Recherches à la con des internautesenculade chien

J’ai pas vu ça dans Fable 2 moi...

 

Peanut Club, pour une poignée de chameaux

Un million de dollars ! Trois chameaux ! Quatre chameaux ! Cinq cacahuètes ! 5 cacahuètes une fois… Cinq cacahuètes deux fois… Cinq cacahuètes trois fois… Adjugé vendu !

Peanut Club est un jeu d’enchères. Enchères à la criée pour trois à six joueurs. C’est à dire qu’il n’y a pas d’ordre de tour, tout se fait en temps réel, tout le monde parle (ou gueule pour être tout à fait exact) en même temps et tant qu’un joueur fait une proposition les enchères continuent. L’ambiance est donc bruyante et survoltée. Si vous vous disputez avec vos voisins parce que vous faites trop de bruit c’est Henri Kermarrec et l’équipe de Lumberjacks Studio qu’il faut remercier. Si vous aimez les illustrations, c’est Kevin De Castro qu’il faut féliciter.

Vous êtes des collectionneurs (représentés par des cartes) et vous êtes là pour vous offrir des objets improbables qui sentent bon la geekerie et la pop culture (7 boules de cristal, une borne Pac-Man, Une DeLoreane…). Au début de chaque tour un lot, allant de un à trois d’objets, sera révélé. C’est pour ce lot que vous allez devoir vous battre. Pour faire l’acquisition de ses inestimables pièces de collection vous aurez en main des cartes de trois monnaies différentes (Dollars, chameaux, cacahuètes) ayant une valeur allant de un à cinq. Ces monnaies vont voir leur cours fluctuer tout au long de la partie. Si en début de partie les Chameaux sont au plus haut, il n’est pas impossible que tout change brusquement si un joueur décide par exemple d’utiliser un jeton pouvoir pour faire grimper la valeur des cacahuètes. Parce que oui, pour pimenter le jeu chaque joueur possède cinq jetons pouvoir utilisables quand bon lui semble. Ce peut être un jeton “Niet” qui rend inutilisable un type de monnaie pour l’enchère en cours ou le jeton Abracadabra qui double la valeur d’une carte monnaie.

La partie se termine dès qu’il n’y a plus d’objet en jeu ou que tous les joueurs n’ont plus de monnaie. Pour compter les points c’est assez simple. Chaque objet appartient à un ou plusieurs types (Moderne, Oeuvre d’Art...) représenté par un symbole. Pour chaque groupe de trois symboles identiques un joueur marque trois points. Les symboles Luxe et Antique rapportent un point supplémentaire. Les acheteurs compulsifs que vous incarnez ont également un symbole sur leur carte. C’est le type d’objets qu’ils affectionnent particulièrement. Pour chaque symbole identique à celui de cette carte c’est un point de plus.
Le joueur qui a le plus de points remporte la partie.

A moins de détester le genre il est impossible de ne pas s’amuser en jouant à Peanut Club. Il règne autour de la table une ambiance un peu folle et complètement improbable. Les règles sont extrêmement simples et expliquées en cinq minutes. Les parties sont très courtes. Ce qui compte ici c’est l’ambiance... en début de partie tout du moins. On se prend assez vite au jeu de la stratégie et du bluff affin de rafler les plus beaux lots. Difficile tout de même de garder une ambiance studieuse plus de deux minutes. Le jeu parfait pour réveiller tout le monde après une raclette un peu lourde à digérer.

Par Nachcar, le 26 septembre 2018

 

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ?

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>