Cannibal Island – Quest Factory

0

Venez passer un séjour de rêve sur une île paradisiaque qu’ils disaient. Alors pour le sable fin et le ciel bleu, on est d’accord. Pour le reste, ce n’était pas vraiment idyllique comme vacances…

Notre dernière visite dans les locaux de Quest Factory remonte à plus d’un an et, fait amusant, c’était déjà moi qui en avait rédigé la critique. A l’époque, leur Opération Balkans avait su nous séduire par son apparence oldschool, se révélant en définitive, bien plus moderne qu’il n’y paraissait. C’est donc avec un enthousiasme certain que nous avons de nouveau poussé la porte de l’enseigne, pour venir découvrir cette fameuse et prometteuse Cannibal Island ; d’autant plus que les retours parvenus jusqu’à nos oreilles sont plutôt bons.

On y est accueilli par notre GM Benoit, bientôt rejoint par Georges. On discute de tout, de rien, puis on passe rapidement sur les consignes habituelles, avec une surprise de taille (c’est le cas de le dire) : la hauteur limite de fouille est relevée à 1,90m !

Cannibal Island

cannibalisland_3.jpgPassé la porte de la salle, nous nous jetons comme à notre habitude sur les déguisements, avant de nous faire taper sur les doigts par notre GM. C’est donc tout penaud que nous prenons place autour de la table, dans la cabine de notre embarcation. Car bien sûr, qui dit île dit bateau. Et nous qui n’aimons pas être téléporté dans une aventure en passant par une simple porte, nous sommes donc comblés ! On l’est d’autant plus qu’après nous avoir briefé sur notre mission et dévoilé les prémices du scénario, une sombre histoire de cannibalisme et de magie noire sur une île perdue au milieu de nulle part, nous voilà enfin autorisés à nous déguiser. Il ne fallait pas nous le dire deux fois ! La cabine du navire s’ouvre alors et notre aventure peut commencer, de manière assez surprenante d’ailleurs. Mais chut. Je n’en dévoilerais pas plus sur l’histoire et les détails de cette expérience, pour vous laisser le plaisir de la découverte.

Coupons court à tout suspense : Cannibal Island est une excellente salle, particulièrement plaisante. Déjà, sa thématique est plutôt originale. Car si on trouve quelques salles sur la place parisiennes qui traitent du cannibalisme (Le Cannibale de Paris, L’abattoir, …), elles font davantage référence à des serial killers en milieu urbain, façon Hannibal Lecter, qu’à des peuples mangeurs d’hommes sur une île tropicale, façon Cannibal Holocaust. Ensuite, les décors sont franchement réussis et nous plongent parfaitement dans l’ambiance, tout comme la bande son qui ne manque pas de nous mettre sous pression aux moments clés de l’aventure. Les mécanismes sont ingénieux et certains, jamais vus ailleurs, nous excitent même comme les grands enfants que nous sommes restés.

Avec un peu d’aide certes (toujours trop à mon goût), nous finissons par fuir cette île maudite en tout juste 50 minutes, ravis d’avoir échappé à notre funeste destin et levé la malédiction qui pesait sur elle. Bon, par contre il est possible que certains d’entre nous aient développé un appétit exacerbé pour la viande fraîche, crue et sanguinolente…

L’avis de Smy

cannibalisland_4.jpgQuand j’ai commencé les Escape Games il y a quatre ans, je n’imaginais pas dans quoi je mettais les doigts. Ma troisième salle était La grande évasion de X-Dimension et un élément un peu fou me donnait l’impression d’être un véritable aventurier, presque de jouer dans Ocean’s Twelve. Quatre ans plus tard, nous avons vécu de formidables expériences, mais nous n’avons finalement que très rarement retrouvé cette sensation, liée à l’imaginaire du cinéma. Alors que nous n’y pensions plus, ce Cannibal Island nous a de nouveau procuré ce picotement, ce mécanisme que l’on découvre en refusant d’y croire, cet élément qui nous transporte dans les centaines de films d’aventure que nous avons vus. Et rien que pour lui, cette salle vaut le déplacement !

Mais il n’y a pas que ça sur cette ile perdue, les décors sont très réussis, les mécanismes originaux, le jeu fun, et enfin les créateurs et GM sont très sympas et impliqués dans leurs délires. On ressentait le potentiel de Quest Factory dans leur première salle, il s’exprime dorénavant pleinement dans cette seconde.

L’avis de Toma021

cannibalisland_1.jpg« On ressentait le potentiel de Quest Factory dans leur première salle, il s’exprime dorénavant pleinement dans cette seconde. » Quelle belle conclusion qui résume parfaitement nos aventures chez Quest Factory. Encore une fois, la salle est entièrement faite à la main et cette fois-ci le niveau est un cran au dessus. On ressent toujours le gout des farces et attrapes des créateurs sans que cela ne fasse jamais cheap. Au contraire c’est ce petit plus qui nous a tous conquis de manière qu’on osait à peine imaginer. L’aventure quant à elle, fonctionne parfaitement avec un GM qui vous mettra vite dans l’ambiance et des énigmes qui devraient vous garder captivés jusqu’à ce que vous soyez sûrs de ne pas finir en pot-au-feu, ou en Kebab, ou au barbecue, ou en tartare, ou en gigot, ou en rôti, ou en terrine… bref vous avez compris.

Le site de Quest Factory

Toutes les enseignes et salles : Escape Game : Les taux de réussite
Les salles testées : Notre classement des Escape Games à Paris
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *