Recherches à la con des internautesladance des putes

Vu le titre ça doit être un jeu Kinect d’Ubisoft, non ?

 

Episode 1 La jungle - GG Escape Game

Quand il s’agit de pénétrer dans un temple perdu au fond d’une jungle hostile, mieux vaut appeler les Polygamer qu’Indiana Jones…

GG Escape Game est une enseigne parisienne toute récente, qui a très peu communiqué depuis son ouverture, nous les avons d’ailleurs découvert un peu par hasard. C’est une fois de plus sans vraiment savoir ce qui nous attendait que nous avons débarqué dans leurs locaux, ou plutôt devant, une étrange librairie de Mangas étant bizarrement à la même adresse…

Ici, pas d’immense vitrine où l’on peut voir ce qui se passe à l’intérieur, un interphone et une réponse hachée et grésillante de l’enseigne. Nous sommes à la bonne adresse, nous entrons et dès les premières secondes, cet article va être compliqué à rédiger ! Sachez juste que la mise en ambiance commence tôt, très tôt.

Après un briefing presque aussi long que ceux d’Immersia, nous constatons que les créateurs de l’enseigne sont fans de jeux de rôles et de GN. La table est recouverte d’équipements divers, nous nous jetons sur nos gilets tactiques et devons choisir entre différents objets, dont des pistolets, des lampes, des lampes UV et… un CD de Britney Spears ! Aucune idée de son utilité et Vincent, notre GM, reste volontairement flou.

Épisode 1 : La jungle

Une mission simple nous attend pour ce premier épisode, nous devons retrouver un espion perdu dans une lointaine jungle.

Après un voyage rapide dans une navette affrétée par l’agence GG, avec notre GM pour pilote, nous arrivons dans un décor totalement incroyable. Si certaines grandes enseignes ont pour habitude de faire créer de très beaux lieux par des décorateurs professionnels, les plus petites font généralement tout à la main et la qualité est un cran en dessous. Mais ici la surprise est totale, d’un niveau jamais vu pour une jungle et son temple, le tout sous au moins quatre mètres de hauteur. Et comme si ça ne suffisait pas, un élément supplémentaire en rajoute encore sur le waouh de la salle et on se demande ce qu’ils nous réservent d’autre.

Malgré la simplicité apparente, ce décor présente de nombreuses caches vicieuses et l’espion qui nous a précédé en a visiblement bien profité. En dignes héritiers du professeur Henry Walton Jones, nous assemblons les éléments et déclenchons le mécanisme qui nous ouvre les portes du temple. Aucune énorme boule en pierre ne se dirige vers nous, aucun pieu en bois empoisonné nous bloque le passage, nous pouvons entrer. L’intérieur du temple est plus brut, et paradoxalement, les énigmes deviennent plus technologiques. La fouille est cependant toujours très importante et si nous arrivons à résoudre certaines énigmes sans en avoir tous les éléments, nous nous retrouvons plusieurs fois bloqués. Les quelques interventions du GM se font avec finesse et nous permettent d’avancer dans le temple. Notre mission initiale est bien loin maintenant…

En bons fans de jeux, les créateurs de GG Escape Game ont souhaité ajouter à la mission principale une quête annexe. Nous devons rapporter des artefacts, mais nous ne savons pas vraiment comment les reconnaître. Soit le brief était volontairement flou, soit nous n’avons une fois de plus pas écouté un passage important. Nous découvrons sur plusieurs objets un élément différenciant, mais sans certitude je récupère le sac d’un ancien explorateur abandonné dans le décor et y ajoute presque tout ce que je trouve. Avec la veste tactique, les lampes, le chapeau d’explorateur piqué sur un cadavre, les sacs, mes déplacements deviennent de plus en plus compliqués.

Après une première sortie, nous décidons de retourner dans la salle pour chercher le dernier artefact et finissons par rejoindre la navette à 45 minutes. Un très long debrief se fait alors avec Vincent et on se rend encore plus compte du superbe travail effectué. Comme pour quelques autres enseignes, notre petit reproche se fait sur le principe de la quête annexe qui fait retomber la pression et coupe les joueurs du rush de la sortie. Nous préférons toujours finir les aventures en état d’excitation intense plutôt qu’en cherchant à résoudre des missions secondaires.

Malgré ce petit détail, cet Escape Game est tout simplement excellent, son décor est de très haut niveau, ses énigmes sont agréables, mélangeant du traditionnel et du plus technologique. Vivement les prochains épisodes !

