Molyneux s’en va

8

Figure emblématique du jeu vidéo et partenaire de choix pour Microsoft depuis la première Xbox, Peter Molyneux a des envies d’indépendance.

Ils ont beau faire les malins, balancer de nouvelles images de Fable The Journey qui n’intéresse personne, ou annoncer Fable Heroes qui ne ressemble à rien, Lionhead est bel et bien au plus mal.
Molyneux-2.jpg

Déjà la semaine dernière, ce sont quelques grands pontes du studio anglais (Directeur artistique, directeur de production et directeur technique) qui partaient rejoindre leurs ex-collègues, fondateurs d’Another Place Productions.

001-796.jpg
Moi aussi, si j’avais crée une licence sympa et qu’elle était devenue ça, je me serai barré !
Aujourd’hui, c’est donc au tour de Peter Molyneux de quitter le navire en perdition, comme un capitaine de chez Costa Croisières, pour retrouver lui aussi un ancien collègue, le fondateur de 22 Cans, Tim Rance.

Quelque part, ce départ signe la fin d’une époque.

002-770.jpg
Et voilà, encore un gamin qui va devenir orphelin !
Celle de Fable bien entendu (même si la licence va perdurer au moins le temps de deux spin-off pourris), mais aussi et surtout celle de la Xbox, qui rame tant bien que mal depuis que la firme américaine a tout misé sur Kinect, sans jamais obtenir le moindre résultat.

Quand on voit que les meilleurs exclues de la 360 (pour ne pas dire les seules), se trouvent sur le Xbox Live Arcade, tu m’étonnes que les développeurs préfèrent se barrer voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

8 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.