Le Tombeau de l’Empereur Qin – X-Dimension

0

Il aura fallu des années à X-Dimension pour retrouver le tombeau de l’empereur Qin et seulement 1 mois à Polygamer pour réussir à publier son avis.

Il y a donc un mois, nous étions chez X-Dimension afin de les aider dans une nouvelle aventure. Après la découverte de la tombe de l’empereur Qin, le professeur Sydney a disparu et c’est nous qu’on a été choisi pour aller le sauver (et au passage ramener les reliques enfermées dans le tombeau).

Le tombeau de l’empereur Qin

Après un briefing assez court mais fidèle au pitch, notre GM Suzanne nous conduit à la room et pour une fois une bonne surprise nous y attend.

delorean.jpg
Enfin une salle où la machine à voyager dans le temps existe.

En effet, notre aventure commence très très bien, non très très très bien car il faut bien avouer que si une chose nous énerve chez Polygamer c’est bien de nous dire qu’on nous envoie dans le passé alors qu’on nous fait juste passer une porte. On n’aime pas trop être pris pour des primates (no offence Kiki). Or cette fois-ci, nous sommes équipés, puis laissés dans notre machine à voyager dans le temps et l’espace. Si la réalisation n’est pas dingue, l’effet est tout à fait réussi et c’est exactement ce qu’on demande. C’est donc dans nos combinaisons que nous arrivons plus de 2.000 ans plus tôt à l’entrée du tombeau de l’empereur Qin.

Notre première mission sera de mettre la main sur le professeur. Pour cela il nous faudra pénétrer dans le temple devant lequel on se trouve. L’équipe comprend vite l’idée de cette salle et il ne nous faudra que quelques minutes pour concrétiser nos pensées. La porte du temple s’ouvre enfin.

Malheureusement pour le professeur il ne semble plus vraiment en état pour un retour vers le futur. C’est donc sans lui que notre aventure se poursuit, dans un décor sublime avec son armée de pierre (j’aurai bien dit terre cuite mais le site parle d’armée de pierre). Les énigmes s’enchainent bien, mêlant fouille (on l’on est toujours aussi doués), réflexion et manipulations.

La construction de la salle reste assez classique avec son entrée, ses pièces, ses passages secrets, quelques surprises et bien entendu vu le thème, le tombeau de l’empereur. Le format aussi est classique avec une heure à l’intérieur durant laquelle on ne s’est pas ennuyé. La musique accompagne votre aventure et m’a même fait monter en pression sur la fin, persuadé que le temps allait nous manquer.

Nous sortons finalement en 46 minutes avec les reliques recherchées. Le principe même de devoir utiliser la machine à voyager dans le temps permet à mes camarades de tenter de se venger de moi en essayant de me laisser sur place, mais il n’est pas donné à tout le monde de réussir des traitrises pareilles et c’est donc tous ensemble que nous nous échappons de ce tombeau.

Au final, le Tombeau de l’empereur Qin est une très bonne salle de X-dimension avec un décor très travaillé, des surprises qui fonctionnent bien, des manipulations qui évitent les mécaniques code/cadenas et une histoire qui se tient jusqu’au bout. A mes yeux la meilleure salle de l’enseigne qui franchit un cap ce coup-ci.

L’avis de Smy

capture_d_e_cran_2019-09-20_a_16.51.47.png
Les décors de la salle sont bluffants de l’entrée à la sortie

X-Dimension est une enseigne qui se bonifie salle après salle, avec à son apogée la fameuse Perle noire ouverte en 2015. Nous ne pouvions donc qu’être curieux de découvrir leur cinquième salle sur un thème jusque-là inexploité, la chine médiévale.

Comme vous venez de le lire, l’entrée dans l’aventure nous met déjà dans un état d’esprit idéal, avec la machine à voyager dans le temps si rarement rencontrée (Artimus a été un des précurseurs sur Paris). Une fois le voyage terminé, nous arrivons dans un beau décor, original et subtilement éclairé. Si les premières énigmes sont assez classiques, la progression est bien faite et de belles surprises s’en suivent. C’est un Escape Game où l’observation prime sur la fouille, domaine où nous ne sommes pas forcément les meilleurs (c’est à se demander dans quoi nous sommes bons). L’espace de jeu est bien pensé et l’on se retrouve à faire des allez retours dans les différentes salles, à communiquer comme on peut, à sentir la pression monter. Après l’énigme finale, nous sortons en courant en espérant piéger Toma, mais il se faufile et rejoint aussi le XXIè siècle. Raté.

Ce Tombeau est une belle réussite, il prouve qu’il est encore possible de faire preuve d’originalité dans la thématique des escapes.

L’avis de Fylodindon

tomb_of_emperor_qin_shi_huang.jpg
Au moins avec la machine à voyager dans le temps on a évité l’ascension pour rejoindre le tombeau

Au risque d’être redondant, je vais en rajouter une couche sur la « machine à remonter le temps », qui a la bonne idée d’exister et de nous amuser comme les gosses surexcités que nous sommes, à l’aller comme au retour d’ailleurs. Pas de fumigènes, de salle montée sur verrins ou d’effets spéciaux hollywoodien. Juste un ventilateur, quelques flash et une combinaison à enfiler : C’est tout con, et pourtant personne ou presque n’a cru bon de le proposer durant toutes ces années de voyages temporels. Alors forcément, lorsque votre aventure débute par une si bonne note, vous êtes dans d’excellentes dispositions pour la suite.

Cette suite se veut d’ailleurs très classique, peut-être un poil trop. Il n’y a pas vraiment d’effet « wahou », comme on le recherche désormais de plus en plus, mais la salle fait dans le sobre et l’efficace, et le fait plutôt bien. C’est plutôt joli, c’est parfois très malin, les énigmes sont suffisamment variées et si le thème de l’archéologie et du tombeau n’est pas ce qu’on a vu de plus original, l’univers lui l’est bien plus et s’avère très bien rendu, aussi bien visuellement que dans les épreuves proposées. A l’arrivée, on s’amuse et on ne voit pas le temps passer. C’est l’essentiel.

Le site de X-Dimension

Toutes les enseignes et salles : Escape Game : Les taux de réussite
Les salles testées : Notre classement des Escape Games à Paris
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *