Recherches à la con des internautesj’ai mal au penis

Si t’arrêtais de mater les interludes nichons aussi...

 

Chronicles of Crime, Experts 2.0

Vous avez toujours rêvé de vous glisser dans la peau d’un enquêteur ? Sherlock Holmes est votre idole ? David Cicurel et la team Lucky Duck Games ont pensé à vous.

Les Experts Londres

Un meurtre à élucider ? Un cambriolage a été commis dans un musée ? Une étrange disparition ? Pas de soucis, munissez vous de votre smartphone ou de votre tablette et partez à la pêche aux indices et menez des interrogatoires musclés. J’entends déjà les réfractaires aux écrans et autres intégristes du jeu de société hurler au scandale. “Quoi ?! Encore un jeu qui nous force à utiliser une application !? Encore un jeu qui nous fait passer encore plus de temps devant un écran ?!” Et bien oui, Chronicles of Crime nécessite une application. Et vous allez passer beaucoup de temps dessus.

Le jeu utilise un système de QR Code. Vous voulez visiter un lieu ? Scannez-le et l’application vous décrira ce que vous y trouvez et surtout quelles sont les personnes présentes. Parfois il sera même possible de visiter virtuellement ce lieu afin d’y dénicher divers indices. Un couteau traîne au sol ? Prenez la carte arme blanche et ajoutez-là à votre tableau de preuves. Vous avez un temps limité pour fouiller un lieu. Vous pouvez y retourner autant de fois que vous le voulez mais attention, les heures défilent et il peut se passer beaucoup de choses si vous perdez trop de temps durant votre enquête. Au fur et à mesure de vos fouilles, votre tableau de preuves va se remplir. Vous voulez qu’une personne vous explique pourquoi son portefeuille se trouve chez la victime ? Scannez le personnage pour débuter une discussion puis scannez le portefeuille. Vous pouvez même demander à un personnage de vous parler d’un autre protagoniste. Et si vous voulez “pirater” un téléphone trouvé dans la poche de la victime ou retrouver le propriétaire d’un doigt coupé, il suffit de prendre contact avec l’un des quatre experts à votre disposition. Tout est possible...

2.0

L’application apporte énormément. Les possibilités de dialogues/interactions sont très nombreuses. Chronicles of Crime, grâce à cette appli’, c’est Sherlock Holmes Détective Conseil en plus poussé. En moins bien écrit, avec des enquêtes un peu plus classiques, peut être, mais avec plus de possibilités. Le jeu est plus accessible et facile à appréhender. Plus instinctif. Les sensations sont différentes également. On a ici l’impression de participer à de véritables interrogatoires à base de questions/réponses. La fouille en réalité virtuelle, en plus d’être extrêmement bien réalisée, apporte une grosse dose d’immersion même si, selon moi, elle a l’inconvénient d’isoler un joueur et de frustrer un peu les autres. A la limite à deux joueurs ça passe car il y en a un qui “fouille” le lieu pendant que l’autre cherche et installe les cartes objets. A plus, les autres joueurs font un peu office de spectateurs durant cette phase. C’est pour cette raison que je trouve le jeu plutôt taillé pour le solo ou la coopération à deux. Si vous voulez jouer à plus, je vous conseille fortement (si vous le pouvez) de "streamer" l’image de votre smartphone ou de votre tablette sur une télévision connectée (ou par tout autre moyen existant). Tout le monde participe alors aux fouilles et à la lecture. L’implication est alors la même pour tous et toutes.

L’application permet également d’apporter un peu de vie et de réalisme temporel aux enquêtes. Le temps s’écoule lorsque vous effectuez des actions. Vous pouvez débuter votre enquête le matin dans un square et devoir y revenir à la nuit tombée afin de rencontrer d’autres personnages. Il se peut également que des événements inattendus interviennent car vous avez été trop lent. Il arrive également qu’une enquête doive être résolue avant une certaine heure. De quoi donner au jeu encore plus de réalisme et de crédibilité. L’univers est vivant. L’immersion n’en est que plus grande encore.

Une fois que vous pensez avoir trouvé le pourquoi du comment de l’enquête en cours vous devez remettre votre rapport à votre supérieur. Vous sera alors posée une série de question. Plus vous répondez juste, plus votre score sera élevé. Plus vos réponses sont fausses... revendez votre boite, les jeux d’enquête ce n’est pas fait pour vous. Rassurez-vous, dans l’ensemble les enquêtes sont assez bien faites pour ne pas trop vous perdre (même si je dois avouer que deux d’entre elles se sont révélées plutôt coriaces). Et si vous êtes complètement perdu, un petit texte explicatif vous fera un petit résumé de l’histoire.

Enrobage graphique

Quand on parle d’immersion il est difficile de passer à cote de l’enrobage graphique (signé Katarzyna Kosobucka, Mateusz Komada, Matijos Gebreselassie). Alors je sais que les goûts et les couleurs ça ne se discute pas, mais je dois avouer être totalement insensible au style graphique de la boite de base. Si les fiches de lieu sont plutôt jolies, je trouve les cartes personnages extrêmement laides. Fades. Et si je précise boite de base, c’est parce qu’il en est tout autre pour les extensions (disponibles, pour le moment, uniquement pour celles et ceux qui ont participé aux KS). La première, Noir, avec son style vieux polar fait mouche. Idem concernant Welcom to Redview et ses illustrations BD colorées.
Coté matériel, il n’y a pas grand chose à redire si ce n’est que les cartes et les divers fiches sont un poil fines. Il est à noter que le thermoformage très bien fait est déjà étudié pour accueillir les extensions. Du tout bon quoi.

Du tout bon. C’est un peu mon ressenti pour ce Chronicles of Crime. On se prend vite au jeu, on se glisse en deux secondes dans notre rôle, on cogite, on fait des théories fumeuses et on ne voit pas le temps passer. Et même si je trouve les enquêtes de la boite de base un peu convenues, on sent qu’il y a matière à proposer des scénarios dingues. Les possibilités semblent très nombreuses, presque sans limites. Je pense (et j’espère) que les extensions vont nous proposer quelques surprises. Je suis également persuadé que grâce à l’éditeur de scénarios la communauté va nous proposer de vraies petites pépites. Chronicles of Crime est donc un jeu qui promet une durée de vie infinie. A moins d’être totalement réfractaire aux écrans et/ou aux appli’ trop présentes dans les jeux de société je vous recommande chaudement de vous y intéresser.

Par Nachcar, le 28 octobre 2018

 
Avatar de Fylodindon

J’ai enfin fait la quasi totalité des scénarii disponibles à ce jour (me reste le dernier de la campagne et le DLC) et j’ai vraiment beaucoup aimé.

On est constamment mis sous pression mais jamais pris par la main. Ce qui fait qu’on se sent véritablement maître de son enquête.
Et la VR est un joli plus qui fait son petit effet wahou.

Pas testé en grand comité, mais à deux joueurs ça marche plutôt pas mal. Le premier regarde la scène et décrit ce qu’il voit, pendant que le second chercher les indices parmi les nombreuses cartes à disposition. Puis on inverse les rôles.

Enfin, je suis moins critique que Nachcar sur la partie graphique des cartes personnages. Elle ne fera pas date dans l’histoire du chara-design, mais de là à dire qu’elles sont laides...

Fylodindon, le 12 novembre 2018 à 09h17

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ?

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>