Les aventuriers du Rail Amsterdam, petite partie express

0

Encore une nouvelle boite des aventuriers du rail. Cette fois-ci le mot d’ordre c’est la vitesse alors een potje geilpompen (Amusez-vous bien)

C’est quoi ce jeu ?

Les aventuriers du rail : Amsterdam est le dernier né de la grande collection que je ne présente plus. Il s’agit toutefois de la 3e boite consacrée aux villes après New-York et Londres. Jouable de 2 à 4 joueurs, cette nouvelle aventure nous emporte au pays du tulipes. Alan R. Moon est toujours l’auteur du jeu et il faudra compter seulement une dizaine de minutes pour la partie.

L’idée des villes est donc de proposer une partie rapide des aventuriers du rail.

Dans la boite ?

La boite, de petite taille, contient :

Un plateau recto avec la carte d’Amsterdam, 24 cartes « Contrat » (les destinations), 16 cartes bonus « marchandises », 4 marqueurs de score et 1 feuille de règle. Les trains sont remplacés par 64 chariots (seulement 16 par joueur) et les cartes wagons deviennent 44 cartes « transport ».

Si la qualité du matériel est toujours présente chez Days of Wonder, le fait de tout proposer en version mini rend la chose moins lisible. Surtout pour Amsterdam qui convient peut-être moins bien que New-York avec des noms comme HARINGPAKKERSTOREN, KORENMETERSHUISJE ou JAN ROODENPOORTS-TOREN

Comment on joue ?

Si vous débarquez sur cet article sans avoir jamais joué aux aventuriers du rail, je serai bien surpris, mais vous pouvez toujours aller faire un rattrapage des règles de base ici : Les aventuriers du rail : la collection.

Pour les nouveautés et petites différences avec cette nouvelle édition :

Comme indiqué plus haut, la plus grosse nouveauté est donc ce format mini. Moins de cartes, moins de wagons, moins de joueurs, moins de temps. Une partie est réellement pliée en 10 à 15 minutes ce qui rend l’idée sympa de pouvoir enchainer une petite partie en vitesse. Mais dans les faits, un tel raccourci se conclue plutôt par une partie que l’on de dirige pas. On pose le plus vite possible ses objectifs et la fin de partie arrive déjà. Peu de stratégies donc. Et encore moins de possibilité de revenir sur un joueur qui aurait de plus gros objectifs que vous.

Le jeu propose un petit bonus lié aux cartes marchandises possédées (on les obtient en prenant certaines routes avec le logo dessus). À mes yeux, il s’agit du seul point tactique sur lequel l’on peut  jouer pour récupérer 8 points (ce qui n’est pas rien puisque les scores sont également réduits).

Conclusion

Après le Japon, la France ou le royaume-uni que j’avais bien aimé, Les Aventuriers du rail Amsterdam retombe pour moi dans les travers de sortir toujours plus de boites sans savoir vraiment pourquoi. Surtout si vous avez déjà une des versions « villes ». Au moins son prix est tout à fait abordable.

Mini boite, mini prix mais mini intérêt.

Ça commence à faire beaucoup non ?

Comme d’habitude vous pourrez toujours le trouver à un bon prix chez LudifolieLes aventuriers du rail : Amsterdam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.