Les bananes d’or du jeu vidéo 2010

8

Les tant attendues Bananes d’or du jeu vidéo sont là, comme chaque année à la même période, parce que les remises de prix classiques c’est toujours aussi naze.

Nous déclarons ouverte la troisième cérémonie des Bananes d’or : Les bananes d’or du jeu vidéo 2010. Sur les mêmes bases que celle de 2008 et de 2009, dix catégories à la con présentées par dix hôtesses de choc (enfin, bon, cette fois y a des hommes dans les hôtesses mais c’est une idée de Nachcar…) qui viennent remettre dix prix (superbes statuettes en or sculptées par l’immense Baba) amplement mérités à des jeux qui auront marqués l’année à leur façon. La rédaction a bien évidemment choisie les vainqueurs dans le sang et la douleur (car nous ne sommes jamais d’accord, surtout Fylodindon et K.mi). PS : Si vous voulez que les Bananes d’or 2011 se fassent sur la nouvelle version du site, engueulez encouragez Tsokoa.

Le bug le plus merdique de l’année (prix remis par Denis Chatelier, le premier homme double greffé des mains)

  • NewVegas.jpg
    New Vegas, l’usine à bugs ultime.
    Dans Red Dead Redemption, on a eu un bug où un PNJ servait de cheval.

  • Dans Fallout : New Vegas, on a vu un chien faire du Moonwalk.

  • Dans FIFA 11, y a des joueurs qui disparaissent de l’effectif.

  • *Outsider : Cette année le choix a été extrêmement difficile avec les trois jeux cités qui offrent des bugs à l’infini mais aussi des outsiders de luxe blindés comme Alpha Protocol ou encore Gran Turismo 5.

    L’idée la plus stupide et donc la plus indispensable de l’année (prix remis par le Professeur Choron, notamment inventeur de la table basse sexy, qui revient d’entre les morts juste pour nous.)

  • DeathSpank.jpg
    DeathSpank est hilarant, tout simplement.
    Dans Deathspank, pour transporter les orphelins disparus que l’on doit retrouver on a un… sac à orphelins.

  • Bayonetta a des flingues à la place des talons et ses cheveux lui servent de tenue.

  • Dans Mass Effect 2, y a des bouquins de cul extra-terrestre (qu’on peut même pas lire).

  • *Outsider : Dans Vanquish on peut s’allumer une clope en étant à couvert et même la jeter pour faire diversion.

    La déception perverse de l’année (prix remis par Miss France 2011, Geneviève n’est plus là et toujours pas de concours de tee-shirt mouillé à l’élection…)

  • HeavyRain.jpg
    Non, ce n’est pas un mini QTE pour enlever la culotte de Madison…
    Lara Croft n’est toujours pas nue dans le dernier Tomb Raider (the Guardien of Light).

  • Il y a de l’érotisme gentillet, mais pas de pornographie dans Bayonetta.

  • Heavy Rain ne propose aucun QTE sexuel, à quoi ça sert de mettre des QTE alors ?

  • *Outsider : Enslaved porte mal son nom selon notre lectorat sado maso, Ezio d’Assassin’s Creed : Brotherhood escalade des poutres mais ne montre jamais la sienne au grand dam de notre lectorat gay et féminin.

    La feinte de l’année (prix remis par Tony Parker, qui a bien feinté Eva Longoria mais pas assez)

  • GT5.jpg
    Notez les moulures en plastoc et l’arrière des roues…
    Fable 3 a enfin un scénario. Génial, Lionhead a fait un grand jeu ? Non, ils ont modifiés les à-côtés (expressions, évolution etc) en les rendant beaucoup moins drôles et pratiques.

  • NBA Elite 11 va concurrencer NBA 2k11 et offrir en bonus le reboot de NBA Jam ? Non il est tellement nul qu’il a été annulé juste avant sa sortie.

  • Gran Turismo 5 « the real driving simulator » de ouf super pointu s’est servi d’AutoArt (une entreprise de petites voitures à la Majorette) pour s’aider à modéliser les voitures au point de faire le dessous de certaines caisses au millimètre près identique, logo d’AutoArt et moulures en plastoc comprises…

  • *Outsider : Mass Effect 2 promettait des temps de chargement révolutionnaires qui sont au final de simples écrans de chargement plus longs et plus nombreux que la feinte des ascenseurs du premier…

    L’I.A. la plus pourrie de l’année (prix remis par Eve Angeli (qui revient pour la deuxième fois dans les Bananes d’or), qui a une superbe intelligence artificielle)

  • AlphaProtocol.jpg
    En même temps dans Alpha Protocol les phases de shoot sont tellement horribles qu’on les évite.
    Dans Gran Turismo 5, l’I.A. est tellement mauvaise que si vous êtes à l’arrêt au milieu d’un circuit, lorsque les adversaires arrivent à votre niveau ils vous rentrent systématiquement dedans au lieu de vous contourner…

  • Dans Call of Duty : Black Ops, les alliés ne tirent jamais sur les ennemis même lorsqu’ils sont à découvert ou qu’ils rushent dans le tas…

  • Dans Alpha Protocol, affronter les PNJ c’est un peu comme faire face à des piquets qui ont des flingues.

