Crackdown 2, tout pareil qu’avant

2

Sorti il y a déjà pas mal de temps sur 360, Crackdown a rencontré un certain succès notamment grâce à sa clef pour la bêta de Halo 3. Ce second épisode ne propose rien de tel… Mais que propose-t-il de plus que son prédécesseur ?

Déjà vu

6 minutes… C’est à mon avis le temps qu’il aura fallu au petit gars de chez Ruffian Games pour pondre le scénario et les bases de cette suite. Extrait :

Bigboss: « Alors les gars, le premier Crackdown s’est plutôt bien vendu…

Larbin 1: « On peut dire merci à la bêta des aventures du Master Chief. »

Bigboss: « Ouais mais ça faut pas le dire ! Compte tenu de ce succès, on nous a demandé de reprendre le flambeau et de pondre une suite. Bon on n’a pas trop de budget alors on va pas trop se casser le cul hein, on va rependre exactement la même ville, qu’on va tout juste modifier, genre une version détruite parce que de vilains infectés s’en prennent à la populace à la nuit tombée. »

Larbin 2: « Ah mais c’est super original comme truc ! »

Bigboss : « Tu trouves aussi ? J’avoue être assez fier de moi sur ce coup là. Attends d’entendre la suite. Les créatures, qu’on va appeler Freaks, devront être débusquées de leur tanière grâce à des bornes réparties aux quatre coins de la map. Une fois ces bornes activées, les joueurs pourront appeler une super bombe qui va faire le grand ménage. »

Larbin 1: « Et y aura des clefs pour la bêta de Halo Reach ? »

Bigboss: « Nan… »

Larbin 1 et 2: « On n’est pas dans la merde… »

Bigboss: « Attendez, la super idée c’est que le jour va falloir combattre un groupuscule terroriste en leur reprenant des points stratégiques pour les affaiblir. Une fois capturés, ces points deviendront des lieux de ravitaillement pour les joueurs. Évidemment comme c’est la grande mode, on va rendre ça jouable à quatre en coop comme ça les joueurs pourront exploiter les possibilités de ce bac à sable géant. Alors, s’en pensez quoi ? »

Larbin 1 et 2: « … »

Bigboss: « Pour le reste on change rien. On garde le même gameplay fun et explosif, on cache des orbes et des épreuves un peu partout pour que les joueurs fassent évoluer leur perso, on rajoute deux ou trois nouvelles armes et bolides pour pas qu’on nous dise que c’est tout comme avant. Une suite quoi ! »

crackdown-2-xbox-360-002.jpg
C’est toujours aussi bourrin.
crackdown-2-xbox-360-005.jpg
LE vrai challenge du jeu. Il va être long de retrouver l’ensemble des orbes.
crackdown-2-xbox-360-186.jpg
Là il y a des chances pour que ça rame.

crackdown-2-xbox-360-184.jpg
A la nuit tombée, les grands boulevards dégagés sont l’occasion de faire un carton à bord de différents bolides.
Tout comme avant… C’est bien ce qui ressort dès les premières minutes de jeu. Cette sensation restera inchangée, même après les 6 heures de jeu qu’il vous faudra pour boucler l’aventure. Bon, on ne va pas bouder notre plaisir, c’est toujours aussi jouissif et bourrin mais on aurait aimé un peu plus de nouveautés. Ça aurait été également pas mal d’améliorer le moteur graphique parce que là c’est… comment dire… pas laid mais presque. Le pire c’est que le jeu se permet tout de même de ramer par moment. Les fous furieux passeront probablement de nombreuses heures à chercher toutes les orbes cachées, essayeront sûrement de remplir l’ensemble des courses et se feront probablement chier à reboucher les brèches que les Freaks ouvrent un peu partout dans la ville histoire de rallonger un peu la durée de vie du soft. Tout ceci ne nous empêchera pas de penser qu’on nous prend un peu pour des jambons en nous proposant une suite qui n’en est pas réellement une, tout juste une mise à jour. Estimez vous heureux que de mon coté je ne vous ai pas pondu une critique de 6 lignes…

Vous avez aimé le premier épisode ? Vous n’attendez pas trop de bouleversements ni de nouveautés ? Vous ne voulez pas tout à fait jouer au même jeu mais presque ? Ce jeu est donc fait pour vous.

2 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.