Sorties cinéma de la semaine du 02 mai

7

Cette semaine, à part un film sur les dessous de crise financière, il va falloir aller du coté de la Norvège ou du Mexique pour trouver son bonheur. A moins que vous n’ayez des goûts de merde et vouliez aller voir American Pie 4 auquel cas je vous mépriserais au plus haut point.

American Pie 4

10 ans après, leurs vies ont changé, mais pas leur humour malheureusement. J’essaye d’être assez ouvert et j’ai pas l’impression de faire l’apologie de films intellos chiants, mais là c’est vraiment pas possible. Peut être que j’étais déjà un vieux con il y a 10 ans, mais American Pie j’ai jamais réussi à en voir un en entier et c’est pas cette fois que ça va changer.

Dépression et des potes

Après Radiostars il y a 3 semaines, un autre « film de potes » avec une autre bande issue de la jeune scène comique française. Ca me fait un peu penser à la guerre des boys bands ou des écuries de super héros Marvel vs DC Comics.

La Cabane Dans Les Bois

Un groupe de jeunes, un trou paumé, une VF pourrie : un film d’horreur en résumé.

Sans Issue

Une histoire d’espions, de CIA, de mallette mystérieuse et d’un simple étudiant qui se transforme en surhomme évitant les balles et sautant sur les toits pour sauver sa famille, un film d’action américain en résumé.

Margin Call

24 Heures Chrono version Wall Street avec des gentils et des méchants traders qui se retrouvent non pas face à la menace d’une bombe nucléaire, mais celle d’un krach. Un gros casting et pourtant un budget limité pour ce film très dans l’air du temps, bizarre d’ailleurs qu’on n’en n’ait pas déjà eu plus avec la crise financière qu’on se tape depuis quelques années.

Le secret de l’enfant fourmi

Alors qu’elle est tranquilos en voyage au Bénin, une française tombe sur un bébé au moment où sa mère l’abandonne. Sa culpabilité de femme blanche à l’esprit tiers-mondiste influencé par la propagande post-colonialiste des intellos bobos de Saint-Germain des Près la pousse à adopter l’enfant. Au bout de 7 ans elle décide de ramener le petit sauvageon dans son pays afin de percer le mystère de son abandon et ainsi l’aider à entrer dans l’histoire. En effet, Eric Zemmour a été mon nègre pour ce descriptif.

Barbara

Quand on voit ce dont avait l’air l’Allemagne de l’Est, on comprend pourquoi les gens voulaient en fuir. Quand on voit cette bande annonce, on comprend aussi pourquoi les spectateurs vont vouloir fuir ce film.

La Cerise Sur Le Gâteau

Le problème de ce film, c’est qu’il est victime de l’effet « Eva Joly ». Le simple fait que la protagoniste ait un accent donne juste envie de zapper au bout de 30 secondes.

Babycall

A la frontière du film social et du fantastique, Babycall avec Noomi Rapace pourrait bien être la bonne surprise de la semaine malgré son titre un peu tout naze.

https://youtube.com/watch?v=KhewKn_J34M

Miss Bala

Guerre des miss et guerre des gangs au Mexique : une jeune reine de beauté se retrouve prise au piège par un cartel de la drogue à Tijuana. un bon pitch et ça a l’air d’avoir de la gueule, ça peut être l’autre bonne surprise de la semaine.

Le Jour où je l’ai rencontrée

Je vous aurais bien montré la bande annonce de ce film sur le lien improbable qui se noue entre deux ados : un garçon solitaire et spirituel et la nana cool et super jolie de la classe, mais les distributeurs sont tellement nuls qu’il n’ont pas été capables de la faire référencer un mimimum convenablement sur Google ou Youtube en VF ou VOSTFR, du coup je vais pas faire leur boulot à leur place. Sans déconner, il est plus facile de trouver le film en streaming en VOSTFR que sa bande annonce.

Walk away Renée

Un réalisateur fait un road-movie avec sa mère maniaco dépressive à court de médocs, le tout sur fond de plein d’effets de mise en scène très énervants, forcément la critique adore.

Et puis d’autres trucs dont je parle pas.

7 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.