Relic Runners, la critique + 2 boîtes à gagner

17

Ça faisait longtemps que Days Of Wonder ne nous avait pas proposé une nouveauté, une vraie, pas une énième extension à Smallworld ou aux Aventuriers du rail. Alors forcément je les attendais de pied ferme.

Pour les crevards qui sont juste là pour gagner les boites ça se passe en bas

C’est quoi ?

rr-home_picture1.pngÉdité par Days Of Wonder, Relic Runners est le premier jeu de Matthew Dunstan un australien qui a découvert le Jeu de société moderne avec Les Colons de Catane. Comme quoi même en s’y intéressant sur le tard, on peut s’essayer à créer des mécanismes intéressants sur des thèmes accrocheurs. Ici, les joueurs (de 2 à 5) incarnent des aventuriers à la recherche de reliques en pleine jungle. Le jeu sera partagé entre exploration de temple et expédition pour ramasser ces reliques.

Dans la boîte

Je ne le précise même plus, Days Of Wonder offre toujours du beau matériel. M… je viens de le redire. Le revers de la médaille… on devient exigeant. Et Figurez-vous que pour une fois j’ai été bien déçu en découvrant ma boite. Je vous rassure, la qualité du plateau est toujours là, pas de petit carton bas de gamme, il ne faut pas exagérer. Mais les relais, les rations, les caisses à outils et les aventuriers sont moulés dans un plastique médiocre. Étonnant de la part de Days Of Wonder quand on voit les bustes des personnages du Mystery Express pour ne citer qu’un exemple. Pour surenchérir dans la déception, ils nous offrent de magnifiques reliques tout en plastique d’un goût à éloigner les plus rats des aventuriers. Au moins comme je l’ai dis plus haut, les cartons du plateau et de toutes les tuiles « temples » restent de très bonne qualité.

temples.jpg
Les tuiles de temples sont, elles, de bonne qualité contrairement aux plastiques.
Enfin, gros point positif et habituel de l’éditeur, la boite est thermo-moulée et tout se range très correctement. Days Of Wonder conseille même de garder les plaques de carton pour les caler sous le plastique permettant ainsi de ranger sa boite à la verticale sans mélanger tout le contenu. Si ça vous parait être un détail vous ne devez pas être un vrai joueur car c’est très appréciable comme genre de détail.

relic.jpg
Et voici les reliques. Magnifiques non ?

Comment on joue ?

A la façon d’un Aventurier du Rail, le tour de jeu est très simple. On DOIT déplacer son aventurier puis on PEUT faire une exploration (de temple, de ruines ou une expédition pour prendre une relique).

Le joueur est donc obligé de déplacer son aventurier. Le plateau de jeu est composé de temples et de ruines reliés entre eux par des chemins.
Les ruines permettent de poser un relais sur un chemin adjacent. Action qui sera forte utile puisque l’on peut déplacer son personnage d’autant de « cases » que l’on veut tant qu’il utilise des chemins contenant des relais plus un (et un seul) chemin inexploré.

Une fois arrêté sur sa nouvelle destination, on peut si on le souhaite (et si on en a la capacité) faire une exploration.
Une exploration coûte une ration et si on est à court, il faudra retourner au centre du plateau afin de se réapprovisionner.
Les ruines servent donc à poser un nouveau relais pour faciliter ses déplacements.
L’autre option, le temple, permet de gagner des bonus ou directement des points de victoires. Le plateau accueillera 3 types de temples : Les violets (donnant des bonus face visible), les bleus (donnant des points de victoires) et les ivoires (donnant des bonus face cachés) et de trois tailles différentes (les temples forment ainsi des petites pyramides sur le plateau). Plus on explorent les fondations du temple (les tuiles les plus larges) et plus les bonus sont intéressants.

relic-runner-board.jpg
Le plateau et les fiches persos avec les bonus.

Viennent s’ajouter à ça des petites subtilités avec les caisses à outils qui apporteront leur lot de bonus.

Enfin dès qu’un temple est fini d’explorer, une relique apparait. Il faudra faire une petite combinaison de déplacement pour pouvoir la récupérer. Le but étant d’avoir une relique de chaque couleur.

Pour conclure

Relic Runners n’est clairement pas le meilleur jeu d’aventure de Days. Mais personnellement j’ai été agréablement surpris. Un peu l’inverse de leur dernier jeu d’aventure Cargo Noir que j’attendais et dont les mécanismes m’avaient déçus.
Cette fois, je ne sais pas pourquoi mais j’avais un à priori négatif sur ce jeu et je faisais confiance à Days pour me convaincre. Et après seulement 2 parties, j’ai tout de suite vu que les mécanismes étaient bien huilés et que ça tournait très rond. Pari réussi, je suis maintenant convaincu. Le jeu est rapide simple mais profite d’une bonne profondeur pour tenter d’améliorer son score d’une partie à l’autre.
On regrettera néanmoins la qualité du jeu. Pour un amateur de cubes en bois comme moi, le plastique laisse une impression décevante.

Le concours c’est ici

Bon je vais pas faire genre on a des supers règles et un huissier vu que la dernière fois Nachcar s’est planté et a fait arbitrairement gagner le lecteur qui lui a fait remarqué.

Donc nos amis de Days of Wonder nous permettent de vous faire gagner deux boîtes de Relic Runners sur les réseaux socialistes :

– Likez Polygamer et partagez cette publication Facebook

– ou/et followez nous et retweetez le tweet suivant :

Note de Nachcar : Un concours avec une date limite c’est mieux non ? Vous avez donc jusqu’au 11 novembre 2013 à minuit pour participer. On est quand même une belle bande de tocards…

17 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.