un stade très précoce. Il va pas mal évoluer au fil des prochaines semaines.

C’est en développement depuis longtemps ?
Yacine avait commencé à bosser sur le moteur physique il y a quelques mois. J’ai rejoint le projet depuis 3-4 mois, je ne sais même plus. Yacine a une société, mais on est juste deux. On va devoir trouver un éditeur. Mais je suis confiant vu le potentiel du projet, il commence déjà à y avoir du hype sur la toile !

003-456.jpg
Le premier trailer est disponible en lien dans l’interview !
C’est développé juste sur PC j’imagine, vous vous intéressez à un support comme le XNA pour peut-être sortir ça aussi sur 360 ? L’idée c’est plutôt de trouver un éditeur qui va décider ?
Oui, on ne se prononce pas trop là-dessus encore, ça dépendra. Le jeu est développé sur PC pour le moment oui.

Quelles sont tes inspirations au sens général ? Pour le côté visuel et le pitch de l’histoire je ressens une influence de Miyazaki non ?
En terme de gameplay, on a essayé de structurer le concept autour d’une idée à la Toki Tori, même s’il y a bien d’autres aspects très différents. Mais on avait besoin d’un truc pour canaliser toutes ses idées justement. Pour le côté artistique je dirais Miyazaki oui, Chihiro par exemple pour le rapport à l’enfance…

(Vous pouvez retrouver le tout premier trailer du jeu et de plus amples informations sur le projet à cette adresse.)

5 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.