Activision, ce petit dictateur

16

Régulièrement, Activision se met en avant, en bafouant toutes les règles éthiques et morales. Comme quoi, la dictature existe aussi dans les pays dit « civilisés ».

Qui sème de la merde, récolte de la merde

001-790.jpg
Si si, il y aura un nouveau Call of Duty cette année. Ouais je sais, c’est dingue. Jamais j’aurai pensé moi non plus…
Si vous surfez régulièrement sur les sites d’actu jeux vidéo, vous n’êtes pas sans savoir que Amazon a récemment mis en ligne la fiche du prochain Call of Duty, qui ne serait autre que Black Ops 2 et sortirait en cette fin d’année.

Ce n’est pas vraiment une surprise, ni qu’un prochain Call of Duty puisse voir le jour cette année, ni que ce soit la suite de Black Ops.
J’irai même jusqu’à dire que je me soucie presque plus du destin des bernicles du Morbihan que de cette « info » (si tant est qu’on puisse appeler ça une info).
Et puis de toute façon, tout le monde sait que ce sera le premier Modern Warfare avec un skin différent, et qu’il se vendra par millions.

Mais voilà, ça ne plait pas à Activision, qui aime bien que les choses se fassent comme il l’entend, et pas autrement !

002-764.jpg
Comme d’hab, un revendeur a foutu la merde en voulant faire du buzz.

Dès lors, l’éditeur a mis un coup de pression sur Amazon qui, coutumiers du fait, a immédiatement retiré la fiche incriminée.
Jusque là, rien de bien nouveau… c’est tellement courant qu’on n’y fait même plus attention.

Bien entendu, le web étant ce qu’il est, les sites du monde entier ont repris cette (non-)info en choeur. La plupart n’ont même jamais vu la page Amazon en question; ils se sont contentés de recopier bêtement ce qu’ils ont lu ailleurs, comme ils le font pour véhiculer n’importe quelle rumeur stupide qui peut leur apporter de la page vue supplémentaire.

003-727.jpg
Mais non on ne bouffe pas de la merde… ce sont des idées reçues.
C’est courant, et pas seulement dans le jeu vidéo. C’est aussi vrai dans le cinéma, la musique ou encore la politique.
C’est même le symbole de notre société actuelle : Aller toujours plus vite, quitte à faire de la merde. On s’en fout, tant que les gens acceptent de bouffer de la merde…

Bref, même si je ne vois vraiment pas l’intérêt de se faire chier à faire une news pour si peu (y en a bien qui font des news pour se vanter d’avoir reçu tel ou tel jeu, photos du déballage inclus), c’est leur droit de perdre leur temps avec de telles inepties.

Activision, le leader suprême

004-656.jpg
Bobby Kottick et son président du directoire… ah non merde, c’est pas la bonne photo. Ils se ressemblent tellement aussi.
Là où les choses me chiffonnent, c’est qu’après Amazon, Activision s’est mis à foutre la pression à tout le monde, y compris les plus gros sites d’actu tels que Jeuxvideo.com ou JVN, pour qu’ils retirent leurs news.
Bien entendu, ils ont pratiquement tous obtempéré (je n’aurai pas aimé les avoir comme voisin durant l’Occupation), sauf Gameblog.

Résultat, Activision les aurait blacklisté.
Ils ont ainsi annulé un rendez-vous pris pour la présentation du nouveau Transformers (Un éditeur qui empêche un journaliste d’aller voir un jeu de merde… mon rêve).
Ils ne leur enverront plus leurs jeux à tester (Ils ne vont pas pouvoir tester Spider-man 28 et Kung-Fu Panda 3… quelle cruauté !)
Et ont rompu tout lien avec la régie publicitaire, quitte à annuler des campagnes de pub d’ores et déjà prévues (De toute façon, selon moi, les sites de jeux vidéo ne devraient pas faire de la pub pour des jeux vidéo).

005-561.jpg
Interdits d’accès à la présentation d’un jeu tellement prometteur… quel supplice !

En gros, Activision se prend pour un petit dictateur extrémiste, qui n’hésite pas à rompre tous liens diplomatiques et économiques avec ses dissidents.
Ce n’est pas étonnant quand on connait le passif de l’entreprise, bafouant l’éthique comme d’autres prennent le métro… au moins deux fois par jour.

Évidemment, il y a de grandes chances que nous soyons nous aussi blacklistés si cet article remontait par miracle jusqu’à eux. Mais comme on s’en cogne royalement, ça ne nous pose pas de problème.
J’espère juste que Kotick n’ambitionne pas de briguer la présidence des Etats-Unis un jour… sinon on est dans la merde.

16 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.