  • Le licenciement de l’année (prix remis par Bobby Kotick, patron d’Activision, juste parce qu’on espère qu’il y aura de la baston)

  • MW2.jpg
    Derrière ce bon FPS se cache pression, impayés, mise sur écoute et harcèlement. En fait Infinity Ward aurait du faire un jeu sur la vie de son studio.
    Les deux fondateurs d’Infinity Ward se sont fait virer par Activision pour « insubordination et sédition » au terme d’une épique histoire d’interrogatoire et chahut enfermés dans des bureaux sur écoute. Depuis, 38 employés d’Infinity Ward ont portés plainte contre Activision pour le refus d’un versement de près d’une centaine de millions de dollars de primes en tout et pour avoir forcé le studio à développer un certain « Modern Warfare 3 » alors qu’ils ne voulaient pas… Est-il vraiment nécessaire d’opposer un autre candidat à ça ?

  • Le copié collé de l’année (prix remis par le sosie de Kad Mérad, il lui ressemble en moins bien.)

  • Crackdown2.jpg
    Dire que Realtime Worlds aura abandonné l’idée de faire un Crackdown 2 pour faire APB…
    Super Street Fighter IV, qui n’est que le premier d’une lignée de douze titres basés sur Street Fighter IV, avec des personnages en plus et des réajustements techniques à la limite du simple patch..

  • Skate 3, le copié collé de Skate 2 qui lui-même était copié collé de Skate… [ad libitum]

  • Crackdown 2, le même que Crackdown avec des zombies en plus et du fun en moins.

  • Le jeu sous licence qui aurait pu avoir un tout autre nom de l’année (prix remis par Fylodindon, licence Jacques Dessange)

  • SCC.jpg
    Splinter Cell : Conviction ne nous aura pas convaincu (hahahah).
    Splinter Cell : Conviction qui transforme une série d’infiltration mythique en un jeu d’action mou et bancal.

  • Prince of Persia : Les Sables Oubliés qui abandonne la magie des mille-et-une nuits des Sables du temps pour une ambiance gothico-terne à faire passer Twilight sur télé monochrome pour un épisode de Casimir sous acide.

  • Castlevania : Lords of Shadow et ses personnages à qui on a arbitrairement donné des noms Castlevaniesque histoire de nous faire croire qu’il ne s’agit pas d’une simple récupération marketing.

  • Le salon de jeux vidéo le plus raté de l’année (prix remis par Hugh Hefner et ses playmates, qui ne ratent jamais l’organisation d’une fête)

  • FJV-2.jpgLe Festival du jeu vidéo qui est passé d’un festoche important avec des titres pour la première fois jouables en France à un festoche presque inexistant, complètement effacé par le festival des jeux dédié aux jeux de société (qui se déroule chaque année en même temps au même endroit).

  • Le Micromania Games Show qui s’étalait sur plusieurs journée, avec des jeux en avant-première française devenu un festival fantomatique dont personne n’était au courant de l’organisation, sur une seule journée, et dédié exclusivement aux bons clients…

  • Le Paris Games Week qui s’il avait des jeux en avant premières française ne proposait pas d’exclu mondiale (avec le SELL qui organise on pouvait s’attendre à un E3 français merde) et qui en plus avait un côté people assez fatiguant (fallait pas reprendre ça de l’ancien E3 les gars).

  • Le plagiat de l’année (prix remis par Arthur qui avait carrément plagié le générique et le plateau du Late Late Show (émission américaine) pour sa nouvelle émission sur Comédie !).

  • MoH.jpg
    Y a des jeux on sait dès leur annonce qu’ils seront nazes, Medal of Honor en faisait parti.
    Medal of Honor, une contrefaçon taiwanaise (donc de vraiment moins bonne qualité) de Modern Warfare.

  • Le PS Move, copie conforme de la Wiimote en un peu plus précis. Le plagiat de Nintendo par Sony est une institution dans l’histoire des périphériques.

  • Kinectimals, copie de l’EyePet mais en pas pareil (on vous a gaulé quand même)

  • Bonus

    InFamous2.jpg
    Ceci est, normalement, le look définitif de Cole pour InFamous 2.
    Prix d’honneur de l’indécision remis à Sucker Punch, pour le futur InFamous 2 : Ils changent le look de Cole (nommé en 2009 parmi « les personnages au charisme le plus moulesque de l’année » pour InFamous) pour le faire devenir un genre de membre de boys band cliché, ensuite ils gardent le même perso mais lui rajoutent plus de cheveux, puis finalement ils lui redonnent son apparence d’origine quelques mois plus tard, et en fin de compte encore quelques temps après ils remodifient légèrement le personnage…

    Et pour vos beaux yeux, voici l’Interlude Nichons de l’année (choisi arbitrairement par K.mi), celui d’une des semaines du mois d’octobre dernier :

    8 Commentaires
    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.