Citation

Gran Turismo c’est pas si réaliste que ça, un virage en épingle en quatrième sur ma Clio et bah ça ne passe pas

 

Mission Eclipse VR 4D – Escape Lab

Parce qu'il faut bien vivre avec son époque, nous avons abandonné la notion de matériel pour explorer les confins de la Réalité Virtuelle, le temps d'une grosse demi-heure dans l'espace !

Après Objectif Mars, la Station Athena et l’Odyssée, on s’est trouvé une passion pour les voyages dans l’espace. Du coup, lorsque nous avons appris que The Escape Lab cherchait à monter une équipe de quatre experts pour retrouver la mission ECLIPSE-1, dont on est sans nouvelle depuis qu’elle orbite autour de Carthage, nous n’avons pas hésité à déposer notre CV de sauveurs de l’humanité.

Nos exploits n’étant pas passés inaperçus, nous avons bien évidemment été sélectionné pour intégrer la mission de sauvetage, ingénieusement baptisée ECLIPSE-2. Et après un voyage de trois longues années (pendant lesquelles on a fait que pioncer en cryopod, soyons francs), nous avons abordé le vaisseau en perdition. Arnachés comme des joueurs de Laser Tag (backpack sur le dos, capteurs aux pieds, manettes en mains et casque vissé sur la tête), nous nous sommes répartis en deux groupes de deux. Smy et moi sommes partis explorer le vaisseau abandonné, pendant que Toma et Jelypat se la coulaient douce devant les écrans de contrôle (et se sont pourtant permis d’être à la bourre pour le rendez-vous final). Nous avions 35 minutes devant nous, il nous en a fallu un peu moins de 32 pour ajouter un énième succès à notre palmarès.

L’avis de Fylodindon

Les plus observateurs d’entre vous remarqueront peut-être que j’ai classé cet article sous le hashtag #EscapeGame, mais également #JeuxVideo ; alors que la plupart d’entre vous n’auront même pas remarqué qu’il y avait des hashtags sur nos articles, on ne va pas se mentir. Ce n’est pas innocent, c’est que la frontière entre ces deux mondes n’a jamais été aussi ténue qu’ici. En effet, en considérant cette mission Eclipse comme un Escape Game classique, vous risquez d’être déçu. Déjà parce que la manipulation n’est pas réelle et donc assez grossière (comprenez qu’il n’y a aucune action méticuleuse à entreprendre). Ensuite parce que l’interaction avec vos coéquipiers est limitée à la voix. Enfin parce que l’environnement est intégralement virtuel... vous et vos coéquipiers compris. On a un peu l’impression d’évoluer dans un puzzle game en vue FPS, type The Turing Test.

Ceci pris en compte, et au-delà de l’émerveillement de cet univers franchement réussi, on s’amuse réellement à évoluer en virtuel. On passera outre les quelques bugs d’affichage, surtout dans la modélisation de nos avatars (je n’avais pas de pied, par exemple), pour ne retenir que la prouesse technique. On s’y croirait presque, notamment grâce à l’ambiance sonore qui nous accompagne et les sensations simulant les déplacements mécaniques (ascenseurs, nacelle...). Notez d’ailleurs que le jeu est garanti sans les nausées du motion sickness, qu’on peut parfois ressentir avec un casque VR.

Pour ma part, je regretterai tout de même l’extrême facilité de l’aventure, d’autant plus que j’ai trouvé que, paradoxalement, notre GM nous aidait beaucoup trop. A certains moments, on a aussi un peu tendance à se marcher sur les pieds, bien que l’on soit en équipe de deux. Ce qui me fait penser que ce jeu gagnerait sans doute à se jouer à deux, et non à quatre (mais le tarif exploserait sûrement). Enfin, je trouve l’aventure un poil trop courte. J’aurais forcément aimé découvrir plus de choses, être entraîné dans une histoire plus riche. Mais là encore, c’est sans doute une histoire de coût ; et peut-être aussi par principe de précaution sanitaire. Toujours est-il que je ne sais pas si, dans l’espace, on nous entend crier. Mais en tout cas, on a dû nous entendre nous marrer depuis la Terre...

L’avis de Smy

Cet Eclipse VR est-il un Escape Game ou une expérience visuelle et narrative ? Si tous les codes de l’escape sont présents, les énigmes, le temps limité, l’interaction entre joueurs et bien sûr l’évasion, ce jeu ne peut être simplement comparé aux autres aventures. Si je me limitais à ces domaines, mon avis serait critique, les énigmes sont très basiques et la VR fait perdre la proximité avec ses coéquipiers.

Mais cette expérience est bien plus que cela, vous pénétrez dans un monde qu’aucune salle physique ne peut réaliser. Bardé de capteurs, casque sur la tête, vous évoluez dans un univers de science-fiction très beau, un Dead Space rien qu’à vous. Le jeu en devient contemplatif et c’est clairement une réussite.

