L’annonce de la Xbox One pour les nuls

103

Tout ce que vous voulez savoir sur l’annonce de la nouvelle Xbox sans avoir besoin de comprendre l’anglais, sans avoir besoin de vous taper une vidéo en stream qui plante, sans avoir besoin de vous coltiner une rédaction filmée à la webcam en chaussettes et sans avoir besoin d’être un nerd qui se masturbe sur les specs de sa machine.

19 heures (heure française), hier, Microsoft présente devant un parterre de journalistes sa nouvelle console à Seattle. Tout comme pour l’annonce de la PS4 chez Sony on se met bien.

Salle évidemment comble, le VRP en chef débarque et se touche la nouille sur scène en repensant à voix haute à la Xbox 360.

Dans une vingtaine de jours il y aura la conférence E3 de Microsoft, il n’oublie pas de dire que pour l’occasion ils y dévoileront énormément de choses sur la prochaine Xbox. Du coup personne ne sait trop ce qu’on fout là à regarder cette conférence à part pour voir des gens de la firme se masturber mais on s’y attendait.

logo-xxx.jpg
Ca commence en branlette, comme d’hab’.

10 minutes plus tard, une fois qu’il a joui, il parle enfin concrètement de la prochaine Xbox et balance son nom : la Xbox One. A l’époque de la révélation du nom de la Xbox 360, les génies du marketing ne voulaient pas l’appeler « Xbox 2 » parce que PlayStation en était à la PS3 et du coup aux yeux du grand public ça faisait beaucoup plus petite bite. Aujourd’hui face à la PS4, c’est vrai qu’une Xbox One ça fait vachement plus évolué… Une vidéo est lâchée où on l’observe sous toutes les coutures, et des gros mots sont prononcés : on nous la vend comme une machine à tout faire multimédia.

Elle ressemble à un gros rectangle noir aux lignes bien droites, on a immédiatement envie d’y enfourner une VHS. D’autant qu’elle fait la même taille que nos vieux magnétoscopes. Le nouveau Kinect est toujours un périphérique externe sauf qu’il ressemble pour sa part à… Une VHS bien balèze. La manette est une évolution légère du très bon pad de la 360 mais avec des gâchettes plus grosses. En fait Microsoft est juste en train de faire un gros doigt au marché japonais. « Ha vous voulez pas acheter nos consoles ? Ok rien à foutre, on vous donnera pas envie d’acheter la prochaine. »

WB132187669_1.jpg
La Xbox One…

Sans_titre-1-6.jpg

vhs_png_by_subliminal2012-d51zjbq.png
Le Kinect 2.0, vue de dessus.
En fait non, ce n’est pas un magnétoscope, c’est une Freebox. C’est en tout cas ce que laisse penser la présentation du nouveau type sur scène. Pendant 10 minutes qui paraissent des heures, il commande vocalement la Xbox One à l’aide de Kinect pour regarder la TV, changer de chaîne, mater un film, revenir sur la TV, revenir sur le film, ouvrir une fenêtre internet, allumer Skype et faire un chat vidéo sur le côté de l’écran pendant qu’il mate un film, lancer un jeu, revenir sur une chaîne, aller dans ses favoris etc, le tout sans lag. Ah ça pour faire du sexe en visioconférence tout en matant en même temps du porno sur le même écran ça va être pratique. Ensuite il change de chaîne, lance internet, revient sur le film, sort son smartphone pour interagir avec une fenêtre présente à l’écran, lance le programme TV interactif… Et vas-y que « Xbox go home », « Go to the guide », « Game », « ESPN ». Go fuck yourself oui. Tout le monde a dû y penser dans la salle mais personne n’a gueulé « Xbox Off » pour lui planter son délire. A un moment il lance même un match de foot américain à la TV et ouvre en même temps une appli de « fantasy football » qui va interagir en direct selon l’évolution du match. En fait Microsoft est juste en train de faire un gros doigt à tous les continents non américains.

freebox-rc3a9volution.png
On déconnait, c’est ça la Xbox One.

Et sinon les jeux c’est quand ?

Un nouveau VRP au charisme de moule remplace l’autre. Lui son kiff c’est de parler des specs. BluRay, disque dur de 500 Go, allume cigare, boîte à bonbon, radiateur. Il fait la même pour le nouveau Kinect qui est désormais capable de reconnaître la personne qui s’en sert et de savoir quel périphérique elle utilise pour se servir de la console. Kinect reconnait désormais bien plus de points du corps humain, pour preuve il baisse son pantalon et commence à faire l’hélicoptère avec sa bite, sur l’écran de la console le menu tourbillonne.

