Recherches à la con des internautespolygaerm

Le meieeurll stie de jeux vieod vioetl aecv un sineg en spli cmome masoctte.

 

Test Express, F1 2019

Comme indiqué par son nom, le test express est un aperçu rapide d’un jeu qui m’a bien botté. Et quoi de mieux pour être rapide qu'un jeu de F1.

Testé l’an dernier avec son édition F1 2018, le jeu de Codemaster avait su (et très largement) remettre la F1 dans mon coeur. Du coup seulement 10 mois plus tard, il était temps de faire chauffer la gomme à nouveau.

Vite joué, bien joué

J’avoue que j’avais lu quelques tests du jeu avant de le recevoir et j’étais d’autant plus enthousiaste que certains vantaient le renouveau et la grande amélioration de cet opus. Je ne vais pas le cacher plus longtemps je ne suis pas du tout d’accord avec ça. Pour moi la série continue son chemin. Déjà excellente l’an dernier, elle s’affine encore dans une version légèrement meilleure encore cette année. Mais aucune révolution en vue. On peut d’ailleurs regretter certaines choses trop similaires comme les personnages rencontrés, l’équipe, la journaliste qui "gère" votre réputation (et certaines de ses questions qui tombent très largement à côté) ou le déroulé de la saison. Mais contrairement à Fifa par exemple, quand on a un mode carrière qui frôle la perfection, on n’a pas besoin de le révolutionner.

Et c’est donc ce qu’a fait Codemaster. Ne rien révolutionner mais ne pas oublier de l’améliorer. La plus grande nouveauté est donc l’ajout de la F2 pour commencer votre carrière. Présente sous la forme de 3 courses scénarisées, la F2 sera uniquement là pour vous tailler une réputation. Cela n’aura aucun impact puisque vous êtes libre d’aller où vous voulez mais les écuries vous auront attribué une valeur en fonction de vos choix et performances en F2.

Dernier point hyper important et tout autant réussi, la conduite. Encore une fois rien de neuf à l’horizon mais le pilotage dans F1 2019 répond à la perfection et le plaisir qui s’en dégage est impressionnant. À une époque où j’ai de plus en plus de mal à apprécier un jeu de voiture (Forza, Gran Turismo ou Horizon peu importe), le titre de Codemaster a su me séduire 2 années de suite pour me pousser à faire 3 séances d’essais libres, une qualification et un grand prix et ce, 21 fois d’affilé. Le plaisir de conduite est d’ailleurs encore plus fort quand entre deux week-end de course, vous avez l’occasion de piloter une voiture classique. Si j’étais tenté au début de la saison de cliquer sur passer au week-end suivant, pour reprendre l’évolution de ma monoplace, j’avoue que la différence de pilotage et le maniement extraordinaire de certaines F1 classiques sont un plaisir à ne pas bouder entre deux courses.

Niveau contenu, le tout reste impressionnant avec la carrière donc mais aussi les évènements historiques, le multijoueur, les épreuves, les chronos, les grands prix... Bref de quoi ravir tout le monde. D’ailleurs la version testée incluait les défis Senna contre Prost et s’ils ne changent pas beaucoup des défis classiques c’est surtout le plaisir de conduire d’anciennes monoplaces qui ressort de ce mode.

En conclusion

F1 2019 reprend les bases de son ainé et les affine encore pour côtoyer la perfection. J’avais conclu l’an dernier en disant qu’il ne manquait que les transferts de pilotes. Cette année ils sont là. Le jeu a donc tout pour plaire.

Par Toma021, le 11 juillet 2019

 

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ?

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>