Vous avez une liberté de mouvement totale, aucun câble ne relie votre équipement VR à l’extérieur, et l’utilisation de l’espace physique est étonnante. Alors que vous évoluez dans une pièce assez petite, la conception du jeu vous donne l’impression d’être dans un immense vaisseau. Coté scénario, c’est effectivement très simple, trop simple, mais on imagine assez bien ce que pourrait donner cette technologie avec une histoire plus travaillée, voir effrayante.

Si vous aimez comme moi les Escapes pour le plaisir de jouer avec vos potes, de vous retrouver, de réfléchir ou déconner ensemble, cette mission vous frustrera peut-être. Mais si vous voulez découvrir quelque chose de différent, que vous ne cherchez pas à comparer avec des rooms réelles et surtout, si vous arrivez à vous immerger, à plonger dans la beauté des lieux, vous devriez aimer !

L’avis du bossu Toma021

Alors pour commencer (et pour répondre aux attaques sur notre efficacité), il faut savoir que j’ai commencé l’aventure dans le corps d’un bossu. Avec une synchronisation "étrange" de mon avatar. Du coup il n’est pas toujours facile d’appuyer sur un bouton virtuel quand notre bras n’a pas forme humaine.

Sinon pour revenir à notre mission, l’expérience offerte par Eclipse VR est bluffante. Qu’on se mette d’accord, seuls les handicapés du bulbe trouveront le challenge proposé compliqué. Mon neveu de 4 ans résout probablement des énigmes bien plus complexes mais ce n’est absolument pas ce qui importe ici. On parle bien d’expérience parce que vous allez vivre un vrai passage de film de SF comme si vous y étiez. D’ailleurs vous y serez. Le tout avec un scénario bien ficelé (qu’une fois de plus on n’a suivi qu’à moitié mais ça c’est notre faute comme toujours). Et en plus les "manipulations" sont précises et plaisantes. Du coup je ne peux que vous conseiller d’aller expérimenter votre carrière d’astronaute futuriste.

L’avis de Jelypat

2ème expérience de VR, après mk2vr (Mk2 bibliothèque), Mission Eclipse est ma première expérience d’un Escape Game en VR. Je dois reconnaître que je ne savais pas à quoi m’attendre. Pour faire simple, j’ai beaucoup aimé cette expérience même si finalement nous ne sommes pas vraiment dans un Escape Game.

Le brief plutôt classique pour un Escape Game de science-fiction, ne m’émeut pas vraiment : il y a fort longtemps, dans une galaxie éloignée, une équipe de scientifiques a disparu. « Vite, allez les chercher, vous êtes nos meilleurs atouts ». En réalité, j’écoute à peine, je n’ai qu’une envie (et je crois que le reste des Polygamer aussi) : enfiler ces superbes combinaisons de VR qui me rappellent mes premières expériences de Laser Game (#1990).

Après avoir enfilé les combinaisons, on avance à l’aveugle dans la salle. Le calibrage est légèrement laborieux mais rien n’entame notre bonne humeur, certainement pas l’aspect simiesque volant de Toma, ou le coté cul de jatte de « Dindon » (Fylo change de nom pour 2018, tenez le vous pour dit)

Une fois le casque activé, je dois reconnaître que je suis assez bluffé ! C’est beau, très beau et oui, nos interactions avec l’univers fonctionnent : tendre la main pour appuyer sur des boutons, ramasser des objets, marcher tout simplement... Autre aspect bluffant, c’est grand, tout du moins nous avons la sensation que c’est grand. Nous sommes dans un vaisseau spatial, avec 4 étages et ça fonctionne, on est dans le futur du jeu vidéo, c’est beau, c’est grand, c’est fun.

Après quelques énigmes pas très compliquées, nous avons réussi à finir la mission. Nous sommes effectivement un peu loin d’un escape game classique. Nous aurions pu avoir la même expérience chacun chez soi avec la même combinaison. Le fun de l’escape game disparaît un peu : on peut certes faire les cons mais l’expression des visages disparaît. Smy a évoqué le fait que la VR « introduisait de la distance entre les joueurs » et c’est assez vrai, ne pas voir la tête, les expressions, le désespoir parfois (ok pour moi quand je demande des indices au GM) face à une énigme compliquée… c’est différent.

Mais j’ai quand même passé un excellent moment, et je conseille l’expérience à ceux qui sont curieux de voir ce que pourrait être, non pas le futur des Escape Games mais le futur du Jeu vidéo. Cette expérience me donne envie de faire un parallèle avec toutes les technologies censées nous rapprocher… mais qui nous éloignent. Vous avez 3h…

Le site de Escape Lab

Toutes les enseignes et salles : Escape Game : Les taux de réussite

Par Fylodindon, le 4 janvier 2018

 

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ?

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>