Quand je reprend mes esprits après une telle émotion, un type de chez EA est là. Il parle des prochains FIFA, UFC, Madden et NBA Live (qui devrait sortir en 2033 pour ce dernier, avant d’être annulé parce que NB2k33 sera vachement mieux). FIFA 14 aura du contenu exclusif à la Xbox One concernant le mode FIFA Ultimate Team. Un mode très populaire ces dernières années, nous sur Polygamer on le considère comme le mode le plus à chier du jeu. Du coup là comme ça, on se met à zapper sur M6 pour voir si Scènes de Ménage a commencé.

scenes-de-menages-1-C-cile-ROGUE-M6-web.jpg
C’est mieux qu’une conférence d’annonce de console, vous vous rendez compte ?

Quand on revient sur la conférence, un gorille nain humanoïde et à l’élocution proche de celle de Paul-Lou Sulitzer post AVC s’exprime. Il lance un trailer, c’est Forza Motorsport 5. Rien de transcendant.

sulitzergagnant2007.jpg
Big Up Paul-Lou !

Vient un teaser du prochain Remedy, Quantum Break. On ne voit presque rien du jeu, par contre on assiste à de la prise de vue réelle. Normal, il y aura un jeu et une série en parallèle pour le bousin, le tout en exclu sur Xbox One.

Le gorille nain balance « il y aura 15 jeux exclusifs à la Xbox One dès sa première année de commercialisation dont 8 seront de nouvelles IP ». Ca me laisse dubitatif, parmi tous ces jeux combien seront des étrons pour Kinect ? Je table sur 10. On verra bien à l’E3.

gabon1743compuy3.jpg
Phil Spencer.

Une meuf débarque, c’est l’ancienne patronne de la chaîne de TV CBS. J’ai comme l’intuition qu’ils vont encore parler TV d’un seul coup. Une meuf de 343 industries la rejoint, ça doit être le moment quota de Microsoft. Elles annoncent une série en prise de vue réelle sur Halo dirigée par Spielberg (sûrement à la production) et qui sera diffusée en exclu sur Xbox One. Une pensée me vient pour Peter Jackson (les vrais savent).

Pour conclure, un mec d’Activision jarte les gonzesses qui seront restées sur scène à peu près 23 secondes (les quota ça va bien) et dit en gros que les DLC de Call of Duty : Ghosts seront des exclu temporaires Xbox One (ah ouais ok, les voilà les exclu…). Vient alors un trailer du jeu et des comparatifs. C’est pas moche mais rien de bien ouf non plus. Le point central des vidéos est la précision de la modélisation des chiens… Mais dites donc c’est de plus en plus attirant Call of Duty

Berger_allemand_en_montagne_2.jpg
Call of Duty : Ghosts, la passion du berger allemand.

La Xbox One est annoncée mondialement pour la fin d’année, sans plus de précision.

Sans_titre-1-6.jpgFIN

C’était encore plus chiant que la conférence d’annonce de la PS4. Cumulée à la conf’ d’annonce de la WiiU de l’époque, où personne n’avait compris s’il s’agissait d’une nouvelle console ou non, on atteint des sommets historiques…

PS : Concernant le système anti-occasion, Wired a eu les infos suivantes (soi-disant auprès de Microsoft) : chaque jeu nécessitera obligatoirement une installation sur le disque dur qui devra être relié à un profil unique. Pour chaque installation du jeu sur un autre profil, il devra y avoir une compensation financière de la part du joueur. Un peu comme les pass online inventés par EA – que EA a d’ailleurs décidé d’abandonner tant les joueurs étaient contre – sauf que là ce serait visiblement pour la totalité du jeu… Microsoft de son côté affirme simplement pouvoir permettre aux joueurs d’échanger et de revendre leurs jeux sur Xbox One (ce qui n’exclu pour le moment en rien le système de pass payant pour l’occaz’).

Microsoft a aussi implémenté un système de développement en cloud non obligatoire pour les développeurs (il permet d’attribuer des tâches de calcul dans le cloud au lieu de les attribuer à la console), mais qui en cas d’utilisation de leur part devrait ici obliger les joueurs à être connectés en ligne en permanence. Tout comme le dernier Sim City par exemple. En dehors de cet aspect, nous devrons tout de même être connectés en ligne non pas en permanence mais régulièrement (on parle de toutes les 24 heures)…

Enfin, la rétrocompatibilité de la Xbox One avec la Xbox 360 n’aura pas lieu. On pourra transférer ses Achievements, son profil etc, mais pas jouer à ses jeux 360 (jeux du XBLA compris).

Bizarrement les infos les plus difficiles à avaler n’ont pas été abordées lors de la conférence…

103 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.