Des jeux de société dans nos jeux vidéo

8

Vous commencez à le savoir, sur POLYGAMER, on ne parle que de ce qu’on aime et de ce qui nous intéresse. Eh bien moi, en plus des jeux vidéo, j’aime les jeux de société. Deux passions qui depuis quelques années se rencontrent grâce aux divers plateformes de téléchargement (PS Store ou Market Place pour ne citer qu’elles). Mais pas que…

Juste une mise au point

monopoly_electroniqu_.jpg
Monopoly, le jeu auquel on a tous joué étant petit et qu’on a pas envie de retoucher une fois adulte.
Tout d’abord, faisons une petite mise au point. Je vais vous parler ici de jeux de société certes, mais pas de n’importe lesquels. Si comme mes ignares d’amis rédacteurs de Polygamer le jeu de société se limite pour vous au 1000 Bornes, sachez qu’il existe une foultitude de jeux malheureusement méconnus du grand publique. Il ne sera donc pas ici question de Monopoly ou autres Qui-est-ce ? (bien que le premier se soit vu porté sur console et PC à maintes reprises) mais plutôt de ces jeux que l’on ne trouve pas en grandes surfaces (ou rarement) mais dans de petites boutiques spécialisées. De ces jeux peu ou prou connu qui mériteraient pourtant de l’être. Je ne vais d’ailleurs pas véritablement parler de ces jeux mais plutôt des différentes façons permettant d’assouvir virtuellement cette passion. Mise au point terminée… Ah non, dernière petite chose, pour ceux qui auraient envie de découvrir ces fameux jeux plus en profondeur, je leur conseil de visiter le superbe site qu’est Tric Trac. Une véritable mine d’or !

pic436389_md.jpg
Horreur à Arkham, un bon gros jeu qui prend de la place et du temps.
pic464306_md.jpg
Small World, un jeu de conquête de territoire qu’il est bon.
descent04.jpg
Descent, un autre très gros jeu pour les nostalgiques du mythique HeroQuest.

Des jeux de société en jeux vidéo ?

xbox360_uno.jpg
Uno, le jeu qui à tout accéléré sur console.
Depuis toujours, des jeux de société se trouvent adaptés sur console et PC. Mais depuis peu le mouvement s’est accéléré grâce au succès d’un jeu grand public: le UNO. Lors de son arrivée sur le Xbox live arcade, le jeu a fait son petit effet sur la communauté des consoleux et reste encore à l’heure actuelle l’un des jeux live arcade les plus joués. Il n’a donc pas fallut attendre bien longtemps avant de voir débarquer sur les différentes plateformes de téléchargement un bon paquet de jeux de société tel que Carcassone, Les colons de catane, Les aventuriers du rail et plusieurs autres disponibles ou à venir (mmmhhh Dungeon Twister !). On voit même régulièrement des jeux de société dans un jeu vidéo. Je pense par exemple aux Pub Games de Fable 2. Certes ce ne sont que des jeux de hasard mais cela prouve tout de même que le JdS (oui j’abrège un peu parce que jeu de société je vais l’écrire un paquet de fois) a la côte.

t2r-xbox-screenshot1.jpg
Bien qu’il se foute royalement de ma gueule, l’ami Fylo passe des heures sur le sympathique Les aventuriers du Rail.
pandemic_screen.jpg
Une version du jeu coopératif Pandemic sous Vassal.
Tannhauser_zuntzu_preview.jpg
Tannhauser version ZunTzu.

Si sur nos machines de salon les jeux de société sont de plus en plus nombreux, nous somme bien loin de ce que peuvent proposer les PC et ce depuis bien plus longtemps. En effet, en plus des jeux à l’unité (en boite ou en téléchargement) il existe des sites qui proposent des adaptations de jeux jouables en ligne. On peut par exemple jouer à de nombreux jeux sur des sites tels que BrettspielWelt (le meilleurs et le plus complet) ou Jeux sur un Plateau. Mieux encore, il existe des logiciels dédiés à ce loisir. C’est le cas de Vassal ou Zuntzu. Deux logiciels qui permettent de créer des tables de jeu virtuelles et en temps réel. Le plus fort c’est que ce sont les joueurs qui créent les « boites de jeux » virtuelles à partir de leurs jeux bien réels. Vous vous doutez donc que le choix de boite est plus que colossal et tout ça gratuitement.

Des jeux vidéo en jeu de société ?

nintendo-monopoly.jpg
Il existe même un Monopoly Super Mario…
Si de nombreux jeux de société se voient adaptés sur support numérique, il en est de même dans l’autre sens. En effet, plusieurs jeux vidéo se sont vus ou vont être jouables sur un beau plateau en carton. Alors le Monopoly n’échappe pas à la règle avec sa version Super Mario mais certains « portages » peuvent surprendre et donner de très bon résultats ludiques (contrairement aux adaptations de JV sur grand écran qui donnent dans 90% des cas d’infâmes bouses). Doom 3 par exemple est un très bon jeu respectant l’univers du titre. Dans un autre registre mais tout aussi bon, Starcraft le jeu de plateau transpose les mécanismes de ce grand RTS sur table avec brio.

doom.jpg

scarcraft_plateau.jpg
Du PC au plateau SarCraft est toujours aussi bon.
2435486240_5efd8571b3.jpg
On nous annonce même l’adaptation d’un certain Gears of War.

Quel intérêt ?

Psy.jpg
Ça c’est rien que pour les geeks.
J’entends déjà les fans du tripotage de pion me poser la question. Dans jeu de société, n’y a-t-il pas le mot société ? N’est-ce pas un loisir/passion/bouffe économies qui se partage avec des « vrais » gens tout de chaire vêtus ? La j’avoue, je ne peut répondre que oui… Oui mais voilà, quand une envie de jouer vous prend telle une envie de pisser et que vous n’avez pas de compagnes/compagnons de jeu sous la main que faites vous ? Eh bien vous êtes bien content d’avoir à tout moment des adversaires disponibles grâce à votre PC ou votre console de jeu. Alors certes, on perd en convivialité mais on gagne des adversaires disponibles à tout moment. Qui va s’en plaindre ? Le geek (oui il existe des geeks dans ce milieu là aussi) qui ne va pas pouvoir faire « prouter » sa boite ou snifer le livre de règle de son jeu fraichement acheté ? A celui là je lui répondrai simplement d’aller consulter un psy.

En plus de nous permettre d’assouvir nos pulsions ludiques, le jeu via les diverses options proposées apporte de petits plus non négligeables. Il est par exemple possible pour certains d’entre-eux de connaitre son classement mondial. Cela peut aussi, à la manière du jeu vidéo avec les démos, permettre de tester avant de débourser 35€ sans savoir ce que vaut le jeu. Et si cela permettait tout simplement à ces deux loisirs que sont le jeu vidéo et le jeu de société d’attirer leur public respectif l’un vers l’autre.

8 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.