Golf Club Wasteland, Covfefe en 3 coups

0

Quoi de plus fun pour les richissimes terriens exilés sur Mars que de venir jouer au golf dans les débris post apocalyptiques de la Terre ?

Je n’aurais jamais imaginé écrire un jour un article sur un jeu de golf, et encore moins sur un jeu de golf Post Apo. Et pourtant, cet improbable Golf Club Wasteland est une petite merveille en 35 parcours.

La terre en ruine est une immense décharge contaminée, sa population la plus riche s’est enfuie à Tesla City sur Mars pour survivre, mais tourne en rond sur cette lointaine planète. En fidèles Trumpistes fans de Golf, ils n’hésitent pas revenir sur terre pour taper quelques balles, vêtus de combinaisons étanches jaunes et de jetpacks.

On incarne donc un golfeur solitaire qui évolue dans ce décor bleuté et faussement inhospitalier, parmi les débris d’une civilisation perdue. Radio Nostalgia From Mars est diffusée en permanence dans nos oreilles, et alterne musiques, interviews d’auditeurs qui regrettent la terre d’avant sa chute et messages de sécurité martienne. Cette bande sonore appuie parfaitement le propos du jeu et renforce incroyablement l’ambiance.

Mais le golf n’est pas qu’un prétexte à la dénonciation politique de notre monde, il est parfaitement réalisé et très fun, tout au long des parcours en extérieur, dans les immeubles ou les sous-sols de la terre. Le gameplay très réduit ne cache pas la difficulté de certains niveaux, qui pourraient presque être du mini-golf tellement le fun prime sur le reste. La totalité des parcours se termine en trois heures, auxquelles il faut ajouter beaucoup d’entrainement pour réussir à le platiner sur PlayStation.

Initialement sorti sur mobiles, ce petit jeu s’adapte parfaitement à nos consoles et fait du bien entre deux gros jeux.

L’avis de Toma021

Si Smy n’a aucun goût quand vous lui demandez son jeu de l’année, il faut avouer qu’on peut lui faire confiance dans la catégorie jeux mous et chiants. Vous pouvez aussi traduire ça par petits jeux d’ambiance. Et Golf Club Wasteland en est la parfaite illustration. C’est le genre de jeu que j’adore, que je déniche sur le store à 5€ (en promo jusqu’au 3 février… oui dépêchez-vous) et qui sont de petits objets ludiques non identifiés. Et si le jeu de golf en soit est déjà plutôt sympa, c’est en effet son ambiance et sa radio qui en font une petite perle pour laquelle je remercie Smy pour la découverte et Demagog Studio pour développer ce genre de jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.