Five Tribes, Plaisir et stratégies pour 2, 3 ou 4

7

Beaucoup moins familial qu’à l’accoutumée, le dernier Days of Wonder offre une grande richesse stratégique.

C’est quoi ?

Dernier Days of Wonder, et dernier Bruno Cathala (ou presque étant donné qu’il sort Abyss, dont la critique ne saurait tarder, à peu près en même temps), Fives Tribes : Les Djinns de Naqala a beaucoup fait parler de lui avant sa sortie. Disons qu’un nouveau Days fait toujours parler mais celui-ci sentait bon le gros jeu avec beaucoup de matériel, beaucoup de stratégie et donc pour ceux qui aiment ça beaucoup de plaisir qui en découle.
Malgré son nom, le jeu n’est jouable que de deux à quatre joueurs et les cinq tribus sont en fait les petits meeples placés en nombre sur le plateau. Une partie dure entre 30 bonnes minutes à 2 quand on connait le jeu jusqu’à 2 grosses heures à 4 quand on le découvre.

photo_4_2_.jpg
Le matériel (avec un semblant de mise en place)

Dans la boîte

FIVE-TRIBES-djinn-illus1.jpg
J’aime beaucoup les illustrations des djinns de Naqala donc je ne vais mettre que ça

Beaucoup de matos et comme d’habitude avec Days toujours de bonne qualité. Mais est-ce encore la peine de le préciser ? Vous retrouverez donc à l’intérieur (attention la liste est longue) 30 tuiles pour former un plateau de jeu aléatoire à chaque partie, 2 sets de joueur de 8 chameaux et 1 pion d’enchère pour jouer à 4, 2 sets de joueur de 11 chameaux et 2 pions d’enchère pour jouer à deux (car on joue deux actions chacun, je reviendrai sur la version à deux plus bas), un sac de 90 meeples en bois représentant les tribus de Naqala : 16 Vizirs (jaunes), 18 Assassins (rouges), 18 Bâtisseurs (bleus), 18 Marchands (verts), 20 Sages (blancs), 10 palais et 12 palmiers, 22 cartes Djinn, 54 cartes Ressource plus ou moins rares, 96 pièces d’or, 1 piste d’ordre des enchères & 1 piste d’ordre du tour, 1 bloc pour noter les scores des joueurs et enfin les 5 aides de jeu et 1 livret de règles.

Comment on joue ?

Tout d’abord, en suivant l’ordre du tour, des enchères sont effectuées pour définir l’ordre du tour à venir.
Ensuite un joueur prend en main tous les meeples d’une case et déplace la caravane de case en case. 3 règles de déplacement sont a respecter, pas de marche arrière, pas de diagonale et finir sur une case qui contient déjà un meeple de la couleur du dernier que vous posez. Tout se passe ensuite sur cette dernière case, vous effectuez l’action correspondante au dernier meeple joué :
– Jaune : garder le pion en main, il vous rapportera des points
– Blanc : garder le pion en main pour des points ou l’achat de Djinns
– Bleu : calcul de points pris directement en pièces
– Vert : prise de cartes ressources (qui feront des points aussi)
– Rouge : Assassinat d’un jeton chez l’adversaire ou sur le plateau

FIVE-TRIBES-djinn-illus2.jpg
Franchement elles sont pas belles les illustrations ?

Ensuite, vous pourrez faire l’action du plateau, acheter un génie ou des cartes ressources principalement. Pour le décompte final, vous accumulez plein de critères à la façon d’un 7 wonders, vos pièces, les meeples blancs, les meeples jaunes, les valeurs des djinns, les valeurs des tuiles contrôlées, les palmiers contrôlés, les palais contrôlés, la valeur des collections de cartes ressources strictement différentes. Autre comparaison avec le superbe 7 wonders, les différentes stratégies peuvent toutes s’avérer payantes, ce qui diversifie et enrichie les parties.

Et comment on joue à deux ?

Ça ne mérite pas un chapitre à part entière mais je voulais attirer votre œil pour vous dire que Five Tribes à deux marche bien… très très bien. En fait j’ai assez peu de jeux qui fonctionnent aussi bien à deux. Cela augmente même le côté stratégique puisque chaque joueur va enchérir deux fois et donc jouer deux fois par la suite.

FIVE-TRIBES-djinn-illus3.jpg
Une dernière pour la route
On peut donc utiliser ses deux tours (voir 4 si on s’arrange pour jouer deux fois dernier puis deux fois premier) pour jouer à la suite et donc préparer un coup puis le mettre en place.

Pour conclure

Ceux qui ont été déçus par les derniers Days of Wonder (cargo noir et relic runners n’ayant pas toujours bonne presse parmi les joueurs, les vrais, ceux qui aiment les cubes en bois et les stratégies tentaculaires) bah ils devraient déjà y rejouer car ils sont loin d’être décevants mais en tout cas ils ne devraient pas l’être ce coup-ci. Moi qui sélectionne énormément mes achats par faute de place je peux vous dire que celui-ci en à vite trouver une pour rester chez moi.
Donc pour tous ceux qui ont du goût, voici la meilleure boutique que je connaisse pour se procurer le jeu à bon prix : ici

7 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.