L’avis de Toma021

Comme l’expliquait Fylo lors de notre dernier test, quelle ne fut pas notre surprise de voir que notre intendant avait réservé deux jungles le même soir. Du coup, c’est un peu compliqué de se faire un avis tant la première avait comblé nos attentes (surtout par rapport aux jungles déjà croisées jusque là). Et pourtant qu’elle ne fut pas notre (bonne) surprise en découvrant la jungle de GG Escape Game. Une entrée digne d’un film d’Indiana Jones. Heureusement que la consigne de ne pas escalader était passée parce qu’une fois dedans ce n’est pas l’envie qui manque. Avec une hauteur impressionnante qui laisse place à un formidable décor. Une fois entré dans le temple, le niveau connait une petite baisse mais heureusement les énigmes et quelques bons mécanismes entretiennent l’effet whaoo.

On peut parler d’un quasi sans faute. Quasi, parce que les décors sont donc un cran en dessous une fois dans le temple et, comme l’a évoqué Smy, l’enseigne mixe enquête principale et quêtes annexes. Et nous on n’aime pas les quêtes annexes. Il faut savoir que celle-ci est très bien intégrée. Si vous accrochez au concept c’est donc juste un plus. Sinon j’ai pas trouvé ça gênant à part que ça casse un peu la pression ressentie pour sortir. Toujours difficile de presser les gens tout en sachant que la quête annexe n’est pas à 100%.

En conclusion je suis d’accord avec Smy : "Malgré ce petit détail, cet Escape Game est tout simplement excellent, son décor est de très haut niveau, ses énigmes sont agréables, mélangeant du traditionnel et du plus technologique. Vivement les prochains épisodes !"

L’avis de Tsokoa

GG Escape Game a soigné ses décors et ce dès l’entrée dans les locaux de l’enseigne. Cette envie de surprendre se retrouve bien sûr encore plus une fois entrés dans l’aire de jeu, ici donc une jungle et un temple maudit forcément très Indiana Jones. Le dépaysement est total avec des détails vraiment bluffant (et même un petit effet wahou), d’autant plus quand les créateurs de la salle nous disent ensuite que tout ou presque est du homemade. Les décors en plus d’être beaux sont également très ingénieux car on nous avait prévenu que la fouille était très présente et effectivement il y avait vraiment matière à faire à ce niveau là sans que cela ne devienne pesant non plus.

De manière générale, cette Jungle de GG est d’ailleurs un escape game bien équilibré niveau fouille, manipulation, énigmes... et dans la difficulté même si l’enseigne annonce 50% de réussite. Cette salle est donc vraiment d’un très bon niveau et il est difficile de lui trouver des défauts. Si on cherche vraiment à chipoter (car on est un peu là pour ça aussi), on pourrait être un peu déçu du scénario assez banal alors que l’enseigne joue sur le côté épisodique et également de la petite frustration d’un léger manque de stress et d’un final qui pourrait être un peu plus en apothéose. Des petites choses qui pourraient d’ailleurs être améliorées prochainement car cette salle est encore très récente et on sent que ses créateurs ont encore le souhait de peaufiner leur jeu. Pour ma part en tout cas ce premier épisode m’a donné envie de voir la suite.

L’avis de Fylo

Arrivé après tout le monde à cause de ma malédiction légendaire avec les vélos parisiens, j’ai pu me mettre en condition en passant une heure et demie à chercher l’entrée de l’enseigne ; une première énigme pourtant pas bien complexe. Je vais finir par croire que c’est moi le responsable de nos piètres prestations en fouille. Du coup, je ne sais pas si cet entraînement fut salvateur, mais je me suis trouvé plutôt efficace une fois entré dans le "vrai" jeu. C’est ça, ou le déguisement de super agent qui m’a galvanisé. Car sachez-le, si vous êtes GM et espérez gagner nos faveurs sans trop d’effort, on aime se déguiser (et pas seulement en escape... mais ce qui se passe dans les soirées Polygamer reste en soirée Polygamer).

L’escape justement, commence sur les chapeaux de roue avec un décor absolument fantastique, bien servi par une hauteur sous plafond plutôt rare dans des locaux parisiens. Et si l’aspect DIY se ressent un peu trop à mon goût dans la première pièce du temple, ce n’est clairement pas le cas de cette jungle plus vraie que nature.
La fouille est assez présente, d’autant plus avec les éléments facultatifs à récupérer, mais reste suffisamment ingénieuse et plaisante pour ne pas devenir bloquante et frustrante.

Enfin, comme mes comparses s’en sont égosillés plus haut (oui, égosillés à l’écrit. Et alors ?), il manque un peu de pression en fin de jeu (quelques effets visuels et/ou sonores devraient arranger cela) et on peut confirmer que les quêtes annexes ne sont toujours pas notre tasse de thé. Mais tout cela n’empêche en rien le coup d’essai de cette nouvelle enseigne, de toucher du doigt l’excellence. GG à eux ! (oui, celle-là était facile)

Le site de GG Escape Game

Toutes les enseignes et salles : Escape Game : Les taux de réussite

Par smy, le 2 juin 2019

 

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ?

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>