Paper Tales, Au-delà des Portes

4

Attention, ceci est une critique totalement subjective rédigée par un gros fan du jeu de base qui déteste les jeux solo. Mauvaise foi et égoïsme au rendez-vous…

Jeu de cartes simple, rapide et plein de combos Paper Tales a fait son petit effet lors de sa sortie l’année dernière (sur moi en tout cas). Jeu de cartes oblige, il était évident qu’on aurait rapidement droit à des extensions… La première d’entre elles, car oui on imagine facilement qu’il y en aura d’autres, s’intitule “Au-delà des Portes”. C’est toujours concocté par Masato Uesugi, toujours illustré par Christine Alcouffe et toujours édité par Catch Up Games. On ne change pas une équipe qui gagne ai-je envie de dire.

Plutôt trois fois qu’une… Mais surtout deux

paper-tales-au-dela-des-portes2.jpgCette extension est en fait composée de trois modules. Le plus important d’entre eux ajoute un mode solo. Le but ici est de botter les fesses du Roi Liche. Alors comment dire… Ça fonctionne très bien, c’est bien foutu mais ce n’est absolument pas mon truc. Je déteste jouer en solo donc je vais avoir un avis assez négatif sur l’intérêt de ce module. Je trouve un peu dommage de ne pas avoir proposé ce mode dans une extension dédiée. Parce qu’au final c’est un peu le gros morceau de cette extension et ça se fait un peu au détriment du reste. Alors je le redis, ça plaira à coup sûr à ceux qui aiment jouer seul, c’est très bien fait et ça fonctionne parfaitement sans chambouler les règles de base ni même les complexifier mais c’est dommage. Quand j’achète un jeu de cartes à combos où je peux foutre sur la gueule des copains, j’ai envie d’une extension qui va renouveler le jeu en proposant plein de nouvelles cartes pour plein de nouvelles combinaisons violentes. Oui c’est totalement égoïste comme avis.

papertales_batiments.pngBon ok je suis un peu dur et pas objectif, il y a du contenu pour ceux qui aiment le jeu de base mais pas autant que je l’espérais (non, le fan n’en a jamais assez).
Tout d’abord on trouve 6 nouveaux bâtiments. 3 sont choisis aléatoirement en début de partie en plus de ceux de base (à l’exception de la caserne), soit 7 bâtiments disponibles. Ce qui veut dire que d’une partie à l’autre les combinaisons sont différentes. Et ça, mine de rien, ça influe pas mal sur les stratégies. Une très bonne idée, simple à intégrer au jeu de base et expliquée en 30 secondes.

Il y a également 20 nouvelles cartes unité qui apportent leur lot de nouvelles stratégies et de nouveaux combos. Certaines cartes sont plutôt violentes. Ça se ressent notamment sur les forces d’attaque bien plus élevées qu’avec le jeu de base. L’auteur a tout de même réussi à proposer de nouvelles cartes sans ajouter une seule règle qui viendrait complexifier inutilement le jeu. Le jeu reste également parfaitement équilibré.

Grâce à cette extension il est aussi désormais possible de jouer à 6 ou 7 joueurs. Même si la durée des parties se trouve un peu rallongée, c’est plutôt un bon point car les jeux de ce genre se limitent trop souvent à 4-5 joueurs. Le jeu étant relativement simple à expliquer (un peu moins à maîtriser) et jouable en simultané, il est assez facile de le sortir avec un “gros” groupe de joueurs. Le revers de la médaille c’est qu’on perd un peu en contrôle.

img-2018425222255.jpg

Achat ou pas achat ?

Si vous aimez Paper Tales ET les jeux solo, foncez ! Il y a de quoi vous faire plaisir dans la boîte. Si vous êtes un gros gros fan de Paper Tales mais vous foutez royalement de jouer en solo, vous pouvez également y aller les yeux fermés. Même si le contenu est moins conséquent que pour la version solo il y a de quoi prolonger le plaisir et expérimenter de nouvelles stratégies. C’est toujours bon d’avoir de quoi renouveler un jeu que l’on aime fortement. Bon par-contre si vous n’aimez pas Paper Tales ou vous foutez royalement des jeux solo, passez votre chemin. Il y a peu de chances que votre avis change brusquement à son sujet.

